Dynasties T04 – Une douce brûlure de Ilona Andrews

Catalina Baylor appartient au rang le plus élevé de la société, et, depuis peu, sa famille a accédé à celui de « maison ». En parallèle, la jeune femme dirige la petite agence de détectives privés qu’elle et ses proches ont créée. Mais son don unique, qu’elle a toujours redouté et eu du mal à contrôler, fait d’elle un être à part. Toutefois, il lui est d’une grande aide dans les cas extrêmes, notamment quand il s’agit d’élucider des meurtres. Lorsqu’une amie est assassinée, Catalina décide d’utiliser ses pouvoirs pour résoudre l’affaire, quitte à mettre en péril sa réputation. Mais c’est compter sans Alessandro Sagredo, un mage puissant qu’elle connaît depuis l’enfance et qui l’a toujours attirée. Aussi redoutable qu’imprévisible, Alessandro pourrait bien la détourner de sa quête…

Mon avis :

J’ai adoré relire la trilogie de Nevada Baylor et de son cher Mad Rogan ! De fait, j’étais plus qu’impatiente de découvrir l’histoire de l’une de ses petites sœurs, Catalina.

C’est avec une certaine surprise que l’on découvre Catalina à la tête de l’agence et de la maison Baylor. On ne verra pas Nevada même si elle est régulièrement mentionnée ou qu’elle appelle souvent sa sœur pour savoir si tout va bien. J’avoue que j’ai été un peu déçue de ce côté, car Nevada nous apparait comme une sœur lointaine à qui il faut dire que tout va bien même si ce n’est pas vrai. Et puis, il y a une scène assez surréaliste qui vient comme le bon vieux cheveu qui tombe sur la soupe… Bref, j’ai eu l’impression que pour légitimer Catalina, il fallait rabaisser Nevada. C’est l’impression que j’ai eue.

Bon, cela ne m’a pas empêché de dévorer ce roman, qui est vraiment très bon et palpitant ! Catalina va devoir faire ses preuves et on la retrouve donc dans la peau de la sœur aînée. Ce qu’elle est depuis le départ de Nevada. Et comme pour sa sœur bien-aimée, notre chère Catalina peut compter sur son propre chevalier ténébreux, l’Italien, Alessandro Sagredo que nous avons déjà rencontré dans le tome précédent. Alessandro se fait un devoir d’interférer dans les affaires de Catalina soi-disant pour la protéger. J’aime beaucoup leur dynamique.

Entre eux, il y a beaucoup de non-dit et de tension autant sexuelle qu’amoureuse. Catalina aime Alessandro depuis des années et ne s’en est jamais caché. Quant à lui s’il ne dit rien sur ce qu’il ressent pour elle, il est toujours là dans son ombre à la protéger du moindre danger. On ne va pas se mentir, leur relation est un miroir de celle entre Nevada et Rogan sans pour autant être une copie conforme.

Pour ce qui est de l’intrigue et de l’enquête, une nouvelle fois, on sent que le duo Ilona Andrews maitrise très bien leur sujet. C’était palpitant et ce, jusqu’à la toute fin.

Et que dire de l’épilogue ? Juste que je suis ultra frustrée de ne pas avoir la suite entre les mains.

Très franchement, ce quatrième tome tant attendu a su être à la hauteur de mes attentes. C’était très bon et j’en redemande encore.

La plume de l'auteur/l'autrice
Traduction
L'histoire
Les personnages
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...)
Mon impression générale

Une très bonne suite à la trilogie de Nevada. J'ai beaucoup aimé ce premier tome avec Catalina !

User Rating: Be the first one !


Mon avis sur la trilogie de Nevada Baylor


Dynasties – T1, 2 et 3 – Entre les flammes – L’étincelle sous la glace – De feu et de braises de Ilona Andrews

J’avais lu la trilogie dès sa sortie et je n’ai pas pu m’empêcher de la relire dans cette version « super-pavé » de la mort qui tue ! Eh bien, vous savez quoi ? J’ai adoré cette relecture ! L’air de rien, j’avais oublié pas mal de détails de l’histoire de Nevada et de Mad Rogan, du … Lire la suite

Julie F. / Artemissia Gold

🦋 Julie / Artemissia 🦋 Lectrice compulsive et blogueuse à mes heures perdues. Depuis peu, j'écris des romans publiés aux éditions Elixyria sous le nom de plume de Julianna Hartcourt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :