Accueil ASCF Le Rabbin congelé de Steve Stern

Le Rabbin congelé de Steve Stern

8 Temps de lecture
3
0
0

Mon avis sur un roman deux tons/deux époques de l’histoire juive et d’un rabbin parachuté dans notre monde un siècle après  sa cryogénisation.

Le rabbin congelé de Steve Stern 

 rabbin congeléBroché: 476 pages

Editeur : J’ai Lu (11 septembre 2013)

Collection : J’ai lu Roman

Langue : Français

ISBN-10: 2290074985

ISBN-13: 978-2290074985

Disponible sur liseuse: OUI

Son résumé :

Pologne, 1889. En plein hiver, le rabbin Eliezer ben Zephyr, habitué à méditer au bord d’un étang, se retrouve englouti par les eaux. Un siècle plus tard, à Memphis, Bernie Karp, ado américain décérébré, retrouve le rabbin dans le congélateur familial. « Un tradition censée porter bonheur », lui explique son père. Laisser la relique au frais. Jusqu’ici pas de problème. Mais, malheureusement pour Bernie, une panne de courant va faire dégeler ladite relique et réveiller un rabbin avide de profiter des charmes de l’Amérique.

Mon avis :

1889 : comme décrit sur la quatrième de couverture, un rabbin particulièrement porté sur la spiritualité se retrouve congelé en pleine séance de méditation, inconscient de l’orage qui s’abat  sur lui et le recouvre ainsi que du froid de sa Pologne natale qui le congèle.

C’est ainsi que l’histoire démarre, passant de chapitre en chapitre de l’épopée du rabbin dorénavant congelé et trimballé comme un souvenir à ses péripéties en 1999, lorsqu’un nouvel orage éclate et prive le congélateur dans lequel il reposait de l’électricité nécessaire à le maintenir cryogénisé.

Intercalé avec l’histoire de son réveil, les chapitres « historiques » relatent donc l’histoire des personnes ayant été en charge du bloc de glace/cercueil, le tout sur fond d’Histoire juive véridique dont l’auteur est un fervent défenseur. On y découvre le parcours emprunté par des dizaines de milliers de juifs et les persécutions subies depuis toujours. Pas de détails scabreux ni rien qui relève du voyeurisme mais la réalité des persécutions subies font froid dans le dos bien que très filtrées par l’histoire personnelle des « propriétaires » successifs du rabbin.

La partie « actuelle » quant à elle retrace l’histoire de Bernie Karp, assistant avec effroi puis admiration au dégel et au réveil du Rabbin. D’ado enveloppé et paumé il sort de son coma perpétuel et englouti l’histoire juive et tout ce qui se rattache à sa religion longtemps laissée de côté dans sa vie. Il devient peu à peu un jeune homme ouvert et intéressé par autre chose que l’intérieur de son caleçon. Il prend en main le réveil du rabbin: à coup de journée entière devant la télé, il parvient à lui apprendre cette culture qu’il ne connait pas et lui fait découvrir ce pays qui n’est pas le sien.

Au début je me suis plu à lire cette histoire malgré son manque de rebondissements. Les premiers personnages ayant eu en charge le rabbin cryogénisé ont eu une histoire étrange et de l’autre côté, la transformation physique et mentale de Bernie n’augurait que du bon.  Je m’attendais à un roman critiquant avec humour et recul notre société matérialiste au travers d’un rabbin s’étonnant  de ce qui nous plaît aujourd’hui.

Mais peu à peu, l’histoire s’essouffle. Si la partie des années 20 à 50 reste intéressante, la métamorphose du rabbin est dérangeante. Las d’un siècle de méditation, il s’éclipse trois jours de la maison et revient après avoir pris la décision d’ouvrir un centre de médiation et de leçons de judaïsme dans le seul but d’en tirer assez de profits pour faire prospérer le centre et son compte en banque. Il a même déjà repéré un local dans le centre commercial. Il délaisse alors complètement l’adolescent qu’est Bernie alors que ce dernier pensait avoir trouvé son mentor. Au plus l’histoire avance, au plus le rabbin ressemble à un gourou et se comporte de manière dépravé.

La fin est la partie la plus étrange du roman, et j’avoue ne pas l’avoir comprise du tout. Les tout derniers paragraphes particulièrement sont des plus déconcertants et même après les avoir relus plusieurs fois je n’en trouve toujours pas le sens.

En bref, un roman intéressant mais clairement destiné à un public averti et amateur d’Histoire.

Moyen

Acheter Le Rabbin Congelé

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par 
Charger plus dans ASCF

3 Commentaires

  1. froggy80

    20 octobre 2013 à 23 11 30 103010

    Je trouve le titre rigolo… Dommage que ton avis ne me donne pas le goût de découvrir ce dernier 🙁

    Réponse

  2. Gaëlle

    21 octobre 2013 à 16 04 08 100810

    Il a l’air original mais ne me tente pas vraiment :/

    Réponse

    • nifnif59

      22 octobre 2013 à 8 08 37 103710

      C’est parfaitement résumé. Il a l’air… mais…. non! ^^

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Love Redemption de Laura Brown

Love Redemption de Laura Brown Nombre de page : 320 pages Editeur : Edition Harlequin Date…