Accueil ASCF Coldtown de Holly Black

Coldtown de Holly Black

9 Temps de lecture
3
0

Coldtown de Holly BlackPoche: 480 pages
Editeur : Hachette (4 septembre 2013)
Collection : BlackMoon
Langue : Français

ISBN-10 : 2012031013
ISBN-13 : 978-2012031012

Prix : 18 €

Disponible en liseuse : Non

Son résumé :

Dans un futur pas si lointain, la population vampire pullule, contraignant les autorités à mettre en place des zones de quarantaine appelées Zones froides pour tenter de juguler l’épidémie. A l’intérieur de ces ghettos, vampires et humains, prédateurs et proies, cohabitent dans une perpétuelle orgie sanglante. Mais les portes des Zones froides ne s’ouvrent que dans un sens : l’entrée est définitive. Et lorsque certains vampires s’en échappent, c’est pour le pire, et pas du tout le meilleur… Après une soirée trop arrosée, Tana se réveille entourée des cadavres de ses amis. Les seuls survivants du massacre ne sont autres que son ex, le désespérément sexy Aidan, et un mystérieux garçon aux yeux rubis assoiffé de vengeance. Tana n’a qu’une solution pour leur résister et survivre : se rendre au cœur de la cité dépravée. Entrez dans Coldtown.

Mon avis :

Voilà un bouquin qui m’a tout de suite attirée de par son résumé. Non pas parce qu’il est question de vampires, mais ma curiosité a été piquée par ces fameuses zones de quarantaine : les Zones froides c’est-à-dire les Coldtown d’où le titre du roman de Holly Black.
L’idée d’un endroit où les vampires sont regroupés pour juguler l’épidémie est plutôt innovante je trouve ; quoique ma connaissance en terme de lecture bit-lit ou autre romance paranormale soit très restreinte. D’habitude, c’est plutôt l’inverse qui se passe, ce sont les survivants humains qui restent cloîtrés pour ne pas se faire contaminer.

Comment devient-on vampire ?

Ici pas de vampire qui brille au soleil ni d’artefacts qui leur permettent de sortir en plein jour, ce sont des vampires, des vrais. Ils se nourrissent de sang humain, craignent la lumière et les plus puissants vampires sont forcément les plus âgés.
Mais comment un humain peut-il être contaminé ? En étant mordu puis en se nourrissant de sang humain bien entendu ; on ne change pas une recette qui gagne. Mais la différence ici, c’est qu’une fois que vous attrapez le coup de froid, nom donné à la maladie lorsque le patient est infecté par le virus, vous avez encore une chance de ne pas vous transformer à condition de ne pas vous nourrir de sang humain pendant 88 jours. Plus facile à dire qu’à faire car les infectés ont une irrépressible soif de sang. Et c’est là que les Coldtown entre en jeu car si vous êtes infectés, vous terminez là-bas entourés d’autres infectés, de vampires qui y ont été enfermés par des chasseurs de prime et d’humains, certains volontairement et les autres qui ont été pris au piège lors de la fondation de ces Zones froides. Car oui, on ne peut pas en sortir même si la personne n’est pas infectée.

Les héros de l’histoire

Ils sont au nombre de trois : Tana, une humaine qui se réveille un matin de fête entourée des cadavres de ses amis, Aïdan, l’ex de Tana, qui a survécu mais a été mordu et enfin Gavriel, un vampire enchaîné aux côtés d’Aïdan. Pourquoi Gavriel est pris au piège, ça je le tairai pour ne pas vous spoiler mais tous trois vont devoir se serrer les coudes pour s’enfuir de la maison emplie d’une horde de vampires.
On passera ainsi 1/3 du roman avant l’arrivée dans Coldtown où de somptueuses fêtes sont organisées par Lucien Moreau, un vampire très médiatisé qui ne fait pas l’unanimité chez ses pairs anciens, un certain dénommé L’Araignée notamment.
Entre deux flashbacks concernant tantôt le passé tragique de Tana, tantôt celui de Gavriel quand il était humain puis quand il a été transformé, Tana tente de survivre dans Coldtown. Elle y fait la connaissance de Jameson et Valentina, deux humains qui l’aideront dans sa quête pour tenter de sortir de Coldtown car il existe un unique moyen pour les humains d’y parvenir mais ça chut!, c’est un secret.

En conclusion :

Une histoire intéressante qui sort de l’ordinaire. J’ai beaucoup aimé les flashbacks qui sont essentiels à la compréhension de l’histoire. Gavriel est un personnage au passé torturé dont on s’entiche inévitablement. Quant à Tana, elle m’a laissée plus indifférente alors que le récit se déroule à travers ses yeux. Somme toute, j’ai pris plaisir à lire ce roman qui offre quelques retournements de situation que je n’avais pas vu venir.

Se Lit Très Bien

Acheter Coldtown

 

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Mymyworm
Charger plus dans ASCF

3 Commentaires

  1. noisette2011

    4 septembre 2013 à 16 04 05 09059

    Je suis en train de le lire et j’aime beaucoup pour le moment, même si ça manque un peu de punch.

    Réponse

  2. smellslikerock

    7 septembre 2013 à 13 01 29 09299

    Il faut absolument que je le lise ! 🙂

    Réponse

  3. Gaëlle

    8 septembre 2013 à 21 09 52 09529

    Il me tente beaucoup! 😀

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Nos vagues à l’âme de Georgia Caldera

Nos vagues à l’âme de Georgia Caldera Nombre de page : 412 pages Editeur : J’a…