Accueil ASCF Quais du Polar 2015 : le bilan !

Quais du Polar 2015 : le bilan !

7 Temps de lecture
10
0
0

Quais-du-Polar

Les Quais du Polar, c’est LE rendez-vous incontournable des amoureux du roman noir. Lecteur avisé, cinéphile, ou simple curieux, ce festival dont la réputation n’est pas à faire, nous propose chaque année une myriade d’événements allant de la simple séance de dédicaces avec les grands noms du polar et de la BD aux séances de cinéma, conférences et autres enquêtes à travers la ville de Lyon. Accessible à tous de par sa gratuité (sauf séances de cinéma et certains événements), ce festival permet chaque année aux visiteurs (toujours plus nombreux) de côtoyer les grands auteurs français et étrangers de ce genre si particulier.

Si l’an dernier Les Quais du Polar fêtaient leurs 10 ans avec des têtes d’affiche comme James Ellroy, Camilla Läckberg et Tim Willocks, pour ne citer qu’eux, cette année les organisateurs ont vu les choses en grand ! Maxime Chattam, Franck Thilliez, Ingrid Desjours, Virginie Despentes, Karine Giebel, Valentin Musso se sont ainsi retrouvés, le temps d’un week-end, aux côtés des grands noms américains ou anglo-saxons que sont John Grisham, Michael Connelly, Elizabeth George, Nicci French, ou encore Patricia McDonald.

Cette année, l’ambiance aura une nouvelle fois été au rendez-vous. Si la chaleur du Palais de la Chambre de Commerce de Lyon est vite assez étouffante, celle que les auteurs vous témoignent est un bonheur tel qu’elle vaut ce sacrifice. Abordables, touchants et adorables, il faut reconnaître que l’ambiance n’a rien à voir avec celle très stressée du Salon du Livre de Paris, comme on en convenait avec Valentin Musso samedi après-midi… Et une nouvelle fois, le grand gagnant en terme de temps d’attente pour une dédicace n’est autre que Maxime Chattam ! Et pour cause, la foule s’étant déplacée en masse pour rencontrer cet auteur qui venait pour la première fois (si mes souvenirs sont bons) aux Quais du Polar !

Maxime Chattam Dédicace QDP 2015

Une discussion d’un petit quart d’heure (pleine de bonheur et de sourires) avec Valentin Musso, quelques minutes avec Karine Giebel, une rencontre avec Michael Connelly qui a ravi l’une de mes amies qui y est allée pour moi pendant que j’attendais pour rencontrer Maxime Chattam. Discuter avec des personnes que vous ne connaissez pas, dévorer un roman, rire, discuter avec des auteurs que vous admirez, et profiter de cette ambiance si particulière… Les Quais du Polar, ce fut une nouvelle fois un immense bonheur. Les auteurs y sont tellement moins stressés qu’au Salon du Livre de Paris, acceptant volontiers de prolonger leur présence pour pouvoir rencontrer leurs lecteurs, sans que cela ne dérange les éditeurs ou les libraires présents, toujours de bonne humeur. 

Cette année, j’en serai revenue avec deux romans (Le Purgatoire des Innocents de K. Giebel, et Que ta volonté soit faite de M. Chattam), cinq romans dédicacés, et beaucoup de souvenirs. Nul doute que j’y retournerai pour une troisième fois l’année prochaine ! Et restez connectés, il se pourrait qu’une surprise vous attende… 😉

Et pour les plus curieux et amateurs de chiffres, le festival a réuni cette année 70 000 visiteurs pour quelques 30 000 livres vendus ! Des chiffres à vous faire tourner la tête, mais qui font sans nul doute la joie des libraires partenaires du festival. Et si vous passez par Lyon, n’oubliez pas de vous arrêter à la Librairie du Tramway dans le 3e arrondissement, vous y trouverez sûrement votre bonheur.

Source des photos : Facebook Quais du Polar

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Chouquette
Charger plus dans ASCF

10 Commentaires

  1. Sevy28

    30 mars 2015 à 17 05 17 03173

    J’adore les polars mais Lyon, ça fait un peu loin, et de toute façon, c’est fini. Un Musso que je ne connais pas, faudra que j’explore !

    Réponse

    • Chouquette

      30 mars 2015 à 22 10 09 03093

      Si tu aimes les polars, les romans de Valentin Musso devraient te plaire je pense 😉

      Réponse

  2. Ô hasard des mots

    30 mars 2015 à 17 05 25 03253

    Que ton article fait envie !! Je n’ai pas pu y aller, j’espère me rattraper l’année prochaine ! 🙂

    Réponse

    • Chouquette

      30 mars 2015 à 22 10 09 03093

      J’espère pour toi que tu pourras, ce festival est vraiment exceptionnel ! 😉

      Réponse

  3. Faivre

    30 mars 2015 à 20 08 22 03223

    Bonjour ! Alors ça n’est pas la première fois que Maxime Chattam se rend à Lyon pour les quais du polar… mais par contre, la file d’attente se rallonge d’année en année 😉
    C’est vrai que la programmation est géniale et vraiment félicitations aux organisateurs et un grand merci pour tous ces auteurs et leur générosité 🙂
    A refaire l’année prochaine !

    Réponse

    • Chouquette

      30 mars 2015 à 22 10 08 03083

      Je n’étais pas sûre de moi du tout, mais je te remercie de m’avoir corrigé en tout cas 🙂

      Réponse

  4. Sandee

    30 mars 2015 à 21 09 52 03523

    J’ai lu Le Prugatoire des Innocents, il y a des passages durs mais c’est un livre génial!

    Réponse

    • Chouquette

      30 mars 2015 à 22 10 08 03083

      J’ai bien hâte de le lire celui-là.. ^_^

      Réponse

  5. filou49

    31 mars 2015 à 12 12 30 03303

    bon moi j’habite sur Lyon j’y vais tous les ans mais cette année c’était sans moi- j’étais au festival du film policier de Beaune le vendredi et samedi…et au festival du livre jeunesse de Villeurbanne le dimanche on peut pas tout faire et ce week end est très chargé niveau festival… pas étonnant que le succès du festival soit grandissant : le polar est de loin le livre qui se vend le mieux et la brochette d’auteurs invités est chaque année de + en + prestigieuse… il y a encore 2-3 ans on attendait à peine 10 minutes pour avoir une dédidace d’un grand auteur américain cette année ca semblait légerement différent…mais bon c’est la rancon de la gloire on va pas se plaindre :o) bonne journée à toi!!

    Réponse

    • Chouquette

      31 mars 2015 à 22 10 29 03293

      Pour les temps d’attente des auteurs américains, tout dépend de l’auteur en fait. Pour Michael Connelly, ça allait, mais il y avait foule pour Elizabeth George par contre ! 🙂

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

La Disparue de la Cabine n°10 de Ruth Ware

Nombre de pages : 432  Éditeur : Fleuve éditions Date de parution : 11 Janvier 2018 Collec…