Accueil ASCF Love Affairs -Tome 1 de M.Banks, C.Mann et E.Rose

Love Affairs -Tome 1 de M.Banks, C.Mann et E.Rose

11 Temps de lecture
0
0

Chronique KarineKarine

 

:star: Love Affairs -Tome 1 de Maya Banks, Catherine Mann, Emilie Rose

Love Affairs -Tome 1 de Maya Banks, Catherine Mann, Emilie RoseNombre de pages : 496 pages
Editeur : Harlequin
Date de sortie : 1er Mars 2016
Collection : Hors Collection
Langue : Français
ISBN-10: 2280353326
ISBN-13: 9782280353328
Prix Editeur : 8,50 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Glamour. Passion. Scandale.

La porte d’un bureau qui claque. Une salle de réunion plongée dans le noir…
Que se passe-t-il chez Maddox Communications ? Nul ne le sait vraiment.
Une chose est sûre : dans la célèbre agence de pub de San Francisco, les rumeurs vont bon train…

Il se murmure que Jason Reagert, directeur artistique talentueux, attend un enfant illégitime.
On raconte que Flynn Maddox, vice-président débordé, a renoué avec son ex-épouse.
Il paraît que Celia Taylor, sublime publicitaire, décroche ses contrats sur l’oreiller.

Mais, surtout, ne le répétez pas ! Car la vérité, si elle éclatait au grand jour, pourrait bien provoquer un retentissant scandale… 

Mon avis :

J’avoue que mon intérêt pour cette première intégrale vient de la couverture et du mystérieux résumé. Et je n’ai pas été déçue.

Jason

Cette première histoire porte sur Jason, nouveau venu dans la compagnie Maddox Communications. Auparavant, il travaillait à New York où il a eu une brève relation avec Lauren, une jeune graphique avec qui il a travaillé. Malgré les mois qui passent, il n’arrive pas à l’oublier. Un soir, alors qu’il devrait se réjouir avec ses collègues du gros contrat qu’il a obtenu, une image sur son téléphone le captive.

Que dire à part que j’ai été conquise par l’histoire de Jason et Lauren. J’ai aimé leurs personnalités, leurs doutes et leurs espoirs. Ce sont deux personnes qui refusent de se servir de la notoriété de leurs parents, ils veulent que leurs carrières respectives soient dues à leurs efforts. Au travail qu’ils ont fourni. Leur persévérance m’a beaucoup touché. De plus, j’ai apprécié l’univers dépeint. Le monde de la publicité est cruel avec ces coups bas entre agences pour décrocher à tout prix des gros contrats surtout du côté de leur concurrent principal qui n’hésite pas à répandre des rumeurs si ça peut leur être bénéfique.

La plume de Catherine Mann est addictive, les mots glissaient sous mes yeux. Chaque fois que je terminais un chapitre, je me disais allez encore un et j’arrête. Ce texte m’a vraiment beaucoup plu et m’a donné envie de lire immédiatement la seconde histoire.

 

Flynn

Ce second texte porte sur Flynn, l’un des deux frères Maddox. Celui-ci est séparé de sa femme Renée depuis environ six ans. Autant d’années où il n’a pas eu de ces nouvelles. Alors, lorsque une banque de sperme l’appel pour lui demander si sa femme peut avoir accès à son échantillon, il tombe des nues.

J’ai été ravie de continuer l’aventure avec ce nouveau couple. Flynn est courageux d’avoir abandonné son rêve d’être architecte pour aider l’entreprise familiale qui a la mort de son père battait un peu de l’aile. On découvre aussi un homme qui avait des idées reçues sur la vie de famille parfaite dont il rêvait. Quant à Renée, je suis un peu plus mitigé sur elle. C’est une femme qui a réussi à monter son entreprise de traiteur seule, mais qui a fui dès le premier obstacle s’est posé dans son couple. C’est ce côté-là qui m’a énervé chez elle. Je l’ai trouvée très inconstante dans certains de ces choix. Et dans sa façon de taire plusieurs évènements de son passé. Mais, elle est surpassée par la mère de Flynn, une vipère qui aurait mérité d’être remis à sa place bien plus tôt.

J’ai un peu moins aimé cette histoire qui reste tout de même très bien. Je n’ai pas eu l’impression d’avoir affaire à une autre auteure. On se concentre moins sur l’univers de la publicité dans ce récit pour laisser une place un peu plus importante au thème de la seconde chance.

 

Célia

Pour cette dernière histoire, nous suivons Célia. La vie n’a pas été très tendre avec elle surtout du côté professionnel. Elle est en passe de faire signer un très gros contrat avec Reese enterprises. Seul hic, son attirance pour Evan Reese, son potentiel client qui apparemment n’est pas insensible à son charme.

 J’avoue que ce récit aura eu le mérite de me serrer le cœur plus que les autres. J’ai plaint notre petit couple et surtout Célia. La pauvre, elle qui cherche à ne jamais mêlée, vie privée et professionnelle est fichue. Son passé la hante encore et on comprend pourquoi, elle combat son attirance pour Evan. Quant à Evan, c’est un personnage que j’adore. Il est droit, honnête et se moque de ce que les gens peuvent penser car pour lui ce n’est pas parce qu’il a une relation avec Célia que cela le forcera à signer avec Maddox Com, si le projet ne lui plaît pas. Cependant, je dois lui reprocher cette chose car  il ne voit pas que Célia en souffre et ne comprend pas sa réticence. Du côté des autres personnages, Nous faisons la connaissance du père et des frères de notre héroïne. Leur côté protecteur est mignon, mais devient assez lourd. Ils sont très sympathiques et amusants à leur manière.

Cette troisième histoire clôture parfaitement ce premier volume. L’univers de la publicité m’a beaucoup intéressé même si j’aurais voulu en savoir un peu plus. Les couples sont attachants. On aime détester les fauteurs de troubles et j’ai vraiment hâte de me plonger dans la deuxième intégrale et de retrouver les personnages de Maddox Communications.

 

Excellent

Acheter ce roman sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été
Charger plus dans ASCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Médecin et papa de Collectif d’auteurs

Médecin et papa de Collectif d’auteurs Nombre de pages : 384 pages Éditeur : Harlequ…