ASCFLES CHRONIQUES DE ROMANSPocket (Thrillers & Polars)THRILLERS & POLARS

Flashback de Dan Simmons

Flashback de Dan Simmons

FlashbackBroché : 795 pages

Éditeur : Pocket (10 octobre 2013)
Collection : Pocket thriller
Langue : Français
ISBN-10 : 2266238841
ISBN-13 : 978-2266238847
Disponible sur liseuse : OUI

Résumé :
Les États-Unis dans deux ou trois décennies. Vers 2035. L’Amérique a beaucoup changé. Le Monde aussi.
Nick Bottom, un ancien policier de Denver, à peu près ruiné, et qui vit d’allocations sociales, comme la plupart des Américains, est engagé par le multimilliardaire japonais Hiroshi Nakamura pour reprendre l’enquête sur l’assassinat de son fils Keigo et de la compagne de celui-ci, survenu six ans plus tôt. Nick a enquêté à l’époque sur cette affaire mais depuis la mort de sa femme, Dara, dans un accident de voiture, il a quitté la police parce qu’il est devenu accro au flashback, une drogue illégale, réputée avoir été inventée dans un laboratoire israélien. Le flashback permet de revivre des souvenirs parfaits (en ce qui concerne Nick ceux de sa vie avec Dara, qui était policière comme lui). Toute l’Amérique s’adonne au flashback : c’est pour les plus jeunes le moyen de revivre leurs pires turpitudes et pour les plus vieux celui de retourner dans le monde idéal d’autrefois.Car l’Amérique, en faillite financière, politique et morale, s’est désintégrée. Le Nouveau Mexique a été envahi par les hispaniques de la reconquista et la Californie risque de l’être. Plusieurs États ont proclamé leur indépendance.
Par ailleurs, la Chine a éclaté en Royaumes Combattants et des troupes américaines mercenaires y mènent comme en Inde des guerres de pacification sans espoir pour le compte du Japon néo-féodal. Israël a été détruit par onze bombes thermonucléaires et les quelques dizaines de milliers de survivants, accueillis par les États-Unis, ont été parqués dans des camps. Et surtout le Califat Global étend son emprise totalitaire sur l’ensemble de la planète…
Dans ce contexte Nakamura tire son pouvoir non seulement de son immense fortune mais aussi de son rôle de conseiller plénipotentiaire (parmi d’autres) pour la reconstruction de l’Amérique, qui lui confère une autorité presque illimitée. Mais pourquoi tient-il tant à ce que Nick refasse une enquête qui n’a rien donné six ans plus tôt ?

Mon avis :

J’avais beaucoup d’appréhension avant de commencer ce livre, j’en avais lu beaucoup de mal et beaucoup de bien aussi. Malgré cela, je me suis quand même décidé à me lancer dans ma lecture et je ne regrette absolument pas !

Nous suivons en parallèle deux histoires :

L’enquête de Nick Bottom

Nick Bottom, ex policier, est devenu l’ombre de lui-même depuis la mort accidentelle de sa femme Dara. Après avoir abandonné son fils à son beau-père, il ne cesse de revivre les moments passés avec Dara grâce au Flashback. Cette drogue permet, en effet, de revivre des moments passés. Le monde entier y a accès et de nombreux américains préfèrent s’enliser dans des souvenirs antérieurs plutôt que d’avancer dans leur vie. Et qui leur en voudrait ? La vie en 2035 aux USA est chaotique : il y a plus de chômage qu’il n’y en a jamais eu, les jeunes hommes sont envoyés à la guerre à 16 ans pour se battre pour le compte des Japonais, la violence est partout – les gens ne s’étonnant même plus de voir sauter des bombes un peu partout. C’est dans ce contexte que Nakamura, haut conseiller en Amérique, demande à Nick de reprendre une enquête qui n’avait pas abouti 6 ans plus tôt. Enquête sur laquelle Nick et d’autres enquêteurs s’étaient déjà cassé les dents : retrouver l’assassin de Keigo, le fils de Nakamura pour que justice soit faite…

La fuite de Val Fox

Val Fox est le fils de Nick. Abandonné par son père 5 ans plus tôt, il se retrouve à vivre avec son grand père Léonard. Val est un adolescent complètement perturbé, il refuse toute autorité et hait autant son grand père que son père (allant même jusqu’à vouloir les tuer !). Il fait parti d’un flashbang – terme faisant référence à un groupe de personnes qui s’adonnent à des actes de haute violence (viols, meurtres, etc) pour pouvoir les revivre à l’infini grâce au Flashback – avec des amis. Ceux-ci décident rapidement de monter d’un niveau en assassinant un haut dignitaire du gouvernement afin de revoir la scène par la suite avec leur drogue, cependant tout ne se passe pas comme prévu et Val va être contraint de s’enfuir de Los Angeles avec son grand-père pour fuir les policiers à ses trousses ainsi que la guerre se préparant dans la ville…

Une plume excellente, un réalisme époustouflant

Le génie de Dan Simmons est sans équivoque : il nous dépeint ici un futur horrible, apocalyptique. Les USA sont envahis par toute sorte de personnes : Mexicains, membres du Califat, Japonais et les Américains n’ont plus réellement de pouvoir décisionnaire. Les gens survivent comme ils peuvent dans ce monde là : le système de santé est devenu gratuit mais les listes d’attente sont tellement longues qu’au final la plupart des malades meurent avant d’en avoir bénéficié, la police refuse de faire son travail dans certaines zones par peur, les gens sont armés et n’hésitent pas à utiliser leurs armes pour se défendre, manger ou « juste comme ça », les voitures ne roulent qu’à l’électricité et ne permettent que de faire une cinquantaine de km par recharge, l’argent a perdu énormément de valeur (150 « anciens » dollars représentant dorénavant 300 000 dollars), etc.

Les pensées de Nick et de Val sont bien expliqués, on arrive à ressentir la haine du petit Val, à comprendre sa peine, sa rébellion face à tout (crise d’adolescence !). Et d’un autre côté on arrive à comprendre pourquoi Nick a agit comme ça, pourquoi il a autant de peine suite à la mort de sa femme, pourquoi il veut revivre les moments avec elle encore et toujours.
L’enquête qu’il part faire est réellement intéressante et l’amène dans toutes sortes d’aventures. La conclusion de celle-ci est vraiment excellente, son monologue final m’a fait tourner les pages à la vitesse de l’éclair.

Un livre qui restera gravé dans ma mémoire un long moment

Ce livre m’a absolument chamboulé : le monde inventé par Dan Simmons pourrait devenir réel, ce n’est pas un univers totalement irraisonnable et cela effraie énormément. Serons-nous réellement à ce niveau dans 20 ans ? 30 ans ? 50 ans ? On en vient à y réfléchir et à se demander comment éviter ça, à imaginer ce genre de scénarii totalement bouleversants et épouvantables. Survivrai-je dans cet environnement ?
Je préviens à ce propos qu’il faut avoir le moral accroché et ne pas se sentir déprimé avant de commencer sous peine de l’être encore plus au fur et à mesure de la lecture.

Une fin meilleure qu’attendue

Le gros à priori que j’avais c’était que les avis négatifs que j’avais pu lire concernait la fin qui semblait décevante par rapport au reste du roman. Je vous avoue qu’après s’être farci 750 pages, j’avais pas spécialement envie d’être déçue ! Et je me demandais vraiment qu’est ce qui pourrait expliquer que j’allais l’être !
Et bien, je ne comprends pas. Si l’histoire s’était terminé sur l’avant dernier chapitre j’aurai hurlé, vraiment. D’ailleurs, j’ai réellement cru que ça allait se conclure comme ça, j’étais dans tous mes états « Non mais non, vous êtes pas sérieux là ?! » mais au final la « réelle » fin me plait plus. Je ne peux vraiment pas en dire plus mais j’espère que vous aurez le même ressenti que moi en lisant cet avant dernier chapitre !

Inoubliable

Acheter sur Decitre
Acheter sur Amazon

Tags
Voir Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils