Love in the Darkness – Chapitre 2 : Il est parti.

[Point de vue Elena]

Je me dirigeais vers la chambre de Damon. Je frappais doucement à sa porte, aucune réponse ne se fit entendre. J’entrai et vit le lit fait, la chambre rangée. Il n’avait apparemment pas passé la nuit ici… Je me sentis agacée, alors que je ne devrais pas… Ne devrais-je pas simplement le laisser tranquille ? Je balançais la chemise sur son lit et me redirigeai vers la porte quand soudain je me figeais.

Quelque chose clochait ! Je regardais autour de moi, tout était parfaitement rangé… trop rangé… J’ouvrir un tiroir de la commode, vide. Celui d’en dessous, vide. Son placard, vide. J’ouvris tous les tiroirs, placards, je courais à la recherche d’un petit quelque chose, peu importe quoi qui serait encore là, rien.

Il était parti. Damon était parti.

Je m’assis sur son lit, complètement figée, incapable de penser, tout se mélangeait.

« Elena ? »

Stefan arriva dans la chambre de son frère à toute vitesse. Il me vit, ainsi que tous les meubles ouverts et vides. Il s’assit près de moi et me prit la main.

« Je suis désolée Elena, tu n’aurais pas dû l’apprendre de cette façon. Je voulais te le dire, mais je ne savais comment le dire sans que ce soit brutal, sans que tu aies mal… »

Je dus rassembler toute mon énergie pour lui répondre.

« Non Stefan ça va ne t’inquiète pas. Il est parti quand ? »

« Hier en fin de matinée. Je n’étais pas là, sinon je l’aurais retenu, même si ça aurait été égoïste de mon part vu la situation… Il avait besoin de prendre du recul, je n’en sais pas plus. »

« D’accord. J’aurais dû m’en douter même si je ne pensais pas que ça se passerait si vite et sans qu’il me prévienne. »

Je me sentais bizarre, j’avais envie de dormir. Je dis à Stefan que je préférais rentrer, qu’on se verrait plus tard. Il m’a pris dans ses bras, j’essayais de me détendre en vain. Il sortit de la chambre pour allait chercher mes clés de voiture que j’avais posée sur sa table de nuit, il tenait à me raccompagner jusque chez moi.
Pendant ce temps, je contemplais la chambre vide de Damon en avançant vers la porte. Mon regard se posa sur son lit où reposait sa chemise noire, la seule chose qui restait de lui. Je la pris avec moi et alla à ma voiture rejoindre Stefan. Je mis la chemise dans mon sac et Stefan fis mine de n’avoir rien vu.

Une fois devant chez moi, il me conseilla de me reposer. Je lui dis que j’allais bien et que je l’appellerais ce soir. Il me caressa la joue, me lança un dernier regard et repartit à une vitesse surnaturelle. Je montais dans ma chambre en traînant des pieds et m’assis près de ma fenêtre. Damon était parti… C’était certes prévu, sans doute mieux pour lui, mieux pour Stefan et moi… Mais pourquoi je trouvais que cette situation aussi vide de sens ? J’étais incapable d’imaginer qu’il soit parti. Et pourquoi ne m’avoir rien dit ? Même pas au revoir ? En choississant Stefan avais-je perdu son amitié aussi ? Je devais en avoir le cœur net. Je pris mon portable etcomposais son numéro. Ça décrocha aussitôt ce qui me surprit.

« Stefan, on a déjà parlé et c’est non ! »

« Damon ? » Dis-je

Il y eut un grand silence. Je n’arrivais pas à prononcer un mot. Lui ne dit rien puis au bout de quelques secondes, il raccrocha.
Je l’avais perdu, je le sentais et ça m’était insupportable. Si je le rappelais j’étais certaine qu’il ne répondrait pas donc je posai mon portable sur mon lit, m’allongeai et m’endormit.

À mon réveil, je vis qu’il commençait à faire sombre. Mon portable indiquait 19h20 et deux messages.

[De Caroline : Hey ma belle, je t’ai attendu au grill ! Heureusement que j’ai croisé Tyler qui m’a tenu compagnie. J’espère que tu vas bien, rappelle-moi vite ! Bisous.]

[De Stefan : quand tu auras ce message,appelle-moi, je suis inquiet pour toi Élena. Je t’embrasse.]

Je les appelais chacun leur tour afin de les rassurer et de m’excuser auprès de Caroline d’avoir oublié notre rendez-vous.

J’avais l’impression d’être malade. Je pris une douche brûlante, puis froide, rien ne fonctionnait.
J’entendais sonner à la porte d’entrée, j’enfilais à toute vitesse mes vêtements et descendis ouvrir. Je me suis surprise penser que ça pourrait être Damon. Non, je devais arrêter d’y penser et accepter son départ. C’était la meilleure solution. J’inspirais un grand coup et ouvrir la porte avec un grand sourire, faisant entrer l’invité surprise qui s’est avéré être Stefan.

« Hey, comment tu vas ? »

« Bien Stefan, je t’assure. »

« Je te connais Elena… Ne te ferme pas à moi. »

« Ça va, vraiment. »

Je priais pour avoir raison…

 

A vos commentaires ! ^^

Disclaimer : Rien ne m’appartient, je m’amuse juste avec les personnages déjà existants des livres de LJ Smith et de la série de Julie Plec.

2 Commentaires

Les commentaires sont fermés.