La Saga des Bedwyn Tome 1 : Un Mariage en Blanc de Mary Balogh

Mary Balogh est une auteure que j’aime beaucoup. J’avais entendu beaucoup de bien de sa série : La Saga des Bedwyn.

La Saga des Bedwyn Tome 1 : Un Mariage en Blanc de Mary Balogh

La Saga des Bedwyn T1- Un Mariage en BlancBroché: 375 pages
Editeur : J’ai lu (10 juillet 2013)
Collection : J’ai lu Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-10: 2290072524
ISBN-13: 978-2290072523

Disponible sur Liseuse : NON

Son résumé :

Le colonel Aidan Bedwyn a juré de protéger la sœur d’un soldat mourant envers qui il avait une lourde dette. De retour en Angleterre, il découvre que Mlle Eve Morris vit entourée d’orphelins et de pauvres gens que son bon cœur lui a dicté de recueillir, et surtout elle est sur le point d’être chassée de chez elle. Fidèle à sa promesse, Aidan lui propose un mariage blanc qui les mettra à l’abri du besoin, elle et son insolite smala. Terrible mésalliance pour cet aristocrate orgueilleux, qui va maintenant devoir présenter cette petite campagnarde à sa très snob famille…

Mon Avis :

Aaaaah ! Cri de bien être ! Sourire extatique sur le visage. J’ai A.DO.R.É cette romance historique. Elle m’a plus de bout en bout du début et jusqu’à la fin ! Les héros sont attrayants, crédibles et attachants.

Eve Morris, est une jeune femme en avance sur son temps qui a à cœur les intérêts de sa maisonnée : Le Manoir Ringwood. Elle a en charge deux orphelins qu’elle aime comme ses propres enfants, sa tante et toute une armée de domestiques qu’elle a recueillie alors que plus personne ne voulait d’eux. Mais tout se complique quand le premier anniversaire de la mort de son père approche. Alors qu’elle espère que son frère héritier du manoir, revienne de la guerre contre Napoléon, c’est le colonel de ce dernier : le Colonel Aidan Bedwyn qui lui annonce la tragique nouvelle. Atterrée, la jeune femme comprend qu’en quelques instants elle a tout perdu. C’est son odieux cousin : Cecil Morris qui va hériter de tout à la place de son frère ; ses gens, qu’elle considère comme sa famille, et elle-même, n’auront plus qu’à partir et se retrouver à la rue sans un sou en poche.

Aidan, ayant juré à son frère de la protéger coute que coute, lui propose une solution de dernier recours, la seule en fait qui permettra à la jeune femme de conserver sa maison : un mariage de convenance. A force de persuasions, la jeune femme finit par accepter. Ce qui devait être une union purement informelle et platonique, aussi vite signée qu’oubliée, va s’avérer bien plus compliquée finalement, quand la famille d’Aidan ainsi que la reine, elle même,  apprendront la nouvelle.

Eve n’est pas du même monde qu’Aidan. Elle est fille de mineur, lui le fils d’un Duc. Un monde les sépare et Aidan ne veut pas s’encombrer d’une épouse qu’il ne désire pas mais qui en plus n’est pas sortie du même moule que lui. Sans oublier qu’il est dans l’armée. Il craint que la honte, de ne pouvoir briller en société comme une véritable aristocrate, ne la submerge. Mais voilà le frère d’Aidan, le très glacial et imperturbable Duc de Bewcastle, fera tout pour la faire venir à la capitale et la présenter en bonne et du forme à la Reine. Eve pensant aider son pseudo mari, accepte. Mais Aidan ne veut pas d’elle et Eve outrée et blessée dans son amour propre, décide d’aller à l’encontre des désirs de ce dernier.

Je ne sais absolument pas pourquoi mais la mise en forme, les personnages et l’univers m’ont fait penser à  « Orgueil et Préjugés » avec ses deux héros que tout oppose mais que grâce à la promesse faite à un mort,  a réuni pour le meilleur et pour le pire. Ils devront mettre de côté les préjugés qu’ils ont l’un envers l’autre pour s’accepter et peut-être apprendre à s’aimer. Leur relation délicieusement  compliquée est intéressante à suivre.  Le lecteur prend plaisir à suivre l’évolution de Eve dans le monde cruel et sans pitié de l’aristocratie Britannique. Quant à Aidan, on aime le voir remettre en question les idées préconçues qu’il a sur sa femme.

Les personnages secondaires sont aussi intéressants, notamment les frères et sœurs de la famille d’Aidan qui auront par la suite leur histoire dans les prochains tomes. J’ai beaucoup aimé aussi les gens du manoir Ringwood et le cousin Cecil m’a rappelé dans son genre celui d’Elizabeth Bennet, Mr Collins.

Vraiment, je trouve que Mary Balogh a placé la barre assez haut avec ce merveilleux premier tome. Certaines scènes très mignonnes, m’ont vraiment fait sourire surtout vers la fin, notamment avec les enfants adoptifs de Eve. Concernant les scènes coquines, il y en a quelques unes,  mais ça reste à assez soft. Le but de l’histoire ne se situant pas seulement dans la passion érotique que peuvent entretenir les des deux héros mais surtout dans l’évolution des liens qui les unissent et du côté affectif.

C’est toujours un moment plaisant de voir au fur et à mesure que la lecture avance, les réactions des personnages évoluer et se transformer sous nos yeux. L’auteure à su les faire avancer en finesse, sans trop brusquer les choses donnant un poids de crédibilité supplémentaire à son histoire.

Si vous recherchez une très bonne romance historique, courrez lire  « Un Mariage En Blanc », croyez-moi, vous ne le regretterez pas !

J’ai adoré et j’ai passé un excellent moment de lecture ! Les pages se tournent sans discontinuer jusqu’au dernier point de fin ! Un régal !

Excellent : très belle histoire !

Acheter La saga des Bedwyn, Tome 1 : Un mariage en blanc

A propos Artemissia (Julie F) 4181 Articles
Créatrice et responsable du webzine "Songe d'une nuit d'été". Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

5 Commentaires

1 Rétrolien / Ping

  1. Bilan Mensuel Des Lectures Du Mois (BMDLDM) #5 – JUILLET 2013 – Songe d'une Nuit d'été - Le Blogzine Des Passionnés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.