Accueil ASCF Icônes de Margaret Stohl

Icônes de Margaret Stohl

10 Temps de lecture
12
0

Icônes de Margaret Stohl

Icones

Broché : 408 pages
Editeur : Hachette Black Moon (2 octobre 2013)
Collection : Black Moon
Langue : Français
ISBN-10 : 2012035280
ISBN-13 : 978-2012035287

Disponible sur Liseuse : OUI
Prix Éditeur : 18€

Son Résumé :

Tout a changé depuis le jour du Jour. Le jour où les fenêtres ont explosé. Le jour où l’électricité a été coupée. Le jour où la famille de Doloria a été frappée par la mort. Le jour où la Terre a perdu une guerre dont elle ignorait qu’elle était en cours. Depuis, Dol vit une existence simple à la campagne, à l’abri des Icônes et de leur terrifiant pouvoir. Mais elle ne pourra pas se cacher éternellement de la vérité. Elle est différente. Elle a survécu. Pourquoi ? Dol et son ami de toujours, Ro, sont arrêtés et emmenés à l’Ambassade, au large de la cité tentaculaire autrefois appelée Cité des Anges. Alors que Ro et sa compagne de détention, Tima, se débattent contre leurs ravisseurs, Dol se retrouve irrésistiblement attirée par Lucas, le fils de l’Ambassadrice. Les quatre jeunes gens ignorent encore le lien qui les unit réellement. Car leur rencontre n’a rien d’une coïncidence. C’est une conspiration. Sous le règne des Icônes, Dol, Ro, Tima et Lucas découvriront que leurs émotions incontrôlables, qu’ils ont toujours considérées comme leur plus grande faiblesse, pourraient bien constituer leur plus grande force.

Mon Avis :

Cette fois ci nous retrouvons Margaret Stohl aux commandes de sa propre histoire, bien loin de l’univers fantastique de Beautiful Creature, l’auteure nous entraine dans un récit SF et distopique à souhait. Le résumé a tout pour allécher le lecteur fan du genre.

C’est donc avec sérénité que j’ai attaqué ce premier tome.  Le lecteur est entrainé dans la tête de Dol, l’héroïne. En fait Dol s’appelle Doloria et est une enfant Icône. Mais qu’est-ce qu’une enfant Icône ? Les premières pages du livre nous raconte comment une grande partie de l’humanité c’est éteinte, le jour du Jour, celui ou les extraterrestres ont débarqués sur notre bonne vieille planète dans le but de la coloniser.

Dans l’univers de la distopie et de la SF c’est très à la mode. J’étais vraiment curieuse de voir comment Margaret Stohl allait traiter le sujet.

Nous suivons donc avec un certains intérêt la vie de Dol (Doloria) et de son meilleur ami Ro (Furo). Ces deux adolescents sont donc ce qu’on appelle des enfants Icônes. Une marque sur leur poignet montre qu’ils sont à part. Le lendemain de l’anniversaire de la jeune fille, Dol et Ro sont arrêtés  puis emmenés au quartier général de l’ambassadrice. Là-bas ils rencontrent deux autres adolescents : Luca et Tima, qui possèdent, comme eux, cette fameuse marque. Pendant tout le roman on se demande qui ils sont  et pourquoi ils ont été “créés” d’une certaine façon. Pendant tout le roman on cherche le moment ou les extraterrestres vont débarquer.

J’étais, dans un premier temps, contente de lire autre chose de cette auteure mais force est de constater qu’elle s’est un peu perdue dans son récit et que le lecteur lui se retrouve vite embrouillé. Certes, c’est plaisant à lire mais ça n’avance pas vite. L’action qui se passe du point de vue de Dol est assez banale et finalement toute la partie SF est un peu mise de côté au profil de ses personnages principaux et de leur attirance commune.  A la fin du récit, on ne sait toujours pas pourquoi existe ces “enfants Icônes“, à quoi ils servent exactement et on ne sait toujours pas ce que veulent les méchants envahisseurs.

Tout tourne sur le fait qu’il faut neutraliser l’ennemi et bien sur sur l’aspect sentimental des héros, formant même un début de triangle amoureux. Oui mais alors ? Et les Icônes c’est quoi leur but au final ? Au final on n’en sait pas plus ou bien peu à mon gout, oui ils ont des pouvoir liés à leur “noms” , l’auteure à même pris la peine de mettre des encarts, style feuille de propagande ou extraits de correspondance avec l’Ambassadrice, seul lien tangible avec ceux de “la haut”.

L’idée, même si elle n’est pas des plus originale, était intéressante, je trouve juste dommage que le côté SF soit un peu trop mis de côté. On ressort un peu frustré de cette histoire et on attends en croisant les doigts, une suite qui nous apportera, il faut l’espérer un peu plus de matière. Cela dit, je pense que ça peut plaire aux plus jeunes et aux adolescents qui reste le public visé pour ce genre d’histoire.

En conclusion, je dirais que j’ai tout de même passé un bon moment de lecture mais que j’attends la suite pour en savoir plus. L’idée des “Icônes” est intéressante et je gage que Margaret Stohl a plus d’un tour dans son sac pour nous accrocher à ce nouvel univers qui nous promet de belle nuit blanche en perspective !

Se Lit bien

Acheter Icônes de Margaret Stohl

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Artemissia (Julie F)
Charger plus dans ASCF

12 Commentaires

  1. Gaëlle

    21 septembre 2013 à 15 03 05 09059

    J’ai vraiment très envie de lire ce roman! ^^

    Réponse

    • Artemissia Gold

      21 septembre 2013 à 15 03 22 09229

      Tu me donneras tes impressions quand tu l’auras lu ? ^^

      Réponse

  2. noisette2011

    21 septembre 2013 à 15 03 13 09139

    Je trouve l’idée du roman très original.
    Je suis qu’à la moitié et je dois avouer que j’aime beaucoup.

    Réponse

    • Artemissia Gold

      21 septembre 2013 à 15 03 21 09219

      L’idée des Icônes est intéressante mais ce premier tome me laisse un gout d’inachevé. Un peu trop brouillon. J’attends la suite pour me faire un avis définitif. Cela dit j’ai passé un très bon moment avec ce livre 🙂

      Réponse

  3. froggy80

    22 septembre 2013 à 6 06 19 09199

    Il me fait très envie ce roman et j,espère mettre la main dessus bientôt !!! En tout cas, tu ne me fais pas changer d’avis… au contraire! Tu confirme mon choix de découvrir cette auteure mais aussi cet univers 🙂

    Réponse

    • Artemissia Gold

      22 septembre 2013 à 9 09 01 09019

      Bah tant mieux car après une chronique est un ressenti personnel 🙂 Je suis contente de t’avoir donné envie de lire le roman !!

      Réponse

  4. myprettybooks

    22 septembre 2013 à 16 04 09 09099

    Il me tente bien celui là !!!

    Réponse

  5. Effy

    2 octobre 2013 à 21 09 16 101610

    Comme je vois que tu as lu Icônes et que tu en as rédigé la chronique, je voulais te proposer de la répertorier sur mon blog, afin que tout le monde puisse y accéder. Le lien est ici :

    http://leschroniquesdeffy.blogspot.fr/2013/09/chronique-icones-de-margaret-stohl.html

    Il te suffit de rentrer le lien vers ta chronique après avoir cliqué sur add your link.
    Tu peux ensuite rentrer le lien vers ta chronique, et le nom de ton blog.

    J’ai eu cette idée récemment, c’était un de mes projets, et je me suis dit que ça pouvait être super de réunir toutes les chroniques pour que les autres y accèdent =D

    J’espère que tu passeras !
    Bisous, Effy ♥

    Réponse

  6. […] Icônes de Margaret Stohle : http://songedunenuitdete.com/2013/09/20/icones-de-margaret-stohl/ […]

    Réponse

  7. lecture en blog

    7 octobre 2013 à 15 03 59 105910

    je dois écrire ma critique et j’avoue qu’elle ne va pas être facile à écrire ! J’ai un ressentie très mitigé sur ce livre ! je me suis sentie parfois perdue dans ma lecture et au final ben on ne sait pas grand chose. Dommage car oui l’idée de départ est interessante mais on ne sait pas où l’auteure veut en venir

    Réponse

  8. Icônes. – |

    26 octobre 2014 à 13 01 03 100310

    […] Le choix de la personne est très bien choisi. Dol est la narratrice principale. En conclusion, on ressort très mitigé de cette lecture. D’un côté on espère une suite plus complète et d’un autre, on a pas du tout envie de savoir ce qui va se passer à cause de notre déception. Je ne sais vraiment pas quoi ajouter d’autre mis à part que si j’avais à noter le livre, la note serait de  sept sur dix, soit quatorze sur vingt. Je vous invite à lire la chronique suivante beaucoup plus complète et mieux écrite. http://songedunenuitdete.com/2013/09/20/icones-de-margaret-stohl/ […]

    Réponse

  9. Alliene

    26 octobre 2014 à 14 02 14 101410

    Très bonne chronique. Je me suis permise d’insérer son lien dans la mienne car la tienne est beaucoup plus complète et dit tout ce que je souhaitais mettre.

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Les ailes d’émeraude T1 d’Alexiane de Lys

Les ailes d’émeraude T1 d’Alexiane de Lys Poche : 704 pages Editeur : J’…