Accueil ASCF Mariée par convenance de Carol Ericson

Mariée par convenance de Carol Ericson

9 Temps de lecture
0
0

Chronique réalisée par RoseRose

Mariée par convenance de Carol Ericson, Dans le rôle d’une autre de Carly Bishop


Mariée par convenance, Carol Ericson, Dans le rôle d'une autre, Carly Bishop (Harlequin)Nombre de pages :
432 pages
Éditeur : Harlequin
Date de sortie : 1er janvier 2016
Collection : Black Rose
Langue : Français
ISBN-10 : 2280345455
ISBN-13 : 9782280345453
Prix Éditeur : 7,45 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Mariée par convenance

Mariée à un inconnu… Callie n’a pas eu le choix : sauf à faire une croix sur l’héritage de son grand-père, et à laisser ainsi son père se débrouiller seul avec ses dettes face aux dangereux criminels qui le menacent, il fallait qu’elle soit mariée au plus vite. Et puisque Rod McClintock, rencontré par hasard, acceptait de devenir son époux… Mais, à présent, elle se sent à la fois coupable et impuissante : car non seulement elle se rend compte que Rod est bien trop troublant pour le rôle, mais aussi parce que les criminels qui poursuivaient son père n’ont pas renoncé, la menacent aussi et qu’elle ne peut plus faire autrement que d’entraîner Rod avec elle dans le danger…

Dans le rôle d’une autre 

En acceptant de se faire passer pour la femme d’un célèbre psychiatre – une femme dont elle est le sosie, et qui, dépressive, ne peut plus assurer son rôle d’épouse lors des réunions officielles – Abby Callahan n’imagine pas qu’on va lui imposer un garde du corps, Sean Baldwin. D’abord tentée d’échapper à sa surveillance, elle change cependant d’avis en découvrant que le psychiatre qui l’emploie ne lui a pas tout dit : en fait, jouer la doublure de sa femme expose Abby à un grand danger. Piégée, elle se résout donc à coopérer avec Sean, dont l’arrogance et le pouvoir de séduction lui sont très vite insupportables…

Mon avis :

Mariée par convenance

Une histoire tirée par les cheveux, mais une fois qu’on est dedans, ça va ! Callie est une femme forte à la langue bien pendue comme on les aime (et avec des parents comme les siens, il n’y avait pas trente-six solutions : soit elle apprenait très tôt à se débrouiller seule, soit elle finissait très mal), même si elle a le don pour se mettre dans des situations impossibles. C’est ainsi qu’elle se retrouve pieds nus, en robe de mariée, sur une moto, fuyant l’autel et son promis (vous vous souvenez de Julia Roberts sur son cheval ? C’est à peu près la même chose-là…). Et c’est sur le bord de la route, en panne d’essence, que Rod la découvre. À partir de là, le pauvre, il ne va plus rien comprendre. Certaines scènes nous font bien rire, les rebondissements ne manquants pas, ainsi que les malentendus et quiproquos. En revanche, le côté policier/thriller est assez mal construit, et un peu embrouillé. L’auteur arrive à créer une atmosphère de tension, mais ça retombe assez rapidement malheureusement, car les dénouements ne sont pas à la hauteur.

Sculptrice, Callie porte une attention toute particulière aux visages, et l’une des premières scènes avec Rod met justement en avant son côté artiste. Rod, quant à lui, se révèle plus fin observateur que ce que l’on pourrait penser.

En bref, les personnages sont très sympas, mais le rythme et la trame ne sont pas à la hauteur.

Dans le rôle d’une autre

Et si vous ressembliez tellement à quelqu’un que vous pourriez prendre sa place ? C’est ce qui arrive à Abby, qui se voit offrir un poste assez atypique… et un garde du corps qui l’est encore plus !

Moi, quand on me dit « garde du corps », je pense immédiatement à Kevin Costner. Confortablement installée dans mon canapé, je m’apprêtais donc à un revival de The Bodyguard… et en fait pas du tout ! Mais tant mieux d’un côté, parce que Sean, le héros dans le livre, est exécrable, et on ressent vraiment l’énervement d’Abby. Celui qui m’a laissée plus sceptique, c’est Charles Lanson Cameron III, dit Docteur Cameron, le psychologue qui demande à Abby de jouer le rôle de sa femme. Je l’aurais aimé encore plus torturé (je ne suis pas très sympa), encore plus borderline, encore plus suspect.

Mais l’intrigue se tient, à tel point que la romance pour moi est passée au deuxième plan. On suit Abby qui doit se mettre dans la peau d’une autre, avec toutes les conséquences que cela peut entraîner : qui suis-je vraiment ? Comment ai-je pu accepter une telle mission ? Et qu’est-il réellement arrivé à la femme que je remplace ?

 

Une lecture en demi-teinte si on prend en compte la première histoire, mais un deuxième récit qui se laisse dévorer !

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par There will be books
Charger plus dans ASCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

L’audace d’une étoile de Corine Valade

L’audace d’une étoile de Corine Valade Nombre de pages : 304 pages Editeur : D…