ASCFHarlequin - Les HistoriquesLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

La Châtelaine sans nom de Terri Brisbin

La châtelaine sans nomPoche: 320 pages
Editeur : Harlequin
Date de sortie : 1 octobre 2013
Collection : Les Historiques
Langue : Français
ISBN-10 : 2280285479
ISBN-13: 978-2280285476
Prix : 6,75€
Disponible en liseuse : oui

Son résumé :

Village de Silloth, Angleterre, 1198.
« Isabelle… » Tirée de son cauchemar par la voix masculine, la jeune femme ouvrit les yeux. Elle ne s’appelait pas Isabelle, elle le savait. Les voix qui l’appelaient à travers la brume prononçaient un autre nom. Un nom qu’elle avait totalement oublié, comme celui de ceux qui avaient voulu la tuer. L’homme qui se trouvait à son chevet l’avait trouvée grièvement blessée dans la forêt. Avec l’aide de Wenda, la guérisseuse, il l’avait arrachée à la mort. Mais, malgré cela, elle n’arrivait pas à lui faire confiance. Il y avait ces ombres en lui, et ce mystère. Il vivait dans une chaumière comme un vilain, mais elle avait tout de suite senti qu’il n’appartenait pas à ce monde-là. Sa voix, sa noble prestance : tout le trahissait. Non, il n’y avait rien de fruste en lui. Sauf le désir brutal qu’elle voyait parfois étinceler dans ses yeux.

Lire un extrait : ici

Mon avis :

Qui est la châtelaine sans nom ? Voilà la question que tout le monde se pose après que Royce, autrefois William de Séverin, l’ait retrouvée dans les bois gisant à demi-morte près de sa maison. Car si la demoiselle ne se souvient de rien à son réveil, une chose est sûre : de par ses manières, elle est issue de la noblesse. Mais si la jeune femme est issue d’une famille riche, pourquoi donc personne ne la cherche ? En attendant de pouvoir répondre à ces questions, Royce prend soin d’elle avec l’aide de Wenda, une guérisseuse qui passe tous les jours pour s’occuper de la jeune femme mais qui, une fois la nuit tombée, laisse le redoutable guerrier au passé secret seul avec la belle mais très faible Isabelle.

Un tête-à-tête dans une cabane au milieu de la forêt

Je dirais que tous les ingrédients sont réunis pour permettre le rapprochement des deux protagonistes. Ils sont seuls la nuit dans une cabane perdue au milieu des bois. La demoiselle, même si sa mémoire lui fait défaut, commence à faire d’horribles cauchemars concernant son agression. Effrayée, le seul moyen de la calmer est bien sûr de se retrouver lover dans les bras forts et virils de Royce. Et là on pourrait penser que cela va déraper… Que nenni, l’auteure a eu l’intelligence de ne pas faire tomber ces héros dans les bras l’un de l’autre tout de suite, ce qui aurait été complètement ridicule au vu des blessures nombreuses et graves d’Isabelle.
Mais à défaut d’un rapprochement physique, Isabelle commence à percer la carapace de Royce et se rend bien compte qu’il cache aussi un lourd secret, ce qui n’est pas pour plaire à ce dernier. Il tient à garder son identité secrète et pas même lord Orrick et son épouse, auxquels il loue allégeance, ne savent qui il est.

Jalousie quand tu nous tiens !

Rassurez-vous, tout le roman ne se passe pas dans cette cabane et après que la jeune femme ait repris des forces, lady Margaret la prend sous son aile au château. L’occasion de sortir de ce huit-clos charmant mais longuet, de rencontrer de nouveaux personnages qui vont faire émerger un ingrédient que j’affectionne particulièrement dans les romances : la jalousie ! La belle va en effet rencontrer d’autres partis très intéressants ce qui n’est pas pour plaire à Royce !
De plus, l’éloignement entre les 2 héros va être difficile autant pour Isabelle que Royce, même si ce dernier pense que c’est mieux ainsi compte tenu de son passé – dont on ne sait toujours rien d’ailleurs, ce qui est un peu rageant!  

La vérité va-t-elle enfin éclater ?

L’auteure sait ménager le suspense car ce n’est qu’à la fin du roman que l’on saura véritablement qui est Royce. Et oui, ce n’est pas trop les origines d’Isabelle qui ont titillé ma curiosité mais bien le passé de Royce. Et croyez-moi, alors que je m’attendais à un passé pas si terrible que ça, l’homme qu’il était autrefois n’était pas très fréquentable et a commis des exactions innommables. Si j’avais eu vent de ses actions dès le départ, je n’aurais sans doute pas eu le même regard sur lui. Mais ayant eu tout le temps du roman de côtoyer le nouveau Royce, on a envie de lui pardonner. Mais Isabelle sera-t-elle capable d’en faire de même ? Il faudra lire jusqu’au bout pour le savoir !

 

En conclusion :

Une cabane dans les bois, un homme bien bâti au passé secret et une jeune femme blessée qui a perdu la mémoire, voilà un excellent cocktail comme je les aime. Malgré un début un peu longuet, on se prend vite au jeu de savoir qui a bien pu vouloir tuer l’héroïne. 

Très Bon

Acheter ce livre sur Amazon / Acheter ce livre sur Decitre

A paraître

Vous pourrez retrouver la suite de cette aventure avec l’histoire de Catherine, la soeur amnésique de William/Royce dans le prochain tome qui sortira en décembre et dont voici la couverture :

L'épouse Secrète de Terri Brisbin

 

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils