Belle des pyramides de Greta Gilbert

:star: Belle des pyramides de Greta Gilbert

Nombre de pages :  320 pages
Editeur :  Harlequin
Date de sortie :  1 avril 2017
Collection :  Les Historiques
Langue :  Français
ISBN-10:  2280369745
ISBN-13:  978-2280369749
Prix Editeur :  6,95€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Egypte antique

Tahar n’en croit pas sa chance. Alors que son clan d’adoption attaquait le chantier d’une pyramide, il a pu capturer une belle Egyptienne, déguisée en ouvrier. Avec le prix qu’il en retirera, il pourra enfin s’acheter un bateau et rentrer sur les terres de son enfance, loin de la chaleur de l’Orient. Encore faudrait-il pour cela pouvoir maîtriser cette diablesse, dont les yeux frondeurs expriment une soif de liberté qu’il connaît mieux que personne. Mais surtout, s’il veut la vendre à un riche mari, il doit dominer cet instinct possessif et irrésistible qui l’a envahi, et menace dangereusement ses projets…

:star: Mon avis :

Cela faisait quelques mois que je n’avais pas lu de romance historique, ne trouvant rien qui m’accroche en terme d’intrigue. Et puis, ce roman s’est présenté à moi et je me suis dis que je n’avais lu de romance historique qui se déroule en Égypte. C’est déjà moins courant que les vikings et les chevaliers les romances orientales, je me suis donc lancée dan cette lecture avec plaisir !

Nous allons découvrir Kiya, une jeune femme qui est déguisée en homme sur le chantier d’une grande Pyramide. En Égypte à cette époque, il n’est pas question pour les femmes d’approcher ces lieux sacrés et encore moins d’y travailler. Mais Kiya vit seule et aimerait bien survivre sans devoir mendier ou vendre son corps. Elle préfère donc se grimer en homme et travailler pour gagner sa croûte. Mais le chantier subit une attaque du clan des Libous, des pilleurs ennemis des Égyptiens. Un clan dont fait partie Tahar et qui va faire de Kiya sa prisonnière afin de la vendre comme épouse, car il a vu clair dans son déguisement d’homme.

Kiya est un personnage que j’ai trouvé assez intéressant, j’aime ce genre de femme courageuse et qui cherche le plus possible à être libre de sa vie et de ses choix. J’ai aimé le fait qu’elle reste ferme et déterminée face à Tahar, alors qu’elle aurait pu largement céder avant à son désir ou tout simplement être résignée à son sort d’être vendue comme un objet. Contrairement à elle, j’avoue que je suis tombée assez vite sous le charme de Tahar, je n’ai pas autant de volonté qu’elle. C’est qu’il est typiquement la figure du « faux-méchant », qui se révèle au final avoir un très bon fond et une gentillesse palpable.

J’ai apprécié le décor de l’Égypte pour cette romance, c’est vraiment très dépaysant et cela change agréablement de ce que j’ai pu lire. On s’y croit réellement lorsque l’auteur nous parle des déserts, des palais dorés et oasis luxuriants. L’auteur est très douée en matière de descriptions. En terme d’intrigue, le scénario de la prisonnière est assez classique dans les romances historiques, mais ici je l’ai trouvé très bien mené. On découvre en douceur les personnages, en même temps que eux-mêmes se découvre, et surtout durant tout le roman, il y a pas mal d’actions et de rebondissements qui annonce un final intéressant !

Une romance historique au scénario assez classique, mais très bien mené sous le décor aride de l’Égypte Antique, idéal pour passer un bon moment de lecture histoire de se réchauffer en attendant l’été.

Acheter ce livre sur Amazon

 
A propos Littlepadfoot 156 Articles
Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

1 Rétrolien / Ping

  1. Songe d'une Nuit d'été - Ce qu’il s’est passé sur Songe – Semaine#2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*