ASCFLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESMilady Romance - Central ParkROMANCE CONTEMPORAINE

Sélection de Noël #7 – Tendre veillée

Chronique par PimprenellePimprenelle

:star: Tendre veillée de Scarlett Bailey

 tendre veillée Scarlette Bailey Nombre de pages :  408
Editeur :  MILADY Romance
Date de sortie :  21 novembre 2013
Collection :  Central Park
Langue : Français
ISBN-10:  2811211101
ISBN-13:  978-2811211103
Prix Editeur :  7,60 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Résumé :

Lydia a toujours souhaité vivre un Noël parfait. Aussi n’hésite-t-elle pas une seule seconde quand ses meilleures amies l’invitent à réveillonner avec elles. Au programme, feux de cheminée et marrons chauds, le tout dans un décor digne d’une carte de vœux. Quand elle se retrouve bloquée par la neige en compagnie de son petit ami, de son ex et d’un irrésistible inconnu, son Noël idéal est sérieusement mis à mal. Mais bon, trois rois mages, c’est la tradition à cette époque de l’année…

 

Mon avis :

En devant choisir un livre sur le thème de Noël orienté vers (ce que je croyais être…) de la comédie romantique, j’ai porté mon choix sur ce titre et c’est une excellente surprise, cette lecture n’est pas loin du coup de cœur !

Lydia va passer un Noël de rêve dans l’hôtel stylé que l’une de ses meilleures amies Katy vient de créer avec son mari Jim dans le nord ouest de l’Angleterre. Elle y retrouve Alex et Joanna, ses deux autres compères, reformant ainsi le quatuor des années de faculté qui les ont liées à jamais. À jamais ? Alors que les fêtes de fin d’années sont garantes de cadeaux et surprises, ici, ils sont moins réjouissants : le temps se gâte et les bloque sur place avec une cuisinière qui rend l’âme, le froid s’installe dans la demeure, avec le clou du spectacle pour Lydia qui découvre que le nouveau fiancé de Joanna n’est autre que son amour d’autrefois !

La comédie sentimentale prend une tournure plus sérieuse, avec les questionnements de Lydia sur sa propre vie amoureuse, partagée entre son fiancé Stephen – en passe de la demander en mariage – et son retour d’affection pour Jackson. Pour ma part, j’ai trouvé à mon goût la réponse de la jeune femme sur ce que les femmes d’aujourd’hui attendent d’un homme.

On ne s’ennuie pas une seconde même si on est loin des clichés véhiculés par les fêtes et la vie de couple de la littérature sentimentale : Alex est enceinte et le vit mal car son mari David la couve à l’étouffer, Katy – débordée par ce nouvel engagement professionnel – se débat seule avec ses doutes, Jim se la coulant douce au pub du village, et Joanna fait preuve de sa morgue habituelle (en reine du télé-achat télévisuel) en exhibant fièrement son amant qui fait frémir d’envie toutes les filles de ce séjour. Celui-ci faisant mine de ne pas reconnaître Lydia, pour préserver l’ambiance sereine des fêtes, celle-ci va s’enliser dans les mensonges et les faux-semblants.

Arrive alors du village Will – beau gosse en diable –  qui s’ajoute à ce huis-clos où tout est prêt à basculer dans le drame, car bien sûr, dans ce microcosme où tous vivent les uns sur les autres, rien ne peut demeurer caché et les passions qui s’éveillent (ou se réveillent) vont provoquer des catastrophes à la chaîne.

J’ai énormément aimé le cheminement intellectuel de Lydia qui, loin de n’être qu’une pulpeuse et jeune avocate aux dents longues, a traversé bien des épreuves pour se retrouver dans sa situation professionnelle avantageuse. Son parcours émotionnel a suivi, lui, un chemin douloureux et si elle languit de connaître un Noël pour une fois enchanteur et enchanté avec un décor tout droit sorti d’un conte de Dickens, celui-là est à rajouter au nombre des grands flops de sa vie, même si en tant que lectrice on rit devant ces coups de théâtre !

Chacun des personnages est à apprécier tant par leurs caractères que par leurs buts différents dans la vie, même si j’ai eu plus de mal à pardonner à Joanna sa manie de tout vouloir régenter  pour s’assurer une relation amoureuse stable, ses machinations déguisées sont quasiment à vomir. Même si la maturité l’a déserté à un moment-clé, j’ai eu un coup de cœur pour Will qui prouve que les apparences sont trompeuses et que la sagesse peut faire bon ménage avec la jeunesse.

Les amitiés indéfectibles, les sentiments et les loyautés vont être mis à l’épreuve avec les langues qui se délient, les secrets qui se révèlent. Le désir et les passions s’en mêlant alors font que – loin d’être un gentil récit de fête – ce roman questionne sur les vraies valeurs et sur le sentiment réel qui devraient présider à la période de Noël : l’amour profond et sincère, l’amour et ses concessions, l’amour tout court…

Pouvant être lu comme une petite romance sympathique à rebondissements, ce titre dévoile aussi toute une palette de vérités – pas toujours bonnes à entendre – sur la nature humaine et les situations qu’elle affronte : la fin d’une année n’est-elle pas le moment propice pour faire le bilan sur ses attentes, ses réalisations, ses projets ?

Aussi, même si la conclusion reprend tous les clichés du conte de fées, avec l’aplanissement (comme par miracle!) des différences et obstacles, cette Tendre veillée m’a interpellée et je l’ai adorée !

Inoubliable

Acheter le roman sur Amazon

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils