Accueil ASCF Sept ans de Désir de Sylvia Day

Sept ans de Désir de Sylvia Day

9 Temps de lecture
9
0
3

Comme beaucoup, j’avais hâte de lire le roman qui a inspiré Sylvia Day pour écrire sa série « Crossfire« . C’est donc avec beaucoup de plaisir que je me suis plongée dans cette romance.

Sept ans de Désir de Sylvia Day

Sept ans de Désir de Sylvia DayRelié : 379 pages
Éditeur : J’ai lu
Date de sortie : 6 novembre 2013
Collection : SEMI-POCHE SENTIMENTAL
Langue : Français
ISBN-10 : 2290080624
ISBN-13 : 978-2290080627
Disponible sur liseuse : OUI
Prix Éditeur : 14€

Son résumé :

Un soir qu’elle se promène dans le parc, Jessica Sheffield surprend les ébats d’Alistair Caulfield et de lady Trent. Embusquée dans la pénombre, elle observe la scène avec un mélange d’embarras et de fascination. Alistair l’aperçoit. Ils échangent un long regard. Entre ces deux mal-aimés, le désir est immédiat. Sept ans s’écouleront avant qu’ils puissent l’assouvir.

Mon Avis :

Sept ans de désir n’est pas une romance contemporaine mais historique. C’est l’histoire de Jessica Sheffield, une jeune femme sur le point de se marier. La veille de ses noces, elle surprend Alistair Caufield, un jeune homme qu’elle connait assez bien pour être un vil séducteur, dans une position des plus compromettantes.

Loin de s’offusquer de ce qu’elle a vu, Jessica va alors nourrir envers cet homme un désir des plus ardents que même son mari n’arrivera jamais à totalement combler. La réciproque concernant Alistair est aussi des plus vraies. Il faudra alors attendre sept ans que le mari de Jessica décède, pour qu’un concours de circonstance et l’aide de son beau frère ne les réunissent sur l’Achéron, un bateau appartenant au jeune homme et qui doit emmener Jessica sur la propriété qu’elle a hérité de son défunt mari et qui se trouve en Jamaïque.

Très vite, les deux jeunes gens reprennent là où ils s’étaient arrêtés sept ans plus tôt et Sylvia Day nous prouve que déjà à cette époque, elle en connaissait un raillons sur les scènes pimentées. Malgré tout, Jessica et Alistair cachent de profondes blessures en eux qui font ce qu’ils sont aujourd’hui. Jessica a été martyrisée par son père de son vivant, quant à Alistair, dernier né il a toujours été rejeté par son père, au point de ne même pas lui laissé les restes de ses frères ainés. Dans un sens, Alistair, avec son passé d’homme à femme, m’a rappelé un autre personnage de la romance historique que j’ai adoré : Derek Craven (La Loterie de L’Amour de Lisa Kleypas). Son côté ténébreux d’homme à femme et torturé ne laisse pas indifférente.

C’est avec plaisir que nous suivons donc l’ascension au bonheur de ce couple tourmenté qui malgré tout, arrive à se comprendre et qui se complète dès les premières pages. Jessica ne renie pas ce qu’elle éprouve pour Alistair. Ce dernier non plus, bien au contraire, ils décident de profiter au maximum du temps qu’ils se sont impartis. Cela nous vaudra de sacrés moments de sensualité entre eux.

Je dois bien vous avouer que finalement ce couple, bien que charmant et très passionnés, m’a laissé un peu sur ma faim. En dehors des scènes très épicées et terriblement sensuelles, j’ai trouvé que ça manquait vraiment de piment. C’est comme lorsque l’on vous annonce que vous allez gouter un plat épicé et que finalement il est aussi doux et calme qu’une tempête après l’orage. Trop paisible pour moi et quand on connait l’auteur on se dit que c’est bien dommage.

Heureusement, Sylvia Day se rattrape avec un second couple que j’ai largement préféré, finalement, au principal : Hester la sœur de Jessica et Michael, son beau frère. Michael nourri de tendres sentiments envers Hester depuis des années, malheureusement, cette dernière a trouvé l’amour auprès d’un certain Lord Regmont. Jovial et sympathique en surface, lord Regmont cache une nature profondément cruelle et c’est Hester qui en fera les frais. J’ai adoré son histoire, c’était, à mon sens bien plus prenant que celle de Jessica et Alistair (bien qu’agréable aussi).

Vous l’aurez compris, si vous voulez avoir une confirmation du talent d’écrivain de Sylvia Day et découvrir une bonne romance historique, Sept ans de désir est un incontournable de la littérature féminine et je suis certaine que vous vous laisserez vite emporter par les deux histoires que nous suivons en parallèle !

Un vrai délice.

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon / Acheter ce livre sur Decitre

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Artemissia (Julie F)
Charger plus dans ASCF

9 Commentaires

  1. Alexandra ♥

    6 novembre 2013 à 15 03 04 110411

    Je vais me le commander 😉
    Merci pour cette chronique !

    Réponse

    • Artemissia Gold

      6 novembre 2013 à 15 03 07 110711

      Hâte d’avoir ton avis 🙂 J’espère que tu aimeras ^^.

      Réponse

      • Alexandra ♥

        6 novembre 2013 à 16 04 35 113511

        J’ai bien aimé la saga Crossfire et l’écriture de Sylvia Day donc je ne me fais pas trop de soucis pour celui-ci 😉

        Réponse

  2. stephanie wilbert

    6 novembre 2013 à 16 04 04 110411

    je viens de le recevoir, j’ai hâte de le comencer (mais j’en ai 2 à terminer avant 😉 )

    Réponse

  3. Holly Goli

    6 novembre 2013 à 16 04 29 112911

    Ba écoute, si je remporte ton concours, ça me fera l’occasion de le lire … Non pas que je veuille pas le lire en anglais (je l’ai vu en librairie) mais … je me sens plus à l’aise avec ma langue maternelle sur ce sujet. ^^

    Réponse

    • Artemissia Gold

      6 novembre 2013 à 16 04 46 114611

      Heu… mais il est en français tu sais 😉 Ah moins que tu ne veuilles parler du fait que tu ne puisses pas l’acheter en VF là où tu es ? ^^. En tout cas c’est un très bon roman 🙂

      Réponse

      • Holly Goli

        6 novembre 2013 à 19 07 29 112911

        Du fait que je ne peux l’acheter en français en effet 🙂 Qui sait … je le lirai en rentrant en France très bientôt.

        Réponse

  4. céline

    17 novembre 2013 à 19 07 29 112911

    J’hésitai à me l’acheter, mais je pense que je vais me laisser tenter…

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

5 escales pour Norbert Dragonneau et Les Animaux Fantastiques de David Yates

Bon, personnellement, j’apprécie beaucoup le visuel de Dumbledore jeune interprété par Jud…