Un Imposteur à la Cour de Celeste Bradley

Chronique réalisée par CécileCécile

:star: Le Club des Menteurs Tome 2 :  Un Imposteur à la Cour de Celeste Bradley

Un Imposteur à la courNombre de pages :  338
Editeur :  J’ai Lu
Date de sortie :  20/08/2014
Collection :  J’ai Lu pour elle
Langue :  Français
ISBN-10:  2290098809
ISBN-13:  978-2290098806
Prix Editeur :  6,60 €
Disponible sur Liseuse : OUI

Résumé :

Depuis quelques mois, le public s’arrache les exemplaires du London Sun. Un caricaturiste de génie y épingle les plus hauts personnages de la société britannique. Les dessins sont signé « Sir Thorogood ». Un parfait inconnu. Aussi les curieux se précipitent-ils au bal des Rochester, où sa présence est annoncée. Clara Simpson n’est pas la moins intriguée. La vedette de la soirée paraît. L’homme est fort séduisant, en dépit d’un ridicule costume violet et vert. Mais il s’agit d’un imposteur, et Clara est bien placée pour le savoir. Car  » Sir Thorogood « , c’est elle !

Mon avis :

Un imposteur à la cour est le tome 2 de la saga Le club des menteurs, mais si vous êtes comme moi et que vous n’avez pas eu la chance de lire le tome 1, L’espion de la couronne, soyez sans crainte, ces tomes peuvent se lire indépendamment. De plus, l’auteur nous donne suffisamment d’informations sur le club des menteurs pour faciliter notre compréhension, en tout cas moi je me suis sentie comme un poisson dans l’eau !

Nous voilà donc plongé au cœur de l’Angleterre, en 1813. Alors que la plupart des jeunes femmes sont en quête d’un mari, du dernier chapeau en vogue ou encore des derniers ragots à partager au tour d’une tasse de thé ; Clara Simpson, veuve depuis plus d’un an, se consacre au dessin. La jeune femme ne se contente pas de simples peintures d’aquarelles, son style de prédilection n’est autre que la caricature. C’est donc avec ingéniosité qu’elle dénonce de sa plume les vices de la haute société britannique

Le monde de l’aristocratie est en ébullition. Chaque dessin déclenche une nouvelle vague de fureur et les commérages vont bon train quant à savoir qui est ce fameux Sir Thorogood. C’est Dalton Montmorency, lord Etheridge, espion au service de Sa Majesté et chef du club des menteurs, qui est chargé de démasquer le caricaturiste en endossant lui-même le rôle de Sir Thorogood.

Un  jeu du chat et de la souris, dans lequel chacun va tenter de démasquer l’autre.

Clara, est consciente depuis le départ de la supercherie de Dalton, elle va donc essayer par tous les moyens, d’ouvrir les yeux au reste de la noblesse sur la véritable identité de celui-ci. Dalton, pour sa part, est un peu perdu dans cet océan d’admirateurs et d’ennemis que Sir Thorogood a accumulé au fil des mois. Il ne va donc pas se douter à un seul moment des subterfuges de Clara.

On ne peut que s’amuser des situations cocasses entre ces deux là.

Les personnages principaux changent d’identité comme de chemise, et ce n’est pas du tout déroutant, c’est même amusant et rafraîchissant ! Dalton et Clara ne cessent de se croiser sous leurs différentes identités, des rencontres qui donnent lieu à chaque fois à de délicieuses joutes verbales. Sauf quand ils se croisent en tant que Monty et Rose, auxquels cas, leurs rendez-vous ne sont plus que tendresse et de sensualité.

Ici, pas de jeune fille innocente et ignorante, Clara est une femme intelligente, courageuse, pleine d’ingéniosité et d’humour. On ne s’ennuie pas un seul moment avec elle. Dalton nest pas non plus dépourvu de charme ! Il est, certes, présenté comme un homme assez sévère et secret mais c’est également un espion (ce qui à un certain attrait !). On craque vraiment pour lui quand il s’éprend de Clara alors qu’elle se fait passer pour Rose, une simple et humble domestique, avant de tomber follement amoureux d’elle, une jeune femme intrépide et sans peur.

L’intrigue de l’histoire est plus complexe qu’elle n’y parait de prime abord. Nous savons qui est Sir Thorogood, mais comment obtient-elle ses informations  ? Qui parmi les personnages de la noblesse, ayant été la cible de caricatures, essaye maintenant de se venger et de tuer Sir Thorogood ? Ce n’est qu’une poignée de questions comparé à celles que se pose Dalton. De plus, celui-ci à des doutes concernant ses collaborateurs du club des menteurs. Peut-il se fier à eux ou n’est-il livré qu’à lui-même dans cette enquête ?

Vous l’aurez compris dans Un imposteur à la cour on ne manque pas d’intrigues, d’espionnage ou de  secrets!  Même s’il est parfois difficile d’ingurgiter toutes les informations, j’ai eu moi-même un peu de mal au moment du dénouement à comprendre toutes les subtilités de l’enquête.  Cependant,  j’ai été ravie par ce roman et j’ai beaucoup apprécié le couple Clara/Dalton.

 

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

Les Tomes Publiés

L'espion de la Couronne

A propos Songe d'une nuit d'été 841 Articles
Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.