Ton visage au Clair de Lune T01 de Mika Yamamori

Yoi a des traits fins, un corps svelte et une voix au timbre bas… Résultat : tout le monde considère Yoi comme un très beau garçon, quitte à en oublier qu’elle est une fille. Adulée de tous, surtout de la gent féminine, de par son allure de héros de conte de fées, elle est surnommée “le prince” par ses camarades de classe. La lycéenne éprouve des sentiments partagés face à cette étrange forme de popularité. Sa rencontre avec Ichimura, l’autre “prince” du lycée qui, lui, est bel et bien un garçon, pourrait bousculer l’image que Yoi a d’elle-même…

Mon avis :

Voilà un titre qui a fait parler de lui sur les réseaux sociaux bien avant sa sortie ! Du coup, la barre était particulièrement haute niveau attente. Alors, est-ce que ça vaut tout ce battage médiatique ?

Sans aller jusque-là, je dois bien avouer que Ton visage au Clair de Lune change des shôjos dans la mesure où j’ai trouvé les relations traitées assez bien amenées. On va dire que tout repose essentiellement sur le caractère des deux héros.

Yoi, sous des dehors masculins est une jeune femme en devenir qui doute beaucoup de sa féminité et on est d’accord pour dire que ses camarades ne l’y aident pas. C’est sa rencontre impromptue avec Ichimura qui va l’amener à se voir sous un nouvel angle et à réfléchir sur l’image qu’elle renvoie aux autres.

Ce dernier est son « rival » dans la mesure où il est le second prince du lycée. Sauf que lui ne voit pas Yoi comme un garçon ni une personne androgyne. Au contraire, il voit tout de suite la femme en Yoi, un membre du sexe féminin bien différent des autres filles qu’il a l’habitude de côtoyer et forcément, elle commence à lui plaire.

Si on peut regretter que la relation entre nos héros démarre au quart de tour et que, dans l’ensemble, tout va trop vite, personnellement j’ai bien aimé. C’est un manga aux thématiques actuelles, que je trouve bienveillant et doux. Les personnages sont intéressants à suivre surtout les héros. Les secondaires sont plus ou moins mis en retrait. Pour l’instant, ça ne me gêne pas.

Ensuite, concernant les dessins, qu’est-ce qu’ils sont beaux ! Le coup de crayon de Mika Yamamori est juste, ses personnages canons. Mon seul et très gros bémol (valable hélas pour bien des shôjos romantiques), c’est le manque de décors. Ici, la mangaka s’attarde sur les expressions faciales de ses héros, sur les personnages, et c’est tout.

En bref. Comme beaucoup, j’attendais ce premier tome avec impatience et… je ne regrette pas ! Je l’ai lu rapidement et avec plaisir. J’aime déjà Yoi et Ichimura. Je suis curieuse de savoir ce que la suite nous réserve.

Sans être exceptionnel, c’est un bon shôjo qui démarre bien.

Dessins et Mise en pages
L'histoire
Les personnages
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...)
Ce que j'en ai pensé dans son ensemble

Un shôjo que j'ai beaucoup aimé avec deux protagonistes dans l'air du temps 💖

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

🦋 Julie / Artemissia 🦋 Lectrice compulsive et blogueuse à mes heures perdues. Depuis peu, j'écris des romans publiés aux éditions Elixyria sous le nom de plume de Julianna Hartcourt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :