Carrément dingue de toi d’Erin McCarthy

Fast Track Tome 3 : Carrément dingue de toi d’Erin McCarthy

Carrement Dingue de Toi de Erin McCarthyBroché : 307 pages
Editeur : J’ai lu (12 avril 2013)
Collection : J’ai lu Passion intense
Langue : Français
ISBN-10 : 2290070386
ISBN-13 : 978-2290070383
Prix : 6€95

Résumé : Replonger dans l’univers du stock-car et croiser son ex à l’occasion du mariage d’une cliente ? Il n’y a pas de quoi en faire tout un foin, se dit Suzanne. En réalité, revoir Ryder n’aurait rien d’insurmontable si une lettre du tribunal n’était arrivée pour lui annoncer qu’ils sont toujours mariés. Malgré deux ans de séparation, le divorce n’a jamais été effectif. A cause d’une négligence de Ryder, bien sûr. Il va la rendre dingue ! Ou ne serait-il pas plus juste de dire qu’elle est toujours dingue de lui ? Car en matière de pilotage comme en matière de sexe, Ryder a toujours eu l’âme d’un champion…

Mon avis

Tiens donc. Ça faisait un long moment que je n’avais pas lu de passion intense mais j’ai remédié au problème ce matin même. Et je dois vous avouer que ça fait du bien de lire une histoire qui n’est pas prise de tête, simple, électrisante et sans prétention. En somme, vous comprenez que j’ai plutôt apprécié ce livre dans son ensemble, même si certains moments m’ont plutôt agacée. Mais je pense que cela tient au fait que je n’ai pas réellement accroché avec Suzanne, notre héroïne principale. En fouinant un peu sur le net, je me suis rendue qu’il s’agissait du troisième tome d’une série qui s’intitule Fast Track. Et bien, laissez-moi vous dire que ce livre se lit comme un roman à part entière et on la suite de tels ou tels évènements  Et croyez-moi, cela est fortement appréciable ! ^^ Je sais que l’on avait aperçu Suzanne et Ryder dans les livres précédents mais même sans cela, vous allez pouvoir savourer cette histoire de « je t’aime moi non plus » sans qu’il y ait le moindre problème ! Mais n’ayez craintes, il s’agit d’un bon roman. Je vous ne dis plus tout de suite.

Des ex-futurs divorcés

Ryder Jefferson est un pilote comme il se doit : hautement sexy, drôle, un très bon amant. Mais malgré l’échec de leur mariage, il reste encore et toujours profondément attaché à Suzanne, celle qui fût sa femme. Et quelle surprise quand il apprend qu’il n’est pas encore officiellement divorcé. Et puis témoin du marié dans un mariage que Suzanne va organiser de A à Z, il se dit qu’il tient là la possibilité de reconquérir Suzanne et de lui prouver que ce mariage était sincère et qu’il est possible de poursuivre leur route ensemble, peu importe les efforts qu’il faudra faire, peu importe les épreuves. Mais pas sûr que Suzanne voit cela d’un très bonne oeil.

Suzanne Bouton épouse Jefferson a quitté son compagnon il y a de ça maintenant 2 ans. Enfin, elle devait même théoriquement être divorcée. Mais malheureusement, un oubli de Ryder font que le mariage se poursuit encore et depuis 2 ans. Deux ans où elle s’est efforcée de refaire sa vie, de reprendre enfin pied, de gagner de l’argent, et de vivre sans l’homme qui la rendait heureuse, sur l’homme qu’elle aimait profondément. Mais leur mariage était un échec. Comment auraient-ils pu continuer comme cela ? Ils s’aiment mais ne cessaient de se déchirer. Mais qui sait, peut-être l’organisation du mariage les aiderait enfin à se parler clairement et les rapprocher, pour le meilleur. Ou pour le pire.

Un week-end pour basculer

Ryder et Suzanne sont attirés l’un à l’autre, cela crève les yeux. Je me demande encore comme ils ont fait pour demeurer loin l’un de l’autre pendant autant de temps ! Pourtant, une lettre de leur avocat les ramènera sur Terre: ils sont toujours mariés et ils vont devoir aller au tribunal, pour enfin officialiser leur divorce. Tout ça, le lendemain du mariage d’un ami de Ryder, où Suzanne, organisatrice de  mariage, a supervisé la préparation. Et si ce mariage avait la possibilité de réanimer leurs souvenirs ? D’abord froide avec Ryder, Suzanne va peu à peu se laisser submerger par ses propres souvenirs, qu’ils soient sentimentaux ou sexuels. Parce que oui, le seul moment où nos deux comparses ne se sont jamais aussi bien entendus est lorsqu’ils faisaient l’amour.

Toujours à l’écoute de l’autre, complémentaires, amoureux. Mais peut-on se contenter juste d’une entente sexuelle pour fonder un mariage ? Et d’ailleurs pourquoi se sont-ils mariés sitôt ? Pourquoi se sont-ils séparés ? Pourront-ils enfin faire la paix avec eux-même et avancer dans leur relation ? Se pardonner ? Pourront-ils enfin se parler, sans artifice, sans filtres et exprimer correctement ce qu’ils ressentent sans monter sur leurs grands chevaux ?  Toutes ses questions trouveront enfin leur réponse dans cette jolie romance. Même si tout semble perdu d’avance. Mais n’oubliez pas, l’amour donne des ailes.

Une romance pimentée et tourmentée

En tout cas, nous avons là une petite pépite, pimentée comme il le faut. Sans jamais rentrée dans la vulgarité, l’auteure nous dépeint l’explosion de sentiments qui se crée au creux des reins de nos personnages. Et tout l’amour qu’ils ressentent mutuellement, ils se l’expriment sur l’oreiller à travers un jeu de séduction des plus coquins ! ^^ Et ce n’est vraiment pas pour me déplaire. On sent bien tous les sentiments que Ryder ressent. Même moi je les ai vu, c’est vous dire. Mais comme par hasard, Suzanne ne voit en lui que le coureur de jupons et qu’est-ce que certaines de ses réactions m’ont agacée. Elle est pire qu’une gamine de 15 ans, toujours à réagir à l’extrême et jamais contente des petits plaisirs de la vie. Et honnêtement, c’était juste pénible des fois. Mais bon, il en faut pour tous les goûts.

Les amis, donc personnages secondaires de nos héros, sont tous très intéressants à leur manière et chacun d’eux vont pousser Ryder et Suzanne à se dévoiler vraiment, l’un à l’autre. Prendre les choses en main, voilà ce qu’il manquait à notre couple improbable : la pauvre fille élevée par ses grands-parents et le riche homme considéré comme un demi-dieu par ses parents. Si différents mais pourtant si complémentaires. J’ai adoré ce thème abordait d’une manière très délicate par l’auteure, notamment par la fait que Suzanne désire se débrouiller toute seule, sans l’apport pécuniaire de Ryder. J’ai aussi adoré voir le thème de la perte d’un enfant ou de la stérilité abordé par petites touches dans ce roman, de manière pudique sans que cela soit larmoyant ou dégoulinant de plein de bons sentiments. C’est agréable de mettre des mots sur des choses dont on n’ose pas forcément aborder. 

Enfin comme vous l’avez compris, il s’agit d’une très jolie romance, un peu compliquée par rapport aux différentes histoires de nos héros, sensuelle, pimentée. Tantôt joyeuse, tantôt triste. Un éventail d’émotions qui plaira à bon nombres d’entre-vous. Bon, je ne vous cache pas qu’il s’agit d’une histoire somme toute banale mais appréciable par la qualité de rédaction de l’auteure et par les thèmes abordés de manière implicite. Que c’est agréable une lecture où il faut sans cesse se questionner, savoir comment nous, dans cette situation, on aurait réagi. Enfin, même si Suzanne m’a vraiment mais vraiment agacée, je vais vous confier un secret : j’ai eu un véritable coup de coeur pour Monsieur Ryder. Et c’est quand même dommage que les voitures ne soient pas plus abordées dans ce bouquin (comme ça, heureusement ? ^^). A lire sans plus attendre, histoire de passer un agréable moment en compagnie d’un couple un peu comme nous, avec leurs disputes, leurs joies, leurs larmes mais surtout leurs rires et leurs coeurs qui battent à l’unisson.

Se Lit Très bien

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI !

 
A propos RockAndStone 516 Articles

Charlie – Rockandstone, passionnée de musique et amoureuse des livres.
#TeamRonWeasley

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*