Son résumé :

L’aventure des frères Elric continue avec la découverte des secrets renfermés par le corps de Barry le boucher. Quel est donc le rôle exact de l’armée dans ce qui semble être un complot à l’envergure de plus en plus incalculable ?

Mon avis :

Si j’ai vu la première série animée, je n’avais jamais dépassé les trois premiers tomes à l’époque de sa toute première sortie. Si sur le coup, je m’en suis voulue, je dois bien reconnaitre qu’aujourd’hui, je prends un énorme plaisir à la découverte de cette histoire ! C’est bien simple, je me réserve la série Brotherhood pour quand j’aurais fini la lecture des perfects éditions !

Cette suite est toujours aussi passionnante bien que je l’ai trouvé un peu plus calme avec moins de tension dramatique. J’ai vraiment aimé voir les différences entre la première série et le manga. Dans ce tome, les frères Elric retrouvent Winry à Rushvalley et vont faire une rencontre singulière (et très drôle) avec un personnage haut en couleur qui cherche également la pierre philosophale. S’ensuit toute une série d’action et de rebondissements aussi amusants que sympathiques.

Par contre au quartier général, c’est plus tendu et l’atmosphère y est plus sombre et pour cause.  Nous avons même droit à quelques mini révélations (du côté des Homonculus) que je ne citerai pas ici, mais qui m’ont franchement titillé les méninges ! Parce que, comme je vous le disais, n’ayant vu que la première série qui diverge du manga, je ne sais pas tout. Et franchement, j’adore être surprise.

Si ce tome est moins percutant que les précédents il n’en reste pas moins intéressant. Les frères Elric avancent dans leur recherche tout comme Roy Mustang qui, de son côté, continu à vouloir les protéger à sa manière. Il y a quand même quelques moments fort en émotions.

Bref, dans l’ensemble, je me suis une nouvelle fois totalement laissé happée par l’histoire ! Et je reste admirative par la force de narration et la mise en scène de la mangaka ! L’humour y est toujours aussi bien dosé, ainsi que les moments plus sérieux et l’action reste omniprésente. Pour ce qui est des dessins, je les trouve superbes (j’aime beaucoup le style de Hiromu Arakawa). Les éditions Kurokawa continuent de m’éblouir avec cette magnifique édition ! Papier glacé, pages couleurs somptueuses… Voilà une série de manga à ne pas bouder du tout, c’est moi qui vous le dit !