FANFICTION- SOEURS- OS

En avant première (presque) mondiale je vous présente le premier texte sur Twilight écrit par ma Lilou black rien qu’à moi !!!! Enjoy !!!

Titre : Sœurs
Auteur : Lilou Black
Fandom : Twilight (spoilers Breaking Dawn/ Révélation)
Personnages : Bella et Rosalie (POV de Rosalie)
Nombre de mots : 1083
Rating : PG-13 pour quelques sous-entendus graveleux
Disclaimer : L’univers de Twilight est la propriété exclusive de Stephenie Meyer et de ses ayant-droits.
Note : À ma Juju. Pour la relecture, l’amitié et tout le reste.

Soeurs

Je regardai Bella dans le miroir. Les yeux baissés, elle me brossait les cheveux avec soin. Chacun de ses gestes était emprunt d’une étrange délicatesse, comme si elle avait peur de m’arracher la tête d’un coup de brosse. Elle n’avait rien à craindre, j’avais le cou solide, mais je savais pourquoi elle était si précautionneuse. Sa force l’inquiétait un peu. Elle était la plus forte d’entre nous. Au lieu de craindre cet état de fait, elle devrait en être fière — ce que tout le monde lui avait dit, d’ailleurs — mais cela la rendait encore anxieuse, parfois. Cela amusait beaucoup Emmett et Edward, mais Carlisle disait que c’était normal.

La métamorphose de Bella était une réussite. Elle avait terriblement souffert pour en arriver là, mais le jeu en avait valu la chandelle. La petite humaine fragile était devenue un puissant vampire. Elle était encore un peu maladroite, même si elle ne représentait plus de danger pour elle-même, et elle avait conservé toute sa personnalité, cette spontanéité et cette franchise qui lui avait attiré l’amour d’Edward, l’amitié d’Alice et l’affection de Carlisle et Esmée. Quant à moi, si j’avais éprouvé du mépris pour l’humaine qu’elle avait été, j’apprenais progressivement à aimer cette nouvelle petite sœur, la femme qu’avait choisie mon frère.

J’apprenais à l’apprécier parce qu’elle rendait Edward heureux. Il était fou d’elle. Ils s’aimaient autant qu’Emmett et moi, ce qui me remplissait de nostalgie. C’était d’ailleurs le cas de mon homme, puisqu’il m’avait à nouveau demandée en mariage pour « fêter » en quelque sorte la transformation de Bella. J’avais accepté, bien sûr, puisqu’épouser Emmett était un plaisir sans cesse renouvelé, et j’avais demandé à ma nouvelle sœur d’être ma demoiselle d’honneur pour cet énième « plus beau jour de ma vie ». Elle avait accepté, et c’est pour cette raison que nous nous trouvions toutes les deux dans cette chambre d’un hôtel de luxe à Paris, moi assise devant le miroir pendant qu’elle me coiffait.

Elle lissa une mèche de mes cheveux et me complimenta sur ma beauté. La petite pointe d’envie dans sa voix — fort justifiée à mon sens, étant moi-même consciente de ma propre beauté — me fit rire.

— Toi aussi, tu es jolie, Bella. Cependant, j’ai bien peur que tu ne puisse pas m’égaler.

Elle fit la moue et leva les yeux vers son reflet d’un air dubitatif.

— J’en suis bien consciente, avoua-t-elle. Même si je me trouve un peu mieux qu’avant. J’étais tellement ordinaire quand j’étais humaine.

— C’est vrai, mais tu ne l’es plus. Tu es l’une des nôtres, ce que tu étais avant n’a plus d’importance.

Elle sourit avant de remonter mes cheveux sur le dessus de ma tête pour en faire un chignon.

— Tu es contente de te remarier ? me demanda-t-elle.

— Bien sûr, c’est toujours quelque chose de merveilleux, répliquai-je en souriant. Certes, depuis le temps, c’est plus une confirmation qu’un mariage, mais c’est une occasion d’organiser une belle fête et… d’avoir une nouvelle nuit de noces.

Je souris à la perspective d’une nouvelle nuit de passion avec Emmett, et Bella rougit. Son petit air timide m’amusa, parce que malgré sa gêne quand on évoquait ce genre de choses, elle était une furie quand il s’agissait de s’unir à Edward. D’ailleurs, mon homme ne ratait pas la moindre occasion de se moquer d’elle à ce sujet. Elle tentait à chaque fois de le remettre à sa place, mais c’était un fait. Isabella Swan était insatiable au lit.

Jamais je ne m’étais permise de la taquiner sur ses rapports avec mon frère, mais à ce moment-là, alors que nous n’étions que toutes les deux, je ne pus m’en empêcher.

— Vous devriez essayer, Edward et toi, de vous marier une fois de temps en temps. Cela mettrait un peu de piment dans votre vie de couple…

Le rougissement de Bella s’intensifia, et elle en laissa tomber une épingle à chignon sur le tapis.

— Rosalie, s’il te plaît, souffla-t-elle.

J’éclatai de rire en voyant son visage. Vraiment, c’était cocasse.

— Edward et moi n’avons pas besoin de ça, avoua-t-elle. De plus, je n’aime pas trop être le centre de l’attention générale et je n’ai pas envie de servir de poupée Barbie vivante à Alice, qui me traînerait dans tous les magasins imaginables pour m’acheter une robe.

Elle n’avait pas tort, en un sens. J’avais beau avoir plus de facilités à dire non que Bella, laisser Alice en dehors du choix de ma robe de mariée relevait d’une tâche herculéenne.

Ma nouvelle sœur prit soudain un air réfléchi qui contrastait avec son précédent accès de timidité.

— Rosalie ?

— Oui ?

— Est-ce que Carlisle et Esmée se remarient aussi comme Emmett et toi ?

J’ouvris de grands yeux. Franchement, Bella posait de drôles de questions, parfois.

— Cela ne nous regarde pas, voyons, m’écriai-je d’un ton désapprobateur. Même si ce n’est pas vraiment le cas, Esmée et Carlisle sont comme nos parents. Quand tu étais humaine, tu aurais posé des questions à tes parents sur leur vie de couple ?

Bella se montra pensive pendant quelques instants, puis elle répondit :

— Je n’ai jamais vu Charlie avec une petite amie, donc je n’avais pas de question à lui poser à ce sujet. Quant à Renée… je crois que je pensais que ça ne me regardait pas.

— Exactement, affirmai-je. C’est la même chose pour Esmée et Carlisle. Tout ça ne sont pas nos affaires.

Bella ne répondit pas.

oOØOo

Lorsque nous fûmes prêtes, Bella et moi descendîmes dans le hall de l’hôtel. Emmett était magnifique dans son costume de marié, et ma nouvelle sœur sembla fondre sur place à la vue d’Edward qui tenait Renesmée par la main. Mon regard s’attarda sur cette fillette, ce petit ange que j’aurais tant voulu porter à la place de Bella mais dont la simple présence me réconciliait avec ce que j’étais. Mon éternel fiancé s’avança vers moi et me prit par la taille avant de me murmurer à l’oreille :

— J’ai hâte d’être à ce soir, ma douce Rosalie.

Je souris. J’avais hâte, moi aussi. Nous avions acheté une petite maison isolée en pleine campagne pour notre nuit de noce. Personne ne nous entendrait, personne ne remarquerait les dégâts que nous causerions inévitablement, et tout cela s’annonçait parfait. Du coin de l’œil, je vis Edward se pencher sur Bella pour lui dire quelque chose tout bas. Elle sourit et lui caressa la joue.

— Tu crois qu’Edward va faire comme nous et demander Bella en mariage ? me demanda Emmett qui avait suivi mon regard.

— Pourquoi pas ?

FIN

A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

12 Commentaires

  1. Sincèrement, j’adore !! Tu respectes bien les canons et encore une fois j’ai été touché par Rosalie. Tu arrive à lui donner un côté presque attendrissant alors qu’elle se montre toujours très égoiste. Bien sûr nous n’avons toujours eu que les points de vue de Bella ou Jacob mais jamais des autres.

    Ce petit OS me laisse présager d’autres fics de toi aux mille saveurs. Que j’ai hâte !!!!!

    Merci pour ce cadeau <3

  2. Septentrion : Merci beaucoup, chère amie ! Je suis ravie que tu trouves les personnages canon, parce que j’ai réussi le tour de force d’écrire cette histoire sans avoir lu Révélation… J’suis trop forte, des fois… \o/

    Artemissia : Rosalie est un personnage qui m’a touchée à partir de ce passage dans Tentation où elle s’excuse auprès de Bella d’avoir fait croire à son suicide… À mon sens, son égoïsme est une façade, même si elle est assez imbue de sa personne, avouons-le. Quant à écrire ce texte de son point de vue, j’ai trouvé ça intéressant, parce que ce bouquin comporte une foule de personnages, et on a uniquement le point de vue de Bella et celui de Jacob (et celui d’Edward dans Midnight sun), ce qui est un peu dommage…

    J’écrirai d’autres histoires sur ce fandom. Promis ! *hugs*

    Pauline : Merci beaucoup ! Rosalie est certes un bon personnage, mais Alice reste quand même ma préférée… Quant à Edward, tout le monde l’aime <3 !

  3. trop chou

    j’aime cette histoire ça continue un peu le 4e livre de twilight
    mais j’aimerais savoir se que a dit Edward a Bella
    S.V.P. dite moi le !!!!

    Elise -xxx-

  4. oh jadore maintenant on peu simaginer le remariage de rosalie et de emmett
    arty a raison rosalie me touche aussi bonne continuation ne lache pas

  5. Merci beaucoup pour ce texte, c’est une très bonne idée de développer la relation de Rosalie et Bella. Le style est parfait, pas une faute et il y a toutes sortes d’émotions. Et puis ça fait plaisir d’avoir des histoires après Révélation.
    Je ne m’étais jamais posé la question du mariage de Carlisle et Esmée. ça te dirait pas de nous le raconter?
    Encore bravo et j’espère que nous aurons droit à d’autres textes de ta part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*