Célébration du Centenaire de La Mort de Bram Stoker

Vous êtes fan de « Vampire » ? Vous ne pouvez pas, ne pas connaitre Bram Stoker, celui qui a donné la « voie » vers ce que nous connaissons actuellement du monde Vampirique.

Sans lui, sans doute n’aurions-nous pas eu connaissance d’un monde peuplé de créatures fantasmagoriques aussi effrayantes qu’attirantes:  les vampires !

Abraham Stoker, dit Bram Stoker, (Clontarf, 8 novembre 1847Londres, 21 avril 1912) est un écrivain irlandais, auteur de nombreux romans et de nouvelles, qui a connu la célébrité grâce à son ouvrage intitulé Dracula. Continuer à lire sa biographie ici

Qui n’a pas lu ce roman ? Qui n’a pas suivi avec délectation les aventures relatées dans le journal de Jonathan Harker, jeune clerc, parti loin de sa fiancée, Mina, dans un endroit reculé en, Transylvanie, dans un château où il crut devenir fou ?

Qui n’a pas vu les différents films inspirés de cette œuvre majeure, neo gothique, de cet écrivain Irlandais ? Ne serait-ce que le plus connu : celui de Francis Ford Coppola ?

Bref, aujourd’hui, nous lui rendons hommage à travers les romans , films, série TV, qu’ils soient de style fantastique, romantique, bit-lit etc… Et en ce samedi 21 avril 2012, nous célébrons, qui plus est, le centenaire de sa mort. Cent ans déjà…

Mais que penserait Monsieur Stoker de l’évolution du vampire au 21 eme sècle ?

Merci à Chapitre 32 pour l’info !

 
A propos Artemissia (Julie F) 4107 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

  1. Je ne savais pas qu’il était mort il y a si longtemps!
    Un imense merci à lui pour avoir « amorcer » le thème : Vampire. Et un grand merci aux autres auteurs de l’avoir développé.

  2. Bonjour ma chère Arty,
    Oui, je trouve cela bien de rendre hommage à Bram Stocker car il m’a permis d’approfondir mes connaissances en matière de vampires.
    J’ai lu 2 fois son roman et vu le film Dracula de Coppola 3 fois et j’avoue que cela soit ses films ou livre, il m’a toujours bleuffé;donné des frissons et d’autres sensations que je ne connaissais pas auparavant…
    Le roman Dracula reste cependant un grand classique dans la littérature vampirique mais je trouve que c’est le meilleur que j’ai lu.
    La relation Dracula-Mina m’a intrigué car elle avait déjà un époux,mais finalement Dracula a été sa « meilleure » relation mais cela reste une préférence personnelle, au début ce n’était rien ou pas grand chose.
    Juste une personne singulière qui l’intriguait beaucoup,qu’elle appréciait mais qui lui faisait parfois peur;Mais au final… elle a été transformé en vampire pour vivre éternellement à ses côtés, elle aimait au départ Jonathan mais comme on le dit « l’amour est plus fort que tout » et c’est un sentiment complexe qui peut tout changer dans la vie d’une personne.
    Jonathan Harker est finalement devenue au fil du livre et des épisodes son amant,enfin.. si l’on peut le considérer ainsi.
    Dracula est un roman qui a été publié en 1897 et qui raconte l’histoire d’un vampire(un être immortel) qui se repait du sang des mortels.
    Dracula s’éprendra de Mina(l’épouse de Jonathan Harcker) au fil du temps.
    L’apport décisif de Bram Stoker à l’extrême fin du XIXe siècle est d’avoir fait du comte, au-delà de la créature aux pouvoirs surnaturels, un être humain damné(enfin.. si l’on peut le considérer ainsi), qui suscitera la pitié en même temps que l’épouvante.

    Cette complexité du personnage de Dracula est renouvelée par des thèmes modernes chers à la psychanalyse comme l’association d’Éros et de Thanatos. Cela évoque aussi le désir sexuel et de la mort ou bien encore le questionnement des limites (entre la bête et l’homme, entre la vie et la mort ou entre le Bien et le Mal…)et qui, en feront un mythe moderne que le cinéma contribuera à amplifier.

    Les origines gantiques du mythe du vampire sont: la mort, les rites funéraires,la peur du retour des cadavres et le mythe du sang qui est porteur de vie.
    Le vampire évoque aussi l’amour,la mort et le sexe.
    Cela évoque la sexualité,à la fois ce qu’elle a de dangereuse mais aussi ce qu’elle a d’agréable.
    Dans toutes les cultures et dans toute l’histoire, on trouve des êtres qui se nourrissent de sang.
    Le principal pouvoir du vampire c’est l’immortalité,c’est celui de vaincre la mort en fait.
    Repris par les cinéastes, le mythe du vampire devient un succès planétaire: plus de 600 films lui sont consacrés, le plus célèbre étant le Nosferatu de Murnau, Bela Lugosi et Christopher Lee en Dracula,David Bowy ou encore Klauskinky.
    Cordialement,
    Morgane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*