Le Cercle des Immortels – Dream-Hunters T.4 : Le prédateur de Rêves

 

Voilà un tome du « Cercle des Immortels » qui a fait couler beaucoup d’encres virtuelles sur la toile du web.  Pourquoi me direz-vous ? Eh bien, parce qu’il saute deux tomes ! Tout d’abord, celui consacré à Acheron, et enfin celui consacré à Striker. Faut-il pour autant le « mettre de côté » et attendre ? Connaissant déjà la suite et les révélations qui y sont, j’ai décidé d’occulter tout cela, et je me suis mise à la place d’une lectrice lambda fan de la série qui ne connait pas la VO.

 

Le Cercle des Immortels – Dream-Hunters T.4 : Le prédateur de Rêves

 

Poche: 342 pages
Editeur : J’ai lu (6 juin 2012)
Collection : J’ai lu Crépuscule
Langue : Français
Prix Editeur: 6,90€
ISBN-13: 978-2290038314

Son résumé :

Depuis la nuit des temps, Cratus a combattu au nom des dieux qui l’avait engendré.

Pour tous ceux qui éveillaient son courroux, il incarnait la mort jusqu’au jour où il a déposé les armes. Aujourd’hui, un ennemi est lâché sur Terre, avec pour champ de bataille les rêves des Humains. Il est seul capable de l’anéantir. Mais il jure ne jamais reprendre les armes… Seule Delphine Toussaint pourrait le convaincre.

Chasseuse de Rêves vouée à protéger l’Humanité, il lui faut rallier Cratus à sa cause.

Or, le temps est compté. Car d’ici peu notre monde ne sera plus.

 

Mon avis : J’avoue qu’avec tout ce qui s’est dit sur le web, j’avais tout de même un peu peur que ce livre me gâche ce que je ne devais pas encore connaitre. Ces fameuses révélations qui risquaient de me gâcher ce beau retour en arrière avec Acheron et Skryker.

Mais allons, je suis vaillante et fan de la série depuis la première heure. Je me suis donc lancée à l’aventure et… Waouh ! Quelle baffe ! Non mais franchement, moi qui attendais que ça bouge enfin dans ce que Sherrilyn Kenyon, commençait à tisser lentement… trop lentement !

Ça commence fort ! Ça on peut le dire ^^.

 

Il est de retour, il est pas content, et il va tout casser !

 

Pour faire court, tout va mal du côté des dieux. Il y a un nouveau méchant… en fait deux, pour le moment, qui veulent faire risette à Zeus. Noir et Azura. Zeus, décide d’employer deux Onerois(des chasseurs de rêves) : Delphine (notre héroïne)et Phobos, de convaincre Cratus,  un Titan, qui avait enfreint un de ses ordres et qu’il avait déchu, de rallier leur cause.
 
Cratus , est fort, beaucoup plus fort que la plupart des dieux. Le convaincre ne sera pas chose aisé, mais il en va de leur vie. Oui, Zeus est quelqu’un de vraiment super sympa. J’aimerai bien l’avoir comme ami… dans une autre galaxie.
 
Au départ, Cratus, qui s’est rebaptisé  » Jéricho »… Et comme on le comprend, se trimballer un nom pareil pendant des millénaire, il y a de quoi avoir la haine jusqu’à la fin de son existence, rejettera l’offre de Phobos, et ira même donner un coup de main à l’ennemi. Jusqu’à ce qu’il rencontre Delphine ( et là son petit cœur caché au fin fond de sa masse musculaire fera : Boumboum, chabadabada, chabadabada…). Irrésistiblement attiré par elle, et comprenant de qui il s’agit, il finira par reconnaitre qu’il a choisit le mauvais camp.
 
C’est ainsi que Delphine et Cratus, pardon : Jéricho,  se retrouvent mêlés , par la suite, au début de ce qui va être la plus grande bataille entre dieux, démons et humains de tous les temps.

Entre temps, Delphine et Jéricho, doivent empêcher, Noir et Azura de mettre leur projet à exécutions, et surtout délivrer les skotis (d’autres chasseurs de rêves mais des renégats) qui se retrouvent drogués et sous leur emprise.
 
Tout vous résumer, serait long et fastidieux car, encore une fois, Sherrilyn Kenyon, nous écrit un roman pleins d’actions et de rebondissements très riche en personnage et en dieux !

 

La Guerre des dieux

 

Dès le départ, le lecteur est happé dans cette autre dimension faite de dieux, de démons, de chasseur de la nuit , de rêves, et j’en passe. Il y a tellement de personnage que l’on en perd, parfois, son latin. La romance entre Cratus/Jéricho et Delphine, est somme, toute basique, et un peu reléguée au second plan.
 
Pour une fois, ce n’est pas l’histoire  de fond qui sert l’histoire d’amour mais plutôt l’inverse. En tout cas, elle n’est pas mise en avant. Dans un sens, tant mieux, car, personnellement, ce qui m’intéressait le plus, c’était plutôt de savoir comment tout ce petit monde allait dégoupiller tout ça.

Le lecteur aura compris : le monde des humains est menacé par le Mal avec un grand M parce que c’est mieux, et parce que s’il arrive à ses fins, et bien ça en sera fini de nous, mais aussi de tous les dieux , panthéons confondus. C’est pourquoi, une poignée de dieux des rêves avec l’aide d’Acheron, et d’autre personnages centraux, vont s’allier pour pouvoir contrer les desseins du terrible Noir.

 

Orgasmes multiples garantis !

 

Oui, je sais, je n’y vais pas avec le dos de la cuillère, mais soyons franches : ce tome est juste jouissif du début à la fin ! Des révélations sont faites, données comme ça, l’air de rien, d’une page à l’autre.  Sans compter que nous retrouvons / rencontrons  Acheron, et sa moitié, ainsi que Zarek et Astrid ( Héros de « Le Loup Blanc) ! Non franchement, que demander de plus ?

Ce tome, réunit tous les ingrédients pour vous faire retomber en addictions avec la série !

Pas de temps mort, pas trop de « gniangnianterie« , la vitesse de croisière vient de s’accélérer. On sent que S.Kenyon, nous emmène à un nouveau tournant. Un premier cycle se termine, pour en entamer un second qui promet encore plus que le précédent !

 

Retour Vers le futur ! « Marty, prépare la Dolorean ! On R’part ! »

 

Alors maintenant oui, il nous manque à nous, pauvre frenchies, les tomes de Acheron et Striker. Alors est-ce que ça m’a vraiment dérangé dans ma lecture ?

Oui il y a des personnages que nous découvrons, et que nous ne sommes pas sensé connaitre : Jared  et  Zephyra, pour ne citer qu’eux. On sait enfin qui contraint Jaden. On découvre des choses sur Nick Gautier ( l’ancien écuyer de Kyrian, devenue un chasseur de la nuit après s’être suicidé, ne supportant pas la mort de sa mère), que nous ne devrions pas encore savoir mais bon…
 
La question à 10 mille neurones ? Est ce que ça va me gâcher ma lecture des tomes à venir ?
 
La réponse est Noooon !  Et j’insiste sur les ooo, parce que non, c’est non ^^.
 
Non, parce que, au contraire ça a tellement relancé mon addiction, que je serais même capable de me refaire toute la série !

Non, parce que on contraire, comme je suis curieuse, ça me donne encore plus envie de lire ce que j’ai loupé. Et…

Non, parce que finalement ça ne gâche rien.

Et puis faut avouer, j’ai pris mon pied avec ce tome, comme ça ne m’étais pas arrivé avec S.Kenyon depuis super longtemps !

 

Alors finalement, je dis : Merci aux éditions J’ai Lu, d’avoir osés ce pari fou. Après, je ne sais pas s’ils l’ont fait exprès ou pas, mais en tout cas, je ne peux que me féliciter qu’ils n’aient pas attendus la Sain Glinglin pour nous balancer cette bombe magnifique !

Bien, oui la vérité, c’est que j’en redemande plus, et que je suis retombée, la tête la première dans mon addiction pour cette série ! Il faut dire qu’en plus de certaines révélations, il y a pas mal de questions en suspens, et pour finir, je  rajouterai que je suis totalement fan de l’humour  de S. Kenyon ! C’est vraiment trop bon !

Si vous hésitiez, et que sauter deux tomes, ne vous déranges pas, lisez-le ! Ça ne pourra que vous faire du bien ! Si! si !

 

Vous n’avez pas ce tome, et il vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

 

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

3 Commentaires

  1. Merci pour cette info.
    J’hésitais à lire ce tome de peur de voir mon plaisir gaché pour les 2 tomes manquants (surtout que j’ai hâte de découvrir celui sur Acheron).
    Mais finalement, je vais céder à mon avis et le lire ce WE!!

  2. J’ai bien fait de ne pas attendre pour lire ce tome. Je l’ai adoré!!!!
    Tout y est : romance, aventure, action, rebondissements, suspense et Acheron!!!
    Les 2 tomes manquants ne sont pas un handicap pour la compréhension de ce tome (même si j’aurais aimé les lire avant, surtout celui sur Acheron), d’autant plus que la femme d’Ach n’est pas une inconnue!!
    Je ne dirais pas que ce tome m’a fait retombé dans mon addiction pour cette série, car je ne l’ai jamais perdue. Il faut dire que je ne l’ai découverte qu’il y a quelques mois. Mais ce tome m’a donné bon espoir pour les dream hunters que je trouvais moins bons que les dark hunters (surtout le 2ème).
    Seul point négatif: la fin laisse plusieurs questions en suspens et je n’ai qu’une envie, lire la suite. D’où mon dilemme: lire la suite ou lire les 2 tomes manquants?? Dilemme résolu par « j’ai lu » qui décidera quel tome sortira.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*