Accueil ASCF Invincible d’Amy Reed

Invincible d’Amy Reed

9 Temps de lecture
0
0

Chronique de Nath Nath - Avatar

 

:star: Invincible d’Amy Reed

Invincible d'Amy ReedNombre de pages :  314
Editeur :  Mosaïc
Date de sortie :  28 octobre 2015
Collection :  Mosaïc B
Langue :  Français
ISBN-10:  2280282380
ISBN-13:
  978-2280282383
Prix Editeur :  13,90€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Tout le monde prévoit de mourir. Mais qui prévoit de SURVIVRE ?

Je ne vous apprends rien : l’hôpital, ça craint. Surtout quand on pense qu’on va mourir et qu’on voit les autres qui ont toute la vie devant eux. 

Alors vous allez me trouver sacrément ingrate si je vous dis que finalement, la maladie ne m’a pas eue, que je suis bien vivante, et que pourtant je suis sonnée. A terre. Agressive. En colère. 

Parce que je n’avais pas prévu ça. VIVRE.

Parce que tout le monde attend de moi que je sois heureuse.

Ce que je suis ? Une fille qui cherche sa route. Et le seul qui me prend telle que je suis, c’est Marcus… 

Mon avis :

Evie est une jeune fille de 18 ans qui se sait en phase terminale d’un cancer : il ne lui reste plus que quelques semaines à vivre. En une année passée à l’hôpital, elle a eu le temps de devenir amie avec deux autres adolescents ayant aussi un cancer : Caleb et Stella. En guise de cadeau d’adieu, Stella offre à Evie une soirée inoubliable en extérieur. Cependant, quelques jours plus tard, Stella ne survivra pas à son cancer alors qu’Evie découvrira qu’elle est en train de se remettre miraculeusement de son cancer…La question désormais est de savoir ce qu’Evie va faire de sa vie alors qu’elle était censée être en phase terminale de son cancer.

J’ai eu du mal à adhérer au personnage d’Evie…Au début, on la sait en phase terminale de son cancer et on compatit avec elle. Elle réussit à en parler avec humour, même si c’est un humour très noir qui ne plaira sans doute pas à tout le monde. On peut aussi voir qu’elle a une amitié très soudée avec ses amis Stella et Caleb. Mais, on en a très vite assez : la compassion se transforme très vite en ras-le-bol notamment à partir du moment où elle rentre chez elle. En effet, elle devient très vite agressive, égoïste et pleine de rancœur ; on n’a alors plus qu’une seule envie : lui donner deux claques pour la remettre à sa place.

J’ai aussi eu énormément de mal pour adhérer aux personnages de Kasey et de Will : la meilleure amie et le petit ami d’Evie. C’est deux personnages rassemblent les plus gros stéréotypes des adolescents américains à eux deux. Kasey est pompom girl et aime toutes les choses futiles comme faire du shopping ou encore des pyjama party avec les autres pompom girl. Wil est le capitaine de l’équipe de foot de son lycée en plus d’être un garçon adorable et parfait en tout.

Les seuls personnages que j’ai vraiment aimés sont Stella et Caleb que l’on voit malheureusement très peuStella est une jeune fille très particulière et très engagée dans la lutte féministe. Elle apprendra à Evie à profiter au maximum de sa vie. Elle a une leucémie. Caleb, quant à lui est un garçon très gentil atteint du cancer du cerveau. Il semble avoir des sentiments pour Evie et se laisse souvent embarquer par les deux filles.

Pour ce qui est de l’histoire, on suit donc l’évolution d’Evie de son séjour à l’hôpital jusqu’à bien après sa sortie. Dans ce livre, on suit la lente descente aux enfers d’Evie qui devient très vite accro aux anti douleurs et qui commence à boire et ne plus suivre ses cours. Elle pense être privilégiée car elle sort d’un cancer. Sa rencontre avec Marcus, un fils de juge qui deale de la drogue, n’arrangera en rien son cas même si le jeune homme semble être du même avis que ses parents sur certaines choses. Quoiqu’il en soit, au lieu de reprendre sa vie en main comme il se doit, l’héroïne se laisse aller à faire vraiment n’importe quoi.

En conclusion, je dois dire que ce livre m’a bien déçue. Je ne m’attendais pas du tout à un roman aussi sombre. Mais c’est surtout l’héroïne en elle-même qui m’a le plus énervée. Plus j’avançais dans l’histoire et plus j’avais hâte de refermer ce livre. Si ce n’était pour Stella et Caleb, je l’aurais très vite refermé. En effet, mis à part ces deux personnages, l’héroïne est horripilante et les personnages secondaires ultra stéréotypés. L’histoire aurait pu être très intéressante mais je pense que je suis passée totalement à coté à cause des personnages. Ce roman est, pour moi, une déception… Je n’ai pas du tout envie de lire la suite…

Moyen

Acheter ce roman sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

Concours Spécial 10 ans #4 Avec Charleston

Songe d’une nuit d’été fêtera le 29 juillet prochain ses 10 ans. Pour ce quatr…