Love in the Darkness – Chapitre 21 : L’amour est une force

Damon Stefan

[Point de vue Damon]

Si mon cœur avait encore pu mourir, il serait mort en cet instant, cet instant où le corps de la femme que j’aimais était traversé par des morceaux de verre ; son sang s’écoulant sur le plancher.

Pendant ce qui me sembla une éternité, je restais figé. Le monde entier sembla s’écouler autour de moi, j’avais l’impression de perdre tous mes sens, de sentir mon corps se glacer lentement, de sentir mon cœur tomber en miette, de sentir le feu de la pire souffrance traverser mon ventre.
Mon esprit été embrouillé, je ne comprenais plus rien…

Je sentis mes bras se tendre vers cette femme en sang, je la détachais de la fenetre et m’écroula par terre avec elle. Mon corps ne semblait plus répondre.
Stefan qui quitta la pièce en courant.

« Damon ! Tu m’entends ? Damon ? » Demanda Ric plusieurs fois

Je les entendais, mais ne les voyais pas. Je ne voyais qu’Elena dans mes bras.
Ma voix n’existait plus tout comme les battements de son cœur…
Mon corps semblait ravagé par des flammes, mais je n’avais pas mal, je ne ressentais plus rien. Rien ne pouvait surpasser la douleur de la perdre.

Elena… Ma si jolie Elena…

Comment allais-je faire pour vivre sans elle ? Vivre ? Qu’est-ce que ça signifie déjà ? Comment faire sans la voir sourire chaque jour ? Comment supporter de ne plus entendre sa voix, avoir le goût de ses lèvres, de sa peau ? Comment… ?

Les mots commençaient à perdre tout leur sens. Ce n’était simplement pas possible car j’étais incapable de vivre sans elle. Je collais son corps plus fort contre moi, ma tête ne demandait qu’à exploser.

« Elena je t’en prie… Reviens-moi ma puce » soufflais-je en vain

Bonnie et Stefan nous rejoignirent, ils essayèrent de me prendre Elena et mes crocs sortir suivit d’un grognement.

« Laisses moi faire Damon, je dois la sauver, il faut que j’essaie ! » pleura Bonnie

C’était trop tard. Il n’y avait plus d’Elena…

Bonnie commença à lancer un sort. Mon corps perdait toute sa consistance, mon esprit entra dans une sorte de transe étrange qui me tournait la tête.
Pendant ce qui me parut des heures, Bonnie marmonna et rien ne se passait.
Soudain elle s’interrompit

« Je ne peux rien faire. »

« Quoi ? » Lança Stefan

« Les esprits ne veulent pas m’aider à briser le sort. »

« Pourquoi ?» demanda Ric

« Le sort de Katel a provoqué des hallucinations trop importantes chez Elena, ça la entièrement possédé et elle a mordu Damon… Les sorcières ne veulent pas la ramener car elles refusent de rendre la vie à… »

« …un vampire » finit Stefan tout bas

« Et tu ne peux rien faire ? » dit Ric

« Non »

« Bonnie, je connais tes préjugés sur les vampires mais c’est ton amie et… »

« Je sais Stefan, si je pouvais la sauver je le ferais ! » cria Bonnie

Stefan prit sa tête dans ses mains et retenait ses larmes. Ric enlaça Bonnie qui avait l’air d’une poupée de chiffon. Quant à moi, je me laissais m’enfoncer dans ma douleur. Un portable sonna, celui de Stefan.

« Rebekah ? Oui je sais mais on a eu un problème, Elena est… » dit-il la voix si brisée qu’il n’eut pas besoin d’achever sa phase.

« Que se passe-t-il ? » lança Bonnie

« Rebekah m’attendait au point de rendez-vous, apparemment Klaus, Tyler et Caroline sont passé à l’action. »

Un silence de plomb régnait dans la chambre, je pris Elena pour la poser sur le lit de mon frère. Tout le monde était effondré.

« Il faut les rejoindre, cette garce ne doit pas s’en sortir » dit Alaric sur un ton tranchant

Il descendit avec Bonnie et Stefan me dit qu’il allait chercher des armes. Je contemplais le corps d’Elena sans vie et commença à retirer ma bague. D’un coup sec j’ouvris le rideau et fus surpris de ne pas sentir la douleur des flammes carboniser mon corps. J’allais la rejoindre, il ne pouvait pas en être autrement. Je pensais à Elena puis à Stefan, je regardais ma peau s’enflammer rapidement et ma vie s’envoler doucement.
On me plaqua au mur.

« Hors de question Damon. » hurla Stefan

« Je ne peux pas Stefan ! Pas sans elle ! » Criais-je enfin avec toute la souffrance du monde dans ma voix

« Et je ne te perdrais pas toi aussi. Je n’y survivrais pas Damon. J’ai besoin de mon frère. »

Je sentais la douleur de ses mots mais le corps d’Elena m’aveuglait. Stefan me força à le regarder dans les yeux, d’un vert perçant. Avant qu’il ne puisse ouvrir la bouche Bonnie arriva en courant.

« Je sais quoi faire » assura-t-elle « Je sais comment la sauver »

« Tu vois Damon, on va la sauver » dit-il sans même avoir pris le temps de savoir si elle mentait ou non. « Je t’en prie Damon ne fais pas ça »

Je devais avoir le regard fou, en tout cas, je me sentais fou. Je ne sentais que la douleur et la lumière du soleil attira mon attention ce qui fit grogner mon frère.

« Bordel Damon j’ai dit non !! Tu vas rester en vie et nous aider à sauver Elena. Tu lui dois ça. Et tu me le dois aussi mon frère, j’ai besoin que tu restes avec moi. »

« Tu n’as pas besoin de moi ! »

« Qui n’a pas besoin de son grand frère ?! Moi j’en ai besoin Damon, tu entends ? J’ai besoin de mon frère et je t’aime alors ne me lâche pas maintenant ! » Implora-t-il

Je me figeais, avais-je bien entendu ? Mon esprit et mon corps reprirent leurs forces. L’amour de mon frère me donna le courage de réagir et de me battre. Je le pris dans mes bras. Jamais je n’aurais cru pouvoir revivre ça avec lui, comme lorsque nous étions humains. Malgré les nombreuses années séparés, j’avais toujours eut besoin de lui, autant qu’il avait besoin de moi en ce moment.
Décidé, je repris tous mes esprits.

« Bon alors on t’écoute Bonnie » lançais-je

« C’est risqué, mais je peux la sauver. Je vais utiliser la puissance de Katel pour redonner à Elena ce qu’elle lui a pris. »

« Bien ! Et comment comptes-tu t’y prendre, je croyais que tu ne pouvais pas la sauver »

« Ma magie ne peut rien pour elle, la sienne en revanche… »

« Tu ne connais rien des ténèbres Bonnie » lança doucement Stefan

« Je n’ai rien à savoir à part que je dois réussir à ne pas me laisser abuser par elle. Je n’ai rien à dire, juste à me concentrer. Je ne peux pas l’expliquer. Faites moi juste confiance. »

Tout le monde se regarda, c’était risqué pour Bonnie mais il fallait tenter le coup.

« Bon courage Sorcière » dis-je

« Merci, et si jamais quelque chose se passe mal, si je me retourne contre vous, tuez-moi. » répondit-elle

Stefan me regarda avec inquiétude. Bonnie posa ses mains sur le front d’Elena et je pris la main de ma princesse. Priant Dieu pour la première fois depuis plus d’un siècle, pour que celle que j’aime me revienne.

Petit mot de moi : Alors ? Qu’en avez-vous pensé ? 😉

Disclaimer : Rien ne m’appartient, je m’amuse juste avec les personnages déjà existants des livres de LJ Smith et de la série de Julie Plec.

6 Commentaires

  1. OMG mais c’est tellement tragique!! L’amour de damon pour elena est tellement émouvant… ^^ Hâte de lire la suite !!

Les commentaires sont fermés.