ASCFLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESPocket JeunesseYOUNG ADULT

The Mortal Instrument Tome 2 : La Cité des Cendres

The Mortal Instruments Tome 2 : La Cité des Cendres

The Mortal Instrument La Cité des CendresBroché : 524 pages
Editeur : Pocket Jeunesse (20 août 2009)
Ancien L’Épée Mortelle
Langue : Français
ISBN : 978-2-266-17329-2

Disponible sur Liseuse : OUI

Son Prix : 17,24 €

Son résumé : Le Monde Obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d’un loup-garou survenu devant le Hunter’s Moon, l’un des repaires de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d’Ombres, l’Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l’Enclave pour s’emparer de l’Institut : Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare.

Pris dans la tourmente des événements récents, écartelés entre cœur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans la lutte sans merci qui oppose les défenseurs du bien aux forces du mal. Une lutte qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l’East River…

Mon avis : Après avoir terminé le premier tome, il m’était impossible d’ouvrir d’autres romans que ceux de Cassandra Clare surtout après les révélations faites par Valentin. C’est avec grand plaisir que je me suis replongée dans l’univers de l’auteure !

Ce deuxième tome est toujours aussi prenant et envoûtant que son prédécesseur. Dès les premières pages, nous retrouvons nos héros là où nous les avions laissé : dans le doute et la confusion. Il nous est presque impossible de lever les yeux du roman, toujours aussi captivés par l’intrigue et ne souhaitant qu’une chose enfin avoir les réponses aux questions laissées en suspens dans le premier opus. Mais ne vous attendez pas à les trouver, Cassandra Clare a le don de jouer avec nos nerfs, il faudra attendre le prochain tome pour les avoir. Pire, l’auteure arrive encore à nous faire réfléchir sur le dénouement de l’histoire et à nous faire douter sur certains personnages, allant de surprise en surprise, sans jamais nous décevoir !

L’histoire est centrée autour des personnages de Clary et de Jace, qui après les révélations faites par Valentin, ne savent plus trop comment se comporter l’un envers l’autre, ce qui nous vaudra des scènes quelque peu embarrassantes notamment lors de leur visite à la Cours des Fées. De son côté, Simon est toujours auprès de Clary, espérant qu’un jour que la jeune fille partage ses sentiments. D’ailleurs, le personnage de Simon prend un nouveau tournant assez inattendu et très intéressant. Nous faisons également la connaissance de nouveaux personnages comme Maryse et Robert Lighwood, les parents d’Alec et Isabelle, qui sont de retour à l’institut de New York, accompagné de leur jeune fils Max.

Dans ce deuxième tome, Valentin est au centre de toutes les discussions, son retour n’est pas passé inaperçu et une guerre se prépare. Il risque d’y avoir des victimes dans les deux clans, que ce soit chez les Chasseurs d’Ombres que chez les créatures de la nuit. Mais il n’est pas la seule préoccupation de nos jeunes protagonistes, puisque l’Enclave envoi son Inquisitrice, une femme strict et redouter par ses semblables, qui n’hésitera pas à mettre des bâtons dans les roues de Jace et de ses amis. Nous en apprenons davantage sur le monde des lycanthropes à travers les personnages de Luke et de Maia, d’ailleurs cette dernière ne laissera pas Simon indifférent.

J’ai beaucoup aimé ce nouvel opus de la saga de Cassandra Clare, toutefois il ne s’agit pas d’un coup de cœur. J’ai trouvé certaines scènes longues et ennuyeuses, même si l’action est toujours omnis présente avec de très belle scène de combat. L’humour est toujours au rendez-vous.

Excellent
Acheter ce livre sur Amazon 

Les Tomes Publiés

Tags
Voir Plus

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils