Love Game de Emma Chase

:star: Tangled Tome 1 : Love Game de Emma Chase

Tangled Tome 1 : Love Game de Emma ChaseBroché: 357 pages
Editeur : HUGO ROMAN
Date de Sortie : 7 mai 2014
Collection : New Romance
Langue : Français
ISBN-10: 2755615281
ISBN-13: 978-2755615289
Prix Editeur : 17€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son Résumé :
Drew, la trentaine irrésistible, est associé dans une grande banque d’investissement new-yorkaise. Le pouvoir, l’argent, les femmes, absolument tout lui réussit. Très sûr de lui et arrogant, il assume son statut de beau gosse et enchaîne les aventures sans lendemain. Jusqu’au jour où une femme lui résiste. Kate Brooks est sublime, brillante, et ambitieuse… mais fiancée et inaccessible. Lorsqu’il la rencontre dans un bar et tombe sous son charme, il ignore encore qu’elle deviendra sa collègue quelques jours plus tard… Bouleversés par le magnétisme sexuel qui les aimante et engagés dans une rivalité professionnelle diabolique, ils vont jouer avec leurs sentiments, s’aimer et se détester. Drew, le séducteur invétéré, nous prend à partie et nous décrit la façon dont il tombe amoureux. Il nous confie avec autodérision et cynisme ce que les hommes pensent vraiment…

Mon Avis :

Love Game est vraiment l’excellente surprise de ce printemps et de ce mois de mai ! Et pourquoi donc me demanderez-vous ? Bien, parce que cette romance est relaté du point de vue du héros ! Oui, vous avez bien lu, on va entrer dans la tête d’un homme et savoir comment ça se passe la dedans et pour tout vous dire… c’est assez épique !

Drew est loin de mâcher ses mots. Normal, vu que nous sommes dans sa tête. C’est un habitué des coups d’un soir, un mec bien dans sa peau, bien dans sa tête et avec un bon porte-monnaie. C’est aussi le dernier né, celui que la famille n’espérait plus. Il a donc l’habitude d’être choyé et d’avoir tout, tout de suite.

Il déchantera bien vite quand, la nana qu’il convoitait pour une nuit et qui l’enverra bouler, sera en fait, sa nouvelle collègue avec laquelle, son père, le directeur de la boite est bien décidé à les mettre en compétition. Drew voit rouge et il est bien décidé à ne pas la laisser gagner. Bientôt les deux jeunes gens vont se chercher, jouer et finir par se trouver. Oui mais voilà, Kate est fiancée et malgré l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, rien n’est gagné… bien au contraire.

Un livre du point de vue masculin, il fallait oser. Je me suis dis que ça risquait d’être assez édulcoré et peut-être même  un peu trop lyrique et romancé… mais pas du tout ! On sent qu’Emma Chase maîtrise son sujet et à lire cette histoire, on se dit aussi qu’elle a du  récolter quelques témoignages masculins parce que ça sent la réalité à pleins nez.

Drew est un homme et à parfois des propos… de mecs ! Sur les filles, le boulot, en général. C’est d’ailleurs très drôle et même si parfois il a des réactions ultra misogyne, ça reste amusant à lire. Parce que bon, Drew est quand même attachant. Il raconte les choses avec beaucoup d’autodérision.On en vient presque à le plaindre. Il est maladroit, orgueilleux, il n’a pas envie de se retrouver jeté comme lui à l’habitude de le faire avec les filles alors il prend les devants et s’emmêle dans des quiproquos qui le blesseront et blesseront aussi Kate.

Emma Chase ne prend pas de gants en faisant penser notre héros. Mais vraiment, lire ça du point de vue masculin donne une note touchante, amusante et pleine de tendresse.  Le lecteur, enfin la lectrice s’attache à Drew, sa vision ultra réductrice des relations homme/femme. Il fait penser à un petit garçon qui découvre enfin ce que sont les femmes et bien que parfois ses réactions donne envie de le baffer, ça reste touchant dans la mesure ou l’on est en direct live de ses pensés. Finalement, on se rend compte que les garçons c’est plus maladroit qu’il n’y parait (même quand ils ne le montrent pas) et on espère qu’il va finalement réussir son entreprise de séduction, parce qu’au final, c’est authentique.

Quant à Kate, c’est un personnage intéressant et plaisant à découvrir à travers les yeux d’un homme. Bien sûr, nous avons moins d’empathie à son égard car nous sommes du côté de Drew . Il est toutefois très intéressant de voir comment lui la perçoit du début à la fin. Femme désirable, inaccessible, rivale…

Bref, j’ai passé un excellent moment en compagnie de Drew. J’ai beaucoup ri et levé les yeux au ciel. Voilà un roman, que je ne saurais que trop vous conseiller de découvrir si ce n’est pas déjà fait ! Love Game vous montrera enfin ce que pense vraiment les hommes et comment ils voient et vivent leur propre histoire d’amour… c’est coquin, sexy, drôle et pleins d’anecdotes croustillantes ! A ne pas louper <3

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

A propos Artemissia (Julie F) 4181 Articles
Créatrice et responsable du webzine "Songe d'une nuit d'été". Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

10 Commentaires

  1. Ce livre, mais ce livre… Comment te dire ? Dès le premier chapitre j’ai su que ce serait un coup de cœur et que j’allais passer un excellent moment, je l’ai lu en une journée, et j’attends vraiment la suite, hâte de retrouver drew <3

  2. Trés belle histoire… mais j’ai beaucoup ri et plus encore que ce soit une femme qui ait écrit! Impatiente d’avoir le tome 2.

  3. Une lecture pour laquelle je suis assez mitigée. Je m’attendais à beaucoup mieux et j’avoue être quand même déçue. J’ai eu énormément de mal avec le personnage de Drew. Sérieusement les filles, vous le trouvez parfait vous ?! Il est arrogant, cynique, manipulateur, pourri gâté depuis l’enfance, ne pense qu’au sexe, et est prêt à toutes les pires vacheries. Et franchement, ce genre de personnage ne me plaît pas. Certes, ses réflexions et ses comparaisons sont par moment très amusantes. Mais à part ça, je ne l’ai pas aimé. En revanche, Kate a du caractère et de la dignité et je l’ai beaucoup apprécié.
    La romance ne m’a pas emballé. Pendant des mois il joue les sales types et brutalement il se met presque à genoux. J’ai trouvé ça un peu cliché.
    J’attendais ce bouquin avec une grande impatience et finalement rien de bien extraordinaire à mes yeux. Drew n’est qu’un sale type pendant la moitié du bouquin et ensuite c’est un agneau durant la 2ème moitié. Mouais, c’est du déjà vu.
    L’idée de nous offrir le point de vue d’un homme était très intéressante mais j’aurais davantage accroché avec un personnage bien plus complet et profond. Dans ce livre, tout est superficiel. Mais bon, chacun ses goûts. Je comprends que certains aient aimé cette lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.