Accueil ASCF La Mort Est Une Femme Comme Les Autres de Marie Pavlenko

La Mort Est Une Femme Comme Les Autres de Marie Pavlenko

7 Temps de lecture
4
0

:star: La Mort Est Une Femme Comme Les Autres de Marie Pavlenko

La Mort Est Une Femme Comme Les AutresBroché: 196 pages
Editeur : Pygmalion
Date de sortie : 7 octobre 2015
Collection : ROMANS
Langue : Français
ISBN-10: 2756417769
ISBN-13: 978-2756417769
Prix Editeur : 16€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Imaginez un monde où personne ne s’éteint.
Imaginez un service de soins palliatifs où personne ne succombe.
Imaginez un univers où la mort en a ras le faux et fait un burn out.

Emm n’en peut plus. Un matin, elle s’arrête et s’assoit. Ses bras sont de plomb, elle pèse une tonne, elle est incapable de se lever. En se laissant aller à son spleen, elle rencontre Suzie, une jeune femme dont la gentillesse va l’émouvoir. Commence alors un périple extraordinaire au cours duquel Emm va découvrir la richesse de la nature humaine.

Mon Avis :

Rien ne va plus dans les hôpitaux Parisiens. Anatole Paladru qui travaille aux soins palliatifs s’arrache les cheveux. Ses patients en fin de vie ne meurent plus. Plus personne ne meurt en fait et c’est la catastrophe. Emm, la Mort pour être exacte n’a plus le moral et son boulot l’ennui. La mort est victime d’un burn-out et c’est le monde qui s’en retrouve sans dessus-dessous. Sa compagne, la Faux est bien décidé à faire bouger celle qui doit accomplir son travail. Voilà la Mort déambulant dans les rues de Paris, se confrontant à l’humanité. C’est dans une atmosphère de spleen et de désillusions qu’elle fera la connaissance de Suzie, une humaine qui lui témoignera une gentillesse peu commune.

La Mort Est Une Femme Comme Les Autres de Marie Pavlenko est un roman qui se veut drôle et léger tout en pointant certains défauts de notre époque. Une comédie surfant sur le vaudevillesque. La Mort et les protagonistes de cette histoire vont être confrontés à des situations pour les moins abracadabrantes. Des personnages avec des tempérament aussi attachants que détestables et parfois les deux à la fois. L’auteure a une plume agréable et le lecteur entre vite dans ce chaos joliment ridicule avec un certain plaisir. On suit avec curiosité Emm et sa Faux (qui parle), entre sa visite chez un psy pour comprendre ce qui lui arrive à sa rencontre inopportune avec Suzie qui lui apprendra les bons côtés de l’humanité.

Dans un sens, le style de Marie Pavlenko, sa manière de narrer les événements, rappelle, en quelque sorte, les comédie théâtrales. L’humanité vit une terrible tragédie menée sur le ton de l’humour. Un style qui passe ou qui casse. Pour ma part j’ai beaucoup aimé. C’est court c’est frais, on se prend vite au jeu, à suivre tout ce petit monde où l’on apprend à apprécier autant leur défaut que leur qualité. Indéniablement, l’auteur sait conserver l’intérêt des lecteurs. La conclusion de cette comédie satirique est toute mignonne et reste sur le ton de l’humour noir et macabre comme le reste du récit cela dit.

Son format à ce propos, ferait plus songer à une nouvelle qu’à un véritable roman. Il se lit terriblement vite. En un après-midi je l’avais terminé. Malgré tout, j’ai passé un excellent moment et j’ai souri devant certaines situations aussi drôles qu’impossibles. Si vous recherchez un titre qui se lit vite et sans aucune prise de tête, si vous aimez l’humour noir, le style vif et percutant de Marie Pavlenko saura certainement vous séduire. Mon seul bémol ira sans doute concernant le prix un peu excessif du livre, il faut l’avouer.

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une Nuit d'été

4 Commentaires

  1. valentin10

    25 octobre 2015 à 10 10 39 103910

    A reblogué ceci sur Mon site officiel / My official website.

    Réponse

  2. L'écho des mots

    25 octobre 2015 à 15 03 41 104110

    Je ne m’étais jamais réellement penchée sur ce roman mais avec ta chronique tu me donnes envie de le noter dans un petit coin de ma tête. La couverture est vraiment belle en attendant 🙂

    Réponse

    • Artemissia Gold

      25 octobre 2015 à 15 03 51 105110

      La couverture est très belle oui 🙂 C’est une gentille comédie satirique. J’ai adhéré à la plume de Marie Pavlenko, vraiment !

      Réponse

  3. Le Chat du Cheshire

    26 octobre 2015 à 10 10 40 104010

    Un excellent roman, je n’ai pas été déçue. Les autres romans de Marie Pavlenko sont à lire également, ils sont géniaux <3 !

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

L’imagier rigolo de la ferme de Florence Langlois

Album : 18 pages Tranche d’âges : Dès 18 mois – 5 années Editeur : Nathan Date…