Anita Blake tome 16 : Sang Noir – Laurell K. Hamilton

Anita Blake : Sang Noir de Laurell K. Hamilton

Anita Blake tome 16 :  Sang noirBroché : 408 pages

Editeur : Bragelonne (28 septembre 2012)

Collection : Bit-lit

Langue : Français

ISBN-10 : 2352946034

ISBN-13 : 978-2352946038

Résumé :

Le loup-garou Jason a besoin de moi, non pas comme chasseuse de vampires, marshal fédéral ou nécromancienne, mais en tant qu’amie. Pendant quelques jours, il voudrait avoir l’air d’un type normal, dans une relation de couple normale, afin de pouvoir faire ses adieux à son père mourant. Dans sa petite ville natale de Caroline du Nord, on ne devrait pas avoir trop de mal à garder notre identité secrète. Depuis le temps, je devrais pourtant savoir que rien ne se passe jamais comme prévu…

Mon avis :

Alors que demain marquera la sortie du 17e tome d’Anita Blake (Jeu de Fauves) et le grand retour d’Edward (♥), il était temps que je rattrape mon retard et lise ce 16e tome puisque ma chronique pour le 17e devrait arriver ce week-end !

Alors que depuis le 12e tome, Laurell K. Hamilton n’avait fait que me décevoir, Arlequin avait commencé à remonter le niveau et j’avais placé beaucoup d’espoirs dans ce 16e tome. Et même si tous mes espoirs n’auront pas été comblés, je suis ressortie plutôt satisfaite de cette lecture. 

Pas d’enquête policière mais une enquête personnelle.

Si vous espérez retrouver ici la Anita Blake des 9 premiers tomes avec une intrigue policière, beaucoup de sang, des zombies etc, passez votre chemin ! Ici, il s’agit d’un tome très centré sur le personnage de Jason et forcément, St Louis et ses vampires ne sont que très peu présents. Malgré tout, ce tome nous permet d’en découvrir plus sur le passé de Jason, sur ses douleurs, sur ses faiblesses et sur lui-même en général.

Ce tome est aussi l’occasion de passer un peu à autre chose après que Laurell  K. Hamilton nous ait gavés à la sauce ardeur et sexe en tout genre. L’ardeur n’est quasiment pas présente, elle passe véritablement au second plan au profit d’une enquête plus personnelle sur un de ses personnages. Même le sexe passe au second plan puisqu’il ne doit pas y avoir plus de 3 scènes de ce genre dans tout le roman. C’est  assez reposant je dois dire.

Un roman qui n’est plus à la hauteur des 9 premiers…

Malgré tout ce que l’on pourra dire pour sauver les meubles, ce roman est, certes, moins mauvais que Rêves d’Incube ou Danse Macabre, ça ne change pas grand-chose : c’est creux. Laurell K. Hamilton nous donne de plus en plus l’impression d’être lasse d’écrire les aventures d’Anita Blake et se concentre de fait sur ces personnages pour continuer à le faire. Je ne suis pas sûre que ça soit une bonne idée mais bon, passons.

Les 9 premiers tomes étaient excellents alors on peut se demander pourquoi. Pourquoi le sexe a-t-il pris le pas sur l’intrigue ? Pourquoi plus on avance dans les tomes, moins il y a d’intrigues ? Je dois avouer que ces  questions je me les pose et que je regrette l’ancienne Anita. Anita qui relève des zombies, ça n’existe quasiment plus et tous les hommes qu’elle croise finisse  dans son lit. Charmant n’est-ce pas ?

Et qui ne fait que confirmer une descente aux enfers de la série.

Sang Noir était pourtant bien partit en mettant l’ardeur au second plan mais il a fallu que Laurell K. Hamilton gâche tout en nous la remettant à la fin du roman et en nous ramenant Richard et un autre homme dans le harem d’Anita. Mais cette fois, Marmée Noire est aussi de la partie et ça devient un peu du grand n’importe quoi. Ce qui fait que ce n’est pas la fin en elle-même qui est bâclée mais plutôt une partie de la fin du livre.

Mais cela ne fait que confirmer un ressenti que l’on a tous plus ou moins depuis quelques tomes : la série continue sa descente aux Enfers et chaque tome nous donne l’impression d’aller plus loin dans le trash… Vous trouvez que Crossfire ou Fifty Shades sont des séries vulgaire ? Lisez donc Anita Blake à partir du tome 12 parce que ça l’est vraiment là.

En conclusion, ce roman était bien parti malgré que l’on manque sérieusement d’une véritable histoire et que certaines choses ne soit pas cohérentes mais sur la fin, tout le plaisir est gâché par du sexe vraiment crade (heureusement qu’il n’est pas décrit, je pense que j’aurais eu envie de vomir) et une ardeur trop omniprésente depuis quelques tomes. Malgré tout je dois être maso parce que je n’arrive pas à dire au revoir à notre Exécutrice et je continue à lire la série même si je n’y ai clairement plus le même plaisir qu’avant.

Se Lit bien

Ce roman vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

 
A propos Chouquette 346 Articles

Chouquette, chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été. Dévoreuse de livres et séries télé, accro à James Bond et Harry Potter. Le reste du temps, je suis étudiante en Droit et photographe amateur :)

4 Commentaires

  1. Alors là Chouquette, je suis à 200 % d’accord avec toi !!! C’est de plus en plus porté sur le sexe et ça en devient vraiment gonflant, sur les premier tomes j’adorais les passages qui ne concernaient pas l’enquête ou l’intrigue générale du bouquin, mais là c’est l’inverse … Les histoires personnelles sont trop présentes à mon goût !
    J’ai pas encore osé acheter Sang Noir, mais ça fait deux semaines que j’ai recommencé la saga à zéro, en me disant que je ferais d’une pierre deux coups avec Jeu de Fauves … Et je reste, bien malgré moi, mitigée … Mais bon c’est Anita ! J’ai du mal à m’en détacher !!!!
    En tout cas, excellente chronique qui traduit parfaitement mon sentiment 😉

    Amicalement,
    Noémie.

    • Personnellement, je te conseille vraiment de continuer la série. Danse Macabre avait été un gros coup dur mais Arlequin était vraiment bon et même si Sang Noir a beaucoup de défauts, il continue à remonter petit à petit.
      Je suis en train de lire Jeu de Fauves et même si je lis lentement à cause de la fatigue, je peux te dire qu’il est très très trèèès bon ! Ca fait longtemps qu’on avait pas eu quelque d’aussi Anitaesque 😀
      Bonne lecture en tout cas ! 🙂

  2. Et bien moi, je l’ai acheté j’en ai lu la moitié et j’ai arrêté. Peut être que je reprendrai plus tard ou pas.
    Moi j’adorai la relation Nathaniel Anita et je suis une grande fan de Jean Claude mais même ces relations ont perdu de l’attrait pour moi.
    Je m’étais dit super elle a fait du chemin depuis c’est un vampire je peux pas l’aimer ou pour Nathaniel « je suis responsable de lui », je m’attendais à une relation différente. J’ai du mal à l’exprimer mais pas à ce qu’est devenu la série. Toujours plus de mec et en fait pas vraiment de sentiments pour eux.
    J’acheterai le prochain est ce que j’irai jusqu’à la fin de ma lecture j’en sais rien.
    Merci pour ta chronique
    Nath

    • Je comprends tout à fait ton ressenti mais accroche-toi, Jeu de Fauves relève vraiment le niveau ;D

      Et puis, de rien pour ma chronique ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*