La Malédiction de Lady Walsh de Lynn Viehl

Brillante détective privée spécialisée dans le domaine du surnaturel, Kit ne manque pas de perspicacité. Une qualité essentielle pour pouvoir aider sa nouvelle cliente, lady Diana Walsh, qui se pense victime d’une malédiction. D’après cette dernière, la première épouse de Mr Walsh lui aurait jeté un sort depuis l’au-delà. Après enquête, Kit découvre en fait un complot de grande ampleur. Mais ses investigations sont mises à mal par la présence de Lucien Dredmore, un mage aussi puissant que séduisant. Se libérera-t-elle de son emprise ?

:star: Désenchantement Tome 1 : La Malédiction de Lady Walsh de Lynn Viehl

Poche : 439 pages
Editeur : J’ai lu
Date de sortie : 29 mars 2017
Collection : J’ai lu Crépuscule
Langue : Français
ISBN-10 : 2290141348
ISBN-13 : 978-2290141342
Prix éditeur : 7,40€
Disponible sur liseuse : Oui

De quoi ça parle ?

Brillante détective privée spécialisée dans le domaine du surnaturel, Kit ne manque pas de perspicacité. Une qualité essentielle pour pouvoir aider sa nouvelle cliente, lady Diana Walsh, qui se pense victime d’une malédiction. D’après cette dernière, la première épouse de Mr Walsh lui aurait jeté un sort depuis l’au-delà. Après enquête, Kit découvre en fait un complot de grande ampleur. Mais ses investigations sont mises à mal par la présence de Lucien Dredmore, un mage aussi puissant que séduisant. Se libérera-t-elle de son emprise ?

:star: Mon avis :

En règle générale, j’adore ce genre de roman qui se déroule dans un univers steam-punk mélangé à la fantasy. Ici, Lynn Viehl s’inspire de notre monde, enfin du monde du 19e siècle pour le reprendre à sa sauce, le tordre et inventer une histoire dans laquelle être humain et mages vivent ensemble. L’univers décrit y est vaste et assez sombre.

Toutefois, le début est vraiment lent et le lecteur ne sait pas trop vers quoi il s’embarque. L’héroïne, Kit est très froide et on a du mal à s’attacher à elle. De plus, on met un temps monstrueux à comprendre l’univers inventé par Lynn Viehl ! Les termes qu’elle emploie pour désigner les métiers de ses personnages est inconnu et pas un gramme d’explication… Sauf à la fin où nous avons un glossaire qui permet de situer un peu mieux le récit et ses protagonistes.

Du coup, vu que ça commence doucement, il m’a fallu plus de la moitié du livre pour être totalement sous le charme, mais une fois dedans : c’est juste génial !

Tous les ingrédients que j’aime sont réunis pour me plaire !

Au départ, je trouvais que la romance entre Lucien Dredmore et Kit allait trop vite, mais un superbe retournement de situation va faire que finalement, non, ça va… Mais je ne vous en dis pas plus.

Kit devient appréciable au fur et à mesure que nous la côtoyons. Elle ne croit pas à la magie alors que son métier, justement, est de pratiquer des désenchantements. Kit évolue dans un univers indéniablement masculin et tente, par tous les moyens, de subvenir seule à ses besoins sans devoir épouser un homme pour cela. Tout comme le fait d’être propriétaire de sa propre maison. Elle est d’une incroyable force de caractère qui jure totalement avec les autres femmes de son époque. Même sa relation avec Lucien Dredmore est un paradoxe ! Lui qui semble si fort, si charismatique et il l’est, mais… Kit aura de quoi nous surprendre.

J’aime beaucoup les idées véhiculées dans cette histoire et on sent que la série a un très fort potentiel, malgré un début assez compliqué pour moi. Je n’aime pas être plongée dans un univers que je ne connais absolument pas et sans la moindre explication du comment du pourquoi… Comme si nous devions déjà tout savoir. Dans mon cas, ce n’était absolument pas vrai.

Une première moitié de roman très compliquée qui se termine quand même en apothéose avec cette envie sourde : celle d’avoir la suite. Désenchantement a tout de la bonne série d’Urban Fantasy au style steam-punk. Un univers riche et sombre avec des héros aux caractères bien trempés.

Vivement, le second tome pour que je puisse voir si je ne me trompe pas et si ça va me plaire tout autant. Je ne mets pas une meilleure appréciation, car j’ai eu vraiment du mal avec le commencement de cette histoire.

Acheter ce livre sur Amazon

 

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

1 Rétrolien / Ping

  1. Songe d'une Nuit d'été - Le Mystérieux Défunt Bestly de Lynn Viehl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*