The Butterfly Assassin de Finn Longman

Innocente le jour. Tueuse la nuit.

Un thriller sombre et tortueux mettant en scène une adolescente au lourd passé qui tente de refaire sa vie.

Traumatisée par un programme secret pour mineurs qui a fait d’elle une tueuse, Isabel Ryans n’a qu’une envie : devenir une citoyenne lambda et se fondre dans la masse. Après s’être enfuie de chez elle, la voilà avec un nouveau nom, une nouvelle vie et une nouvelle amie, Emma. Pour la première fois de sa vie, l’espoir semble permis.

Mais les vieilles habitudes ont la vie dure, et Isabel ne tarde pas à se trahir, attirant l’attention des guildes – les deux organisations rivales qui contrôlent la ville d’Espera. Or une tueuse sans attaches est soit un atout potentiel, soit… une menace à éliminer.

Le sang qu’Isabel a sur les mains lui fera-t-il tout perdre ?

Mon avis :

Waouh ! J’ai vraiment kiffé ce roman ! Pour dire, c’est presque un coup de cœur ! Alors peut-être que j’ai trouvé le début un peu longuet, le temps que l’intrigue se mette en place et que nous comprenions mieux les ambitions de l’héroïne, Isabel, mais la suite… Waouh ! C’est bien simple, j’ai eu du mal à lâcher le roman avant sa toute fin !

C’est super prenant et bien ficelé et surtout, j’ai aimé ce que j’ai lu entre les lignes.

Dans un monde fictif où règnent plusieurs guildes composées d’assassins surentrainés, Isabel décide de fuir ce qu’elle était et ses parents pour devenir une simple civile. Par certains côtés, cette histoire, son ambiance et ce qu’elle véhicule m’a rappelé V pour Vendetta. Sans doute à cause de ce côté révolutionnaire où certains personnages (comme Mortimer, le prof de menuiserie, ou encore Leo le frère d’Emma) tentent de s’opposer à la suprématie des guildes.

Isabel qui en a échappé tente de se reconstruire. D’oublier son passé de tueuse et les horreurs que ses parents ont commis sur elle. La maltraitance d’enfant est mise en avant par de subtiles métaphores ; Isabel est brisée. Seulement, enfin au début du roman, elle ne sait pas encore à quel point.

Malgré les horreurs qui l’attendent, j’ai été happée par le récit. C’est très sombre, c’est noir et ce n’est pas beau du tout, mais ça reste hyper addictif. Parce qu’on a envie de savoir ce qui va lui arriver. Tout comme les amitiés qu’elle va réussir à construire malgré ce qu’elle est. Emma, la meilleure amie d’Isabel, est un bon personnage, le genre altruiste qui place l’amitié plus haut que le reste.

Entre jeu de pouvoir, coup bas, etc. Isabel va vite réaliser qu’on ne fuit pas aussi facilement. C’est une héroïne complètement détruite qui essaie malgré tout d’entrevoir un peu d’espoir dans ce monde sans pitié régi par des monstres qui n’hésite pas à enrôler même des enfants.

La plume de l’auteur.ice est géniale, prenante ! Très imagée aussi. L’action est présente et plus on avance et plus la tension devient insoutenable, et ce, jusqu’à la toute fin.

J’ai vraiment adoré ce roman et je suis très curieuse de découvrir la suite, car j’ai cru comprendre qu’il y aurait un tome 2. Cependant, ce roman peut se suffire à lui-même.

Un régal !

La plume de l'auteur/l'autrice
Traduction
L'histoire
Les personnages
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...)
Mon impression générale

J'ai frôlé le coup de cœur avec ce roman incroyable ! Je suis heureuse d'avoir découvert la plume de Finn Longman 🤩

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

🦋 Julie / Artemissia 🦋 Lectrice compulsive et blogueuse à mes heures perdues. Depuis peu, j'écris des romans publiés aux éditions Elixyria sous le nom de plume de Julianna Hartcourt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :