Accueil LES LIVRES → LES CHRONIQUES DE ROMANS Au Bois Dormant de Christine Féret-Fleury

Au Bois Dormant de Christine Féret-Fleury

11 Temps de lecture
4
0
0

Au Bois Dormant de Christine Féret-Fleury

Broché: 352 pages
Editeur : Hachette Black Moon
Date de sortie11 juin 2014
Collection : Black Moon
Langue : Français
ISBN-10: 2012033911
ISBN-13: 978-2012033917
DISPONIBLE SUR LISEUSE: OUI

Son Résumé :

On l’appelle le Rouet. En référence au « Rouet » sur la pointe duquel la Belle au Bois Dormant se pique le doigt dans le conte de Perrault. Car le Rouet est un tueur en série, un criminel qui traque ses victimes dès leur naissance, promettant à leurs parents qu’il leur dérobera la vie le jour de leur seizième anniversaire. Ariane aura seize ans dans quelques mois. Elle décide de s’enfuir plutôt que d’attendre cette mort annoncée. En chemin, elle rencontre Lara, une jeune fille qui lui ressemble comme une sœur. Mais un terrible accident emporte Lara. Elle aurait eu seize ans quelques jours plus tard. Dans la précipitation des évènements, on confond Ariane et Lara. Et si changer d’identité était la solution pour échapper au tueur ? Ariane décide de se faire passer pour la défunte et continue sa fuite. Mais le tueur est bien plus proche qu’elle ne le croit…

L’avis de NifNif :

J’avais vraiment hâte de commencer ce roman dont la couverture et le résumé m’attirait vraiment. Outre le fait que j’aime beaucoup les livres dits « Young Adults » ou « YA », je trouvais follement originale l’idée de ce roman. Et sincèrement, je n’ai pas été déçue.

L’auteure s’inspire du conte de « La Belle au Bois Dormant » mais de manière très libre. Pour être plus exacte, elle a créé un criminel, un tueur en série très méthodique. Depuis plus de dix ans, il tue des jeunes filles le jour de leur seizième anniversaire en leur piquant le doigt d’une aiguille empoisonnée. Plus dérangeant encore, ses victimes sont choisies alors qu’elles ne sont que des bébés. Leurs parents reçoivent alors une lettre du Rouet, appelé ainsi en référence au conte, qui les avertit que leur fille leur sera enlevée dans la fleur de l’âge le jour précis de leur anniversaire. Jusqu’à aujourd’hui, le Rouet n’a jamais pu être stoppé et ses motivations demeurent secrètes tant et si bien que l’on ne sait pas comment il choisit ses victimes, leur seul point commun étant la blondeur de leurs cheveux.

L’héroïne, Ariane, 15ans ½, découvre, après des années à déménager sans cesse et à être cloitrée chez elle par ses parents, qu’elle a en fait été élue par le Rouet. N’ignorant pas que celui-ci tue également les familles des jeunes filles qu’il convoite, elle s’enfuit pour tenter d’échapper à son sort ou au moins pour sauver ses parents.

Ce que l’on peut retenir de ce roman « YA », c’est qu’il s’agit d’un vrai thriller malgré tout. L’intrigue très bien façonnée nous fait suivre de chapitre en chapitre, tantôt Ariane et ses tentatives pour se cacher du Rouet, tantôt la police par l’intermédiaire de Jude Beauvoir, inspecteur de l’équipe ayant en charge l’arrestation de ce tueur en série. Jude se révèle également être le frère de la toute première victime ce qui lui donne une vision plus entière, plus profonde de l’horreur de ces meurtres et nous donne à nous, lecteurs, une réelle empathie à son encontre. Impossible de ne pas s’attacher à cet homme qui ne s’est toujours pas remis de l’assassinat de sa sœur. On passe ainsi de la peur d’Ariane et de sa tentative pour échapper à son destin à la gestion de l’enquête par la police qui piétine depuis trop longtemps. Heureusement l’arrivée de sang neuf dans l’équipe va leur permettre enfin d’avancer et peu à peu de se rapprocher autant d’Ariane, considéré aussi comme une fugueuse en danger, que du Rouet.

Bien écrite, l’intrigue nous mène par le bout du nez, à mesure que l’on s’enfonce dans l’enquête et dans toute l’horreur des actes du psychopathe qui se plait quand même à assassiner des jeunes filles puis à venir voler leur cadavre pour en faire dieu sait quoi. La résolution finale est tordue à souhait, en tout cas comme j’aime. Quant au tueur, bonne chance pour comprendre de qui il s’agit !

Ce roman serait déjà très agréable à lire avec son intrigue creusée et ses personnages attachants mais ce qui le rend si particulier c’est bien sûr la référence au conte originel. L’on se surprend souvent à sourire en repérant de-ci de-là des correspondances au conte. Comme le fait que la première victime se nomme Aurore par exemple. De même, comment aurait pu survivre une jeune fille de cet âge sans argent ni soutien. Heureusement pour elle, elle tombe sur un quatuor de femmes âgées, amies aux univers distincts mais vivant en colocation et qui décident de la protéger coûte que coûte. Imprégné du conte de « La Belle au Bois Dormant », on les identifie aussitôt en bonnes fées protectrices.  Pas de chance, la cabane au fond des bois et les oiseaux siffleurs  étant indisponibles, c’est dans leur appartement de Montréal que nos quatre petites dames recueillent et protègent Ariane.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré lire ce petit bijou. On laisse alors de côté quelques petites invraisemblances nécessaires à la résolution de l’énigme car il n’arrive pas si souvent qu’un livre vous obsède ainsi jusqu’à ce que vous puissiez lire la dernière page.

En Bref, enfin un bon thriller pour adolescents et jeunes adultes, avec une intrigue sombre et fantasque qui vous tient en haleine jusqu’au bout.

Acheter ce roman sur Amazon

  • Destiny de Cecelia Ahern

    Parfois, il faut choisir l’imperfection pour être Parfait. Dans le monde de Celestine Nort…
  • Candidate de Chritine Féret-Fleury

    :star: Candidate de Christine Féret-Fleury Nombre de pages : 320 pages Éditeur : Hachette …
  • The Graces de Laure Eve

    :star: The Graces de Laure Eve Nombre de pages :  408 pages Editeur :  Hachette Black moon…
  • Grim tales de Chloé Boffy

    Grim tales de Chloé Boffy Nombre de pages : 246 pages Editeur : Lune écarlate Date de sort…
  • Il était un rêve de Liz Braswell

    :star: Il était un rêve de Liz Braswell Nombre de pages : 272 Éditeur : Hachette Romans Da…
  • Un monde pour Clara de Jean-Luc Marcastel

    Chroniqué par Eole Un monde pour Clara de Jean-Luc Marcastel Nombre de pages : 352 Éditeur…
Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été
Charger plus dans → LES CHRONIQUES DE ROMANS

4 Commentaires

  1. stelphique

    17 juillet 2014 à 16 04 29 07297

    Il me le faut celui ci!!!!!!;)

    Réponse

    • nifnif59

      17 juillet 2014 à 22 10 00 07007

      C’est certain! ^^

      Réponse

  2. smellslikerock

    17 juillet 2014 à 19 07 05 07057

    Décidément les contes de notre enfance sont a la mode ! Celui ci m’attire beaucoup maintenant que j’ai lu ta chronique !

    Réponse

    • nifnif59

      17 juillet 2014 à 22 10 02 07027

      Tant mieux, c’était le but. Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de lire un YA, et j’en suis ravie. J’avais du mal à le lâcher quand le devoir m’appelait! ^^

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Concours : 4 exemplaires de Sauvage de Chantal Fernando à gagner !

Parce que nous vous l’avions promis, voici un concours pour gagner un livre très hot…