Accueil ASCF Summer Loving d’Allie Spencer

Summer Loving d’Allie Spencer

16 Temps de lecture
6
0
0

summer loving allie spencerBroché: 480 pages
Editeur : MILADY (21 juin 2013)
Collection : Central Park
Langue : Français
ISBN-10: 2811210180
ISBN-13: 978-2811210182
Prix : 8€20
Disponible sur Liseuse : Oui

Résumé : Beth décide d’organiser des vacances de rêve sur une île grecque avec ses trois meilleures amies. Mais le séjour n’est pas aussi reposant que prévu : Ginny saoule ses amies avec son foutu mariage, Anna tombe raide dingue d’un serveur, Beth succombe au charme irrésistible d’un marin… et il y a anguille sous roche pour Kirsten. C’est alors que le fiancé de Beth refait surface. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le moment est sacrément mal choisi.

Mon avis

Quoi de bon qu’une romance pour fêter la fin d’une année estudiantine ! Eh oui, après une dure année de labeur, place à la lecture (et au travail surtout !). Mais qui a-t-il de meilleur qu’un roman Milady, collection Central Park s’il vous plait, pour se détendre et profiter du soleil (bien qu’il fasse froid) ? En tout cas, incroyable découverte pour ce roman signé Allie Spencer, qui m’a conquise et que j’ai dévoré d’une traite, sans voir le temps, ni les pages passées !

4 amies dans le vent

Beth, une anglaise, est une accro du boulot, esclave de son patron et travaillant corps et âme pour sauver sa boîte de la faillite. Maniaque, dans l’excessivité, elle a besoin de tout contrôler et cela par le billet de petites listes. Mais tout le monde a besoin de vacances, surtout Beth, dont la vie sentimentale ressemble à un morceau de gruyère bien qu’elle semble éperdument amoureuse de Jack, son fiancé (un Marc Darcy digne d’une Bridget Jones, qui plie ses vêtement avant de faire un câlin, et donc pas spontané pour deux sous). Pourtant, c’est décidé. Elle partira en vacances ! Et bien que la photo trouvée au fond de son tiroir de bureau la bouleverse tant par sa douceur et que le message qu’elle délivre, à quelques heures de son départ, elle a besoin d’une pause. Elle s’occupera de ça plus tard !

Voyage réservé, tout est planifié. Beth sera accompagnée de ses trois meilleures amies depuis la fac : Kirsten, a qui tout réussi, que ce soit côté boulot ou côté sentimental, américaine d’adoption qui file le parfait amour avec Nate (j’adore ce prénom !) ; il y a aussi Anna, une prof un peu paumée qui subit la vie plutôt que de la vivre et pour finir Ginny, qui va bientôt se marier avec Tony, un jeune pas si droit que ça (et qui fut, surtout, le premier petit ami de Beth). Mais les vacances commencent mal : l’hôtel où les 4 filles devaient loger fait faillite. Mais, à chaque mauvaise nouvelle, une bonne arrive : elles vont devoir habiter dans une villa somptueuse durant ses 15 jours de folie : plage, shopping et soirée ! Programme qui s’annonce fort en émotions.

 La Grèce, un paradis sur Terre

Tout d’abord, ce sont Beth, Anna et Kirsten qui arrivent les premières de l’île de Liminaki, près de Rhodes, en Grèce. Et elles arrivent sous une pluie diluvienne, les pieds dans la boue pour arriver à la villa. Où est passée la chaleur de la Grève, même de nuit ? Les filles sont découragées, surtout que la villa n’est pas à la hauteur de leurs attentes. Mais qu’à cela ne tienne, elles sont quand même déterminée à faire la fête. Sauf que leur somptueux programme tombe à l’haut : aucune boîte de nuit à l’horizon, aucun bar où faire la fête. Nick Papadakis, un serveur dans une petite auberge (celle justement qui loue la villa aux villes) va leur faire découvrir les petits charmes de l’île et décide d’apprendre aux filles à faire de la voile. Mais patatras, accident et Beth s’évanouit dans la bateau. Merci à ce cher Dan, un anglais un peu rude. C’est ainsi que débutent les folles aventures de notre 4 amies.

L’arrivée de Ginny va réveiller de vieilles tensions au sein du cercle d’amis. Son imminent mariage avec Tony, l’ex de Beth, va réveiller de douloureux souvenirs alors même que sa vie n’a plus de sens. Mais Ginny n’a pas l’air aussi heureuse qu’elle le prétend. Quant à Anna, elle semble n’avoir des yeux que pour Nick alors que celui-ci ne souhaite pas d’une flirt avec une touriste, Kirsten semble aller de plus en plus mal même si elle essaie de donner le change et pour Beth, elle va tomber éperdument amoureuse alors qu’elle a déjà un fiancé. Et plus ne rien ne va aller quand celui-ci va la rejoindre sur la petite île.

De disputes en crises de larme, de fou-rires à crises d’hystérie, de trahisons à déceptions, de vols à décès, ses quinze jours sur l’île de Liminaki vont à jamais changer nos 4 héroïnes, certaines d’entre-elles vont apprendre à grandir quand d’autres vont enfin apprendre à lâcher prise. La vie, leur avenir, leur vision du monde vont se retrouver ébranler.

Un endroit idyllique pour 4 sympathiques jeunes filles

Le décor choisit par Allie Spencer, l’auteure, est juste somptueux. Bien que je regrette un tout petit peu qu’il n’y ait pas eu plus de description du cadre idyllique et de la petite île de Liminaki, j’ai été transportée et ce voyage m’a amenée en Grèce sans que j’ai à bouger de mon lit. Et je trouve ça formidable. L’auteure a su dépeindre la générosité des Grecs, leurs habitudes, leurs coutumes et c’était une formidable expérience pour moi. Une île comme celle décrite dans le bouquin, ça me fait tout bonnement rêver. Ça donne envie de partager un thé avec tous les habitants de l’île, qui ne vivent que grâce au tourisme et à son masque (un objet super important pour eux – et qui sera dérobé !). Voici une autre intrigue de l’histoire, bien ficelée et sympathique, même si ce n’est pas digne d’un épisode de Sherlock Holmes.

Les personnages sont haut en couleur et les 4 filles (bon, je le reconnais, un peu moins pour Ginny – mais il faut toujours un bouc-émissaire de toute manière) sont toutes plus attachantes les unes que les autres avec leurs problèmes (et quels problèmes : mariage blanc, tromperie, perte d’emploi …). Je trouve que l’auteure a su nous dépeindre 4 jeunes filles plus différentes les unes que les autres, sans tomber dans une caricature surfaite. Chaque personne qui lire la livre pourra se reconnaître soit dans Beth, soit dans Anna, soit dans Kirsten ou enore dans Ginny. Sans parler de Nick (le joli Adonis grec), Dan (l’anglais un peu casse-pied et très musclé), Jack (le fiancé un peu coincé) ou encore Nate (l’homme éperdument amoureux). Tous ses personnages se croisent et se côtoient. Et quand les petits secrets des uns sont révélés, les autres sont là pour les épauler. En tout cas, vous aurez également affaire une autre intrigue : Beth va enfin apprendre à qui appartient la photo qu’elle a trouvé dans son bureau. Et je peux vous dire juste une chose : le monde est vraiment mais alors vraiment petit. 

Sinon, que vous dire d’autre ? L’écriture est simple, et surtout sans fioritures. Cela nous permet de rentrer facilement dans l’histoire et de s’identifier aux personnages du livre. Que c’est agréable de lire quelque de clair. Aucune lourdeur à noter : c’est rafraîchissant mon dieu. Et puis, même comme dans toute romance, les histoires d’amour vont beaucoup d’autre vite, celui ne déroge pas à la règle. Mais on est en vacances en Grèce, avec les filles, alors on pardonne tout ! Et si vous avez peur de vous perdre entre tous les personnages, n’ayez craintes : la façon dont Allie Spencer raconte l’histoire est tellement entraînante qu’il est difficile de se fourvoyer en chemin. 

Un mélange savoureux entre Sex & The City et Quatre filles & un jean, qui ravira tous les lecteurs friands de romance et d’aventures. 

Acheter : Summer loving

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par RockAndStone
Charger plus dans ASCF

6 Commentaires

  1. kimysmile

    26 juin 2013 à 15 03 06 06066

    Tu me donnes toujours trop trop envie 😀 !

    Réponse

    • Rockandstone

      28 juin 2013 à 5 05 09 06096

      Tu m’en vois ravie ! Je suis contente que cette chronique t’ait plu ! 😀

      Réponse

  2. Artemissia Gold

    26 juin 2013 à 19 07 43 06436

    Je le note dans ma wishlist 🙂 Et pis il y a mon Benechou <3

    Réponse

    • Rockandstone

      28 juin 2013 à 5 05 09 06096

      Ouiiiiiii, Benechou est présent partout (enfin évoquer une fois dans le livre mais ça, on s’en fout ^^) ! Et rien que pour ça, tu devrais l’aimer ! Ça va porter chance au livre ! :p

      Réponse

  3. Joe

    26 juin 2013 à 19 07 48 06486

    Oh j’avais déjà envie de le lire mais là c’est sûr, il va être lu cet été. Merci pour cette chronique 🙂

    Réponse

    • Rockandstone

      28 juin 2013 à 5 05 08 06086

      Mais de rien Joe. Un chouette bouquin comme je le disais, à mi-chemin entre Sex & the city et 4 filles & un jean !
      C’est rafraîchissant ! Un bouquin à mettre dans la PAL de l’été !

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Le Temps des Magiciens de Cressida Cowell

Le Temps des Magiciens, tome 1 : le Magicien, la Guerrière et la petite cuillère de Cressi…