Accueil LES LIVRES → LES CHRONIQUES DE ROMANS La carnet de Groku – Sophie Laroche

La carnet de Groku – Sophie Laroche

14 Temps de lecture
9
0
3

le-carnet-de-grokuBroché: 320 pages
Editeur : Hachette Romans (19 mars 2014)
Collection : Bloom
Langue : Français
ISBN-10: 2012039286
ISBN-13: 978-2012039285
Prix : 12,99 €
Disponible sur Liseuse : OUI

RésuméLe jour où la photo de mes fesses a commencé à circuler, je n’ai pas pleuré. J’ai noyé ma honte dans le cacao. Deux tablettes de chocolat… Trois, pour être honnête. Puis, l’estomac au bord des lèvres, je me suis approprié cette insulte, cette vérité : « gros cul ». J’ai un tout petit peu bafoué les règles d’orthographe : « groku ». Ça dérange déjà moins, non ? Allez, je lui ai même ajouté une majuscule : Groku. « Je suis Groku », me suis-je répété. Ce même jour, j’ai créé mon blog. J’ai juste balancé en ligne la photo prise à la piscine. Et j’ai ajouté cette présentation minimaliste : « Je m’appelle Groku. » Le lendemain, j’avais déjà des commentaires. Alors j’ai continué à écrire et c’est devenu un journal intime. Tous les soirs, je découvrais les commentaires avec délectation. Ils flattaient un ego qui en avait besoin, mais ne m’apportaient guère de solutions. Jusqu’au jour où une certaine Kilodrame m’a écrit. Elle parlait d’un régime miracle. Un régime qui tenait sur un carnet. Alors je me suis lancée. Et oui, j’ai maigri. Oui, j’ai enfin découvert la vie. Mais pas celle que j’imaginais…

Mon avis

Je ne peux pas vous dire à quel point j’avais hâte de commencer la lecture de ce livre. Vraiment. Je suis une inconditionnelle de la collection Bloom chez Hachette, et plus les années passent, plus la qualité est au rendez-vous. Et le Carnet de Groku ne fait que renforcer mes petites idées : Sophie Laroche maîtrise l’art de la plume, contemporaine et la collection Bloom est juste rafraîchissante. En tout cas, la couverture et la quatrième de couverture m’avaient conquise dès le départ. C’est avec délectation et avec quelques chocolats sous la main que je me suis plongée dans le bouquin, pour n’en sortir qu’une fois terminée ! Oui, je l’ai DE-VO-RE ! A-DO-RE même ! Aller, je vous en dis plus tout de suite.

Manon est une jeune fille de 15 ans, parisienne, qui se retrouve avec un problème de taille : une photo de ses fesses a circulé sur le net. Oui, Manon est un peu enrobée, en surpoids, et ses fesses n’ont pas échappé à quelques graisses. Cette photo lui a valu un surnom, celui de Gros Cul. Mais un jour, Manon en a marre des réflexions, marre qu’on lui répète sans cesse qu’elle est grosse, que ce soit sa mère ou les autres élèves du lycée, marre qu’on dévisage son cul. Alors elle décide de se mettre à écrire un blog et prend le surnom de Groku. 

Puis, un jour, un mystérieux commentaire, signé par une certaine Kilodrame l’interpelle. S’en suit un échange entre les deux filles, par mail interposé. Kilodrame va aider Manon à soigner son addiction au chocolat, en lui racontant qu’elle-même a vaincu ses kilos et qu’elle se sent  » mieux  » dans sa peau. Mais pas facile pour Manon d’entamer un régime et de résister à l’appel et au refuge de la nourriture quand presque tout son monde change : sa meilleure amie Raphaëlle sort avec Boris et se fait inviter aux soirées de Lisa et Justine, les deux pestes du lycée, belles et populaires ; Thomas (le garçon dont elle est folle) se met à lui parler ; ses parents toujours prévenants qui deviennent froids et envahissants ; et l’étrange évolution de sa relation avec son frère. Sans parler de la mystérieuse Kilodrame et de Groku, son subconscient qui se met subitement à parler.

Manon va finalement perdre du poids. Au prix de quelques sacrifices.

Le Carnet de Groku est un livre aussi déstabilisant que drôle. On assiste à la transformation de Manon en Groku, puis de Groku en Manon. Manon est une jeune adolescente de son temps, avec les problèmes d’une jeune fille de 15 ans : l’amitié, l’amour, le physique, les parents, la première fois. Sophie Laroche a su nous dépeindre une héroïne aussi amusante que malheureuse, aussi courageuse que peureuse. Et bien sûr, à sa manière, l’auteure fait passer un joli message sur des maladies qui touchent de nombreuses filles (et garçons) : la boulimie et l’anorexie. Cette obsession du physique dans un monde où il ne fait pas bon d’être rond.

Le Carnet de Groku est un hymne à la vie, aussi bien pour les jeunes que pour les adultes : chacun peut se retrouver en Manon – Groku. Mais si, vous savez, cette envie de perdre du poids mais d’en vouloir toujours plus jusqu’à tomber dans l’excès et mettre sa vie en danger. Pour ma part, j’étais tellement dans l’histoire que je ressentais les mêmes émotions que notre jeune fille (peut-être à cause de mes kilos en trop ^^). Pour vous dire à quel point j’ai été prise dans l’histoire.

La plume de Sophie Laroche est fluide, drôle, attendrissante. Elle nous fait partager le quotidien d’une héroïne pas comme les autres, en faisant notamment intervenir Manon et son subconscient. Les chapitres sont courts, aucune lourdeur ne vient perturber le récit. L’auteure aurait pu d’ailleurs tomber dans le clichée du roman moralisateur mais en aucun cas cela se produit. A travers l’histoire de Sophie, elle essaie de faire comprendre à tout ceux qui ont quelques kilos en trop qu’ils ne sont pas seuls dans leur combat. L’histoire est pleine de douceurs, mais aussi pleine de rebondissements. Et une fois le livre terminé, on aimerait vivement rencontrer Manon et lui dire à quel point on est fier du chemin qu’elle a parcouru.

J’ai adoré le caractère combatif de Manon, qui ne se laisse pas démonter, le personnage et le cynisme de Kilodrame, la douceur et la compréhension de Thomas. J’ai été moins conquise par le caractère un peu passif, voire soumis, de la jeune Raphaëlle et la fausseté de son copain Boris. Sans parler des deux  » connes  » (désolé, mais elles m’ont vraiment mise hors de moi ^^) de Justine et Lisa. En tout cas, ne vous attendez pas à un happy-end digne des plus grandes séries américaines remplies de bons sentiments. Sophie Laroche reste juste jusqu’au bout : pas de miracles !

Un excellent roman à conseiller à toutes les personnes qui ne croient pas en  » la vie est belle  » ou  » tout est toujours bien qui finit bien « . Un magnifique livre pour tout ceux qui ont besoin de se replonger un petit peu dans les préoccupations des adolescents qui, eux aussi, n’ont pas la vie rose et doivent survivre dans un monde superficiel. Une sublime histoire pour se rendre compte que finalement, rien n’est jamais acquis et que les apparences sont trompeuses.

Un livre géniale, magique, contemporain et tellement vrai, tellement sincère. 

Doucement mais sûrement, une petite citation que vous comprendrez une fois que le roman dévoré ! 🙂

Inoubliable

 

Coup de Coeur

ACHETER SUR AMAZON / ACHETER SUR DECITRE

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par RockAndStone
Charger plus dans → LES CHRONIQUES DE ROMANS

9 Commentaires

  1. vampirette19

    13 avril 2014 à 11 11 10 04104

    Bonjour ma Charlie,
    Les problèmes de poids sont hélas d’actualité et touche notamment les adolescents car cette phase de la vie est une période entre l’enfance et l’âge adulte. Le jeune se pose beaucoup de questions comme: qui je suis? que vais je devenir? plein de questions sur son identité car à cette phase, le jeune se cherche et essaie de se construire. Malheureusement, il peut y avoir des problèmes tel que le surpoids, l’anorexie ou encore la boulimie. Pourquoi? et bien tout simplement car il cherche à être parfait pour vivre comme les autres, le bonheur entre autre. du coup, au lycée, il peut y avoir des problèmes car si il n’est pas « conforme » à la réalité de son temps, il se sent rejeté et avec un décrochage scolaire et il s’enferme sur lui même qui peut mener jusqu’à des tentatives de suicide dans les pires cas. pour l’anorexie, il se dit dans sa tête: « je ne suis pas beau, je suis trop ronde » alors que cela n’est pas forcément vrai. Il/elle veut maigrir à tout prix(va jusqu’à oublier de manger le matin, puis le midi et de plus en plus..).En plus, il est « influencé » par les publicités des régimes qui promettent beaucoup de choses..
    C’était une petite parenthèse sur les problèmes de poids chez l’adolescent(e).
    Je me sens également concernée par le sujet car je l’ai vécu, donc je ressens la même chose que Manon. Mais il faut savoir une chose: « on ne peut être parfait, on est tel que l’on est », « s’accepter tel que l’on est ». qu’en penses tu ma Charlie?
    Si l’on souhaite perdre du poids et que c’est bien réel et constaté par l’entourage ou les médecins, il faut se faire aider par des professionnels de santé.
    Pour revenir au livre, il m’a l’air très intéressant. J’aimerai bien le lire. En plus, il traite d’un sujet qui fait débat. Comme tu le dis bien, l’auteur fait passer un très bon message qui concerne les problèmes de poids de l’adolescent(e).Tout le monde peut se reconnaître à travers l’histoire.
    Je t’embrasse fort.
    Cordialement,
    Morgane.
    PS: Excuses moi si je fais des « romans » quand j’écris mais il y a tellement de choses à dire. enfin, vous me connaissez bien…

    Réponse

    • Rockandstone

      15 avril 2014 à 21 09 03 04034

      Coucou Morgane, merci beaucoup pour ton commentaire. En effet, les problèmes de poids sont et resteront toujours une constante chez les adolescents, mais pas que. Même les adultes vouent un culte aux nouveaux régimes tendances. C’est dire à quel point toute la société repose sur l’apparence.

      En tout cas, si tu lis le livre, n’hésite pas à me donner ton avis. Et je suis sûre qu’il te plaira.

      Bisous

      Réponse

  2. Sophie Laroche

    16 avril 2014 à 7 07 48 04484

    MERCI ! Ton regard sur mon livre m’a vraiment touchée. C’est un roman très personnel, même si Manon n’est pas moi être ne suis pas elle… alors quand une lectrice y a trouvé exactement ce que j’ai voulu y mettre, ça illumine ma journée ! En plus, je viens de découvrir un super blog !!!
    Amitiés,
    Sophie

    Réponse

    • Rockandstone

      21 avril 2014 à 20 08 08 04084

      Merci à vous surtout pour cette petite pépite et pour avoir pris le temps de laisser un petit mot, qui m’a énormément touché.
      Je suis vraiment contente de voir que mon ressenti après cette lecture vous touche.
      En tout cas, merci pour cette perle et pour tout ce travail !

      Charlotte

      Réponse

  3. Mathie

    18 avril 2014 à 19 07 03 04034

    Il me le faut absolument celui là car je ne me sens concernée : étant adolescente et complexée (comme presque tous les adolescents d’ailleurs), je pense qu’il pourra me plaire 🙂 Merci de ton avis qui me donne encore plus envie de me le procurer !

    Réponse

    • Rockandstone

      21 avril 2014 à 20 08 06 04064

      Mais de rien ! 🙂
      C’est une petite bible ce livre et franchement, j’suis sûre que tu trouveras des réponses à tes questions !
      N’hésite pas à me donner ton avis en tout cas !
      Je t’embrasse !

      Réponse

  4. froggy80

    24 avril 2014 à 5 05 44 04444

    Sans hésitation, j’ajoute ce dernier à ma wishlist !! Tu m’as convaincu 🙂 Et la couverture est magnifique… simple, mais efficace !!!

    Réponse

    • Rockandstone

      24 avril 2014 à 14 02 37 04374

      Aaaaaaaaaaaaaaaaah, ravie de t’avoir convaincue ! Un coup de coeur pour moi et j’espère que ce sera la même chose pour toi ! :p

      Donne moi ton avis dès que tu auras fini, j’aimerai connaître ton ressenti ! Bisous

      Réponse

  5. Suzy Bess

    1 août 2014 à 23 11 10 08108

    J’avais eue un coup de coeur pour le résumé de ce livre. La couverture interpelle, elle est vraiment un choix parfait. J’ai aimé ce livre avant même de l’avoir lu ! (je ne l’ai toujours pas lu…)
    Il est de ces lectures que l’on ne connait pas mais que l’on devine: je crois que « Le Carnet De Groku » en est une. J’ai très envie de le découvrir et je ne sais pas ce qui me freine encore, sans doute sais-je déjà que je vais être touchée, concernée, appliquée dans cette découverte.
    Ta chronique est très belle, tu décris les choses tout à fait telles qu’elles doivent être ressenties et j’apprécie.
    Allez, mon prochain achat sera ce Sophie Laroche ! 😉

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Le Temps des Magiciens de Cressida Cowell

Le Temps des Magiciens, tome 1 : le Magicien, la Guerrière et la petite cuillère de Cressi…