ASCFÉVÈNEMENTS (SALON, FESTIVAL...)LES LIVRESRencontres /Dédicaces du Côté des Livres

Salon de Montreuil : Interview de Sylvie Vassallo

Salon du livre et de la presse Jeunesse de Montreuil

«En littérature jeunesse, les héros et héroïnes sont les miroirs des enfants d’aujourd’hui.» S. Vassallo

J’ai eu la chance et l’opportunité, il y a quelques jours de cela, de rencontrer la directrice du salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil : Sylvie Vassallo.  Ce salon est devenu un incontournable au fil des années, le rendez-vous des plus jeunes et des adultes pour découvrir les tendances de l’année en cours et à venir.

interligne

Songe d’une nuit d’été : Comment êtes-vous devenue directrice du Salon ? Quelles étaient vos motivations ?

Sylvie Vassallo : Je me suis intéressée au domaine de l’enfance après avoir fait des études d’économie pour commencer.

Ensuite j’ai souhaité passer le concours de bibliothécaire et je me suis tournée naturellement dans le domaine  l’enfance et de la littérature. j’ai ensuite fait un stage au salon de Montreuil dans le pole du  développement numérique. Quand la directrice est partie, j’ai naturellement postulé pour ce poste.

Songe d’une nuit d’été :  Comment s’y prend-on pour organiser un salon d’une telle ampleur ?

Sylvie Vassallo : Cela prend beaucoup de temps et demande beaucoup de travail. Un travail passionnant. Nous savons pertinemment que le salon n’est qu’un moment dans l’année. C’est pourquoi nous avons créé une école du livre de jeunesse,  il y a 3 ans (pour en savoir plus). Le Salon  a été créé par la municipalité de la ville de Montreuil et il a donc un intérêt public. C’est pourquoi nous ne pouvions pas nous arrêter à un seul évènement dans l’année.

Songe d’une nuit d’été : Le numérique est de plus en plus présent dans le quotidien des lecteurs mais aussi des plus jeunes . Aura-t-il une place particulière cette année lors du salon de Montreuil ?

Sylvie Vassallo : Il a, depuis très longtemps, sa place au salon. Les enfants vivent avec des ordinateurs chez eux. Smartphone, tablette pour les plus chanceux… Ces supports sont une priorités. Il y a le pole numérique au salon, avec des bibliothèques numériques, qui permettent aux enfant de lire debout et de manipuler des tablettes grandeurs natures de manière plus aisée. Cela sert aussi pour les enfants handicapés moteurs. C’est un plus pour ceux qui ne peuvent pas lire par les moyens traditionnels.

Il y encore très peu de livre pour enfant sur les bibliothèque numérique. Le numérique apporte une lecture supplémentaire.

Pour en savoir plus sur le développement numérique, ces supports et innovation

Songe d’une nuit d’été : Quels sont les objectifs pour ce 29eme salon ?

Sylvie Vassallo : Le plaisir que les enfants vont pouvoir retrouver dans ce salon. C’est un évènement pour les enfants avec un programme riche comme le thème sur les héros par exemple.

Songe d’une nuit d’été : Êtes-vous vous même (encore) lectrice de roman jeunesse ?

Sylvie Vassallo : De part mon travail, je lis effectivement des livres jeunesses et j’en prend un très grand plaisir.

Songe d’une nuit d’été : Quel est votre dernier roman jeunesse lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Sylvie Vassallo : Le dernier livre lu est : La double vie de Cassiel Roadnight de Jenny Valentine qui a gagné la pépite du roman ado européen. Mes derniers livres lus étaient tous en rapport avec la sélection des pépites. Un autre livre que j’ai lu par exemple : 172 heures sur la lune de Johan Harstag.

Songe d’une nuit d’été : Cette année le thème du salon du livre et de la presse jeunesse est dédié aux héros : Était-ce votre idée ? Pourquoi ce thème ?

Sylvie Vassallo : Les propositions se font toujours en équipe et sont validées par un comité de pilotage avec des éditeurs inclus dedans. On fait en sorte que ça parle à un large publique et pas seulement à nous.

Songe d’une nuit d’été : Qu’est-ce qu’un héros pour vous ? Quelle en serait votre propre définition ?

Sylvie Vassallo : En littérature jeunesse, les héros et héroïnes sont les miroirs des enfants d’aujourd’hui. Ce sont des personnages qui les accompagne pour grandir. Ils affrontent le monde des adultes avec beaucoup d’impertinence.

Songe d’une nuit d’été : Et donc : quel serait votre héros ?

Sylvie Vassallo : J’y ai réfléchi. J’en ai pleins. Fifi Brindacier, je m’y suis identifiée petit. Elle m’a fait rêver. Loulou, de Grégoire Solotareff. Il est assez universel comme héros.Un héros de BD que je lisais durant mon enfance, le Dr Justice. En voilà 3 complètement différents.

interligne

Songe d’une nuit d’été : voilà notre interview est terminée ! Un grand merci à vous Sylvie Vassallo ! Ce 29eme salon sur le thème des super-héros fut encore une réussite et nous gageons que l’année prochaine sera encore plus éclatante !

Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils