La Famille York, Tome 1: Coeur Rebelle de Victoria Dahl

Comme je le disais, dans la matinée, je pensais faire ma chronique de ce premier livre de la nouvelle collection de Milady, demain matin. Pourtant, c’est encore à « chaud » que je préfère vous en parler.

La Famille York, Tome 1:  Coeur Rebelle de Victoria Dahl

Résumé de l’éditeur :

Dans l’Angleterre du XIXe siècle, Marissa York est une jeune fille de bonne famille, qui par son caractère un peu trop rebelle se retrouve compromise, après une embarrassante fin de soirée. Son frère, Aidan, lui trouve un prétendant de secours en la personne de Jude Bertrand qui, séduit par le côté impétueux de la demoiselle, se propose de l’épouser afin de sauver sa réputation. Cette idée n’est cependant pas du goût de l’intéressée, qui estime que Jude n’est pas l’homme idéal. Certes, ce n’est pas un gentleman : sa carrure imposante et ses traits grossiers peuvent effrayer de prime abord. Cependant, les opinions et les sentiments peuvent changer.
Collection: Milady Pemberley
Prix : 7,60 €
Date de Sortie : 18 Mai 2012
Mon Avis:
Quand les éditions Milady nous ont proposés de découvrir en exclusivité leur nouvelle collection dédiée à la romance, je n’aie pu m’empêcher de sauter de joie. Que voulez-vous, je suis une irréductible romantique. Je lis ce genre littéraire depuis mes quinze ans ! On ne me refera pas je pense.
C’est donc avec plaisir que je me suis penché sur mon péché mignon et entamé le premier livre. Il s’agit d’un « historique » dans la même branche que les « Aventures & Passions » de chez « J’ai Lu » pour celles qui connaissent. Je suis donc partie à l’aventure pleine d’enthousiasme dans ce premier de la sous collection: le « Milady Pemberley« .
A la base, j’ai toujours eu un faible pour les romances se passant à une époque bien antérieure à la mienne. Plus que les contemporains bien que j’en lise aussi et que je les apprécies tout autant.
Un Feu D’artifice…. mouillé
Le début est pour ainsi dire peu conventionnel et je n’entrerai pas dans les détails de peur de spoiler votre prochaine lecture mais laissez moi vous dire qu’elle promettait quelque chose d’explosif ! Oui enfin, cela aurait-il pu l’être si finalement je n’avais pas eu une dent contre Marissa, notre jeune intrépide héroïne qui a un certain talent pour se retrouver dans des situations assez compromettantes.
Le soucis, dans ce genre de littérature c’est que si l’héroïne vous est antipathique, il est quasi impossible d’apprécier pleinement la lecture de ses aventures; quelle soit romanesque ou bien romantique. Car oui, en plus d’avoir un certain talent pour le scandale, notre belle ingénue en a un aussi pour la stupidité. Heureusement ses frères semblent un peu mieux lotis qu’elle ainsi que le héros.
Gossip Girl or Not Gossip ?
Pourquoi tant d’animosité à son égard me demanderez-vous ?
Eh bien, j’avoue apprécier modérément les personnes n’ayant que pour seul passe temps, celui de baver devant les cuisses des hommes et de n’accorder les faveurs d’un regard ou d’un parole qu’à ceux qu’elle trouve digne d’elle-même.
En sommes Mademoiselle Marissa York est d’une superficialité à faire pleurer Paris Hilton de jalousie(oui bon à j’abuse un peu, j’avoue). Elle n’a même pas l’excuse de son jeune âge, car il est dit dans le roman qu’elle a déjà dépassé le statut de débutante ( pour l’époque). Si mes souvenirs sont bons, elle doit avoir dans les 22 ans.
Pour vous dire, même son entourage est bien plus sympathique qu’elle, ce qui ne l’aide pas à remonter dans mon estime. Pendant la presque toute partie du roman, elle n’aura d’ambition— alors que sa famille tente par tous les moyens de la laver d’un scandale, que le meilleur ami de son frère : Jude ( notre héros) se propose même de devenir son fiancé— que de flirter avec les beaux dandies conviés aux réceptions données par sa mère. Sans parler de sa maladie a vouloir ABSOLUMENT coucher avec le héros oui mais juste pour la découverte car elle le trouve moche.
Dieu que ça m’a agacé ! Cette proportion qu’elle a de vouloir condamner les gens à des critères physique sans se donner la peine de regarder plus loin.
Pour ce qui est de l’intrigue, elle tiendrait presque sur la ficelle du string d’une Lady Gaga déchainée sur un podium de Jean Paul Gautier ( ne riez pas ça pourrait arriver) : histoire de chantage concernant l’honneur , bien discutable de l’héroïne.

Happy end ou Happy rien ?

Non je n’ai pas hurlé de joie en terminant ce bouquin. Non parce que à vrai dire, et au delà de notre écervelée d’héroïne (elle se rattrape un peu vers la fin et puis il faut avouer que les hommes de la maison relèvent assez bien le niveau. Mais sincèrement je pleins ses frères et le héros du plus profond de mon cœur de devoir se farcir une dinde comme ça. Bon là, je parlerai surtout du héros mais lui même reconnait que ça ne sera pas de tout repos ), j’ai passé un assez bon moment de lecture.

Non, ce n’est pas sale, ton corps change

La trame de l’histoire est certes assez banale au premier regard, mais on sent tout de même un sérieux de la part de l’auteur quant au respect des exigences de l’époque ce qui d’ailleurs contraste terriblement avec le caractère de l’héroïne; totalement inapproprié et pour son milieu comme pour son époque.

Il y a un véritable décalage entre elle et le reste de son univers. Elle ressemble aux adolescentes d’aujourd’hui, un peu perdue par sa propre sexualité et terriblement maladroite dans sa façon de l’exprimer.

Car oui, finalement, Marissa n’a comme seul tort de n’avoir pas eu la chance d’être née à notre époque. Ce qui plait énormément au héros qui justement voit au delà des apparences. Si on regarde bien, la fin donne une véritable leçon de moralité sur le jugement des apparences et de ce qui en découle.

La Révolution de la Romance ?

Alors est-ce que ça change terriblement d’un « Aventure et Passion » ?

Au premier abord : non.

Au second, je dirai oui mais de façon plus ténue. Et pour celles que ça intéressent les scènes « torrides » ne sont pas estompées par une faribole de synonyme farfelus. Les chats sont des chats et les chiens de chiens. Le style de Victoria Dahl est agréable à lire et il n’y a pas de temps mort. Mais suis-je pour autant convaincue ? Je ne sais pas, ce premier tome n’était pas le plus marquant, et l’héroïne m’a bien agacée. Mais je lirais certainement le tome 2 pour confirmer ou infirmer ce que j’ai ressentie.

Une chose est sur c’est que pour quelqu’un qui n’a jamais lu de romance « Historique », ce premier tome est un bon moyen de commencer ! Si ! Si ! Tous les ingrédients sont là. Et puis après, les affinités avec les héros sont sommes toute personnelle alors ne boudez ni votre plaisir ni votre curiosité !

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

3 Rétroliens / Pings

  1. Compte-Rendu De La Garden Party “Romantique” de Milady – Songe d'une Nuit d'été - Twilight-Fascination.com
  2. LES SORTIES “MILADY ROMANCE” DU 18 MAI 2012 – Songe d'une Nuit d'été - Twilight-Fascination.com
  3. Les Amants Egarés de Victoria Dahl – Songe d'une Nuit d'été - Twilight-Fascination.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*