Exterminer l’humanité… ou pas ? Pour le roi des démons, la décision repose sur l’avenir d’un enfant !

Le puissant démon Clevatess est dérangé dans son antre par une troupe de héros venue l’éliminer. Voilà un millénaire qu’il n’avait pas fait face à des humains. Ceux-ci s’élancent vaillamment… et sont décimés ! Malgré tout, leurs épées, forgées dans un métal rare, ont égratigné ses cornes… La créature s’interroge. Comment ces insectes insignifiants ont-ils pu développer de telles armes ? Pourquoi veulent-ils sa mort ?

Clevatess part poser la question au monarque commanditaire de l’attaque, détruisant sa capitale par vengeance au passage. Mais cette expédition ne lui apporte aucune réponse, et il envisage l’extermination totale de cette race… C’est alors que dans les ruines du palais, un survivant blessé lui tend un bébé en le suppliant de le sauver. D’abord réfractaire, le démon y voit finalement une opportunité : élever un humain lui permettra de comprendre ses adversaires et, surtout, de déterminer s’ils méritent d’être graciés !

Après Darker than Black et Dimension W, le roi de l’action Yuji Iwahara rebat les cartes de la dark fantasy ! Ici, une créature des ténèbres mène la danse, les héros sont des marionnettes, et nul trésor n’est à espérer en fin de quête. Juste la survie de l’humanité, peut-être…

Mon avis :

Déjà, la couverture m’a tout de suite attirée, ensuite en feuilletant le premier tome, les dessins m’ont beaucoup plu. De Yuji Iwahara, je n’ai connu que le manga, Le roi des ronces, et ça date d’il y a longtemps. Du coup, j’étais plus que curieuse de découvrir cette nouvelle histoire !

L’intrigue débute par le massacre des hommes et de leurs héros par une bête démoniaque du nom de Clevatess. Tout aurait pu s’arrêter là, mais contre toute attente, un jeune garçon sur le point de mourir supplie la bête de s’occuper d’un bébé braillard et dernier survivant.

Contre toute attente, Clevatess décide de le prendre avec lui et de voir comment ce petit humain va tourner en grandissant. Et pour s’en occuper il ressuscite l’un des héros qui est mort au combat : Alicia.

Voilà comment débute cette aventure hors norme à travers un monde fantasy, cruel et dangereux. Malheureusement Alicia et Clev (qui cherchent une nourrice pour l’enfant) se font attaquer sur le chemin et se retrouvent dans un village de bandits peu commodes. Sur place, ils vont tomber sur une femme maltraitée, mais qui peut allaiter le petit.

Si les dessins ont l’air ronds et mignons, ce n’est pas du tout le cas de cette histoire très dure et sombre à souhait. Les intentions du démon ne sont pas si louables que cela puisque le sort de l’humanité dépend de la manière dont le bébé grandira.

J’ai aimé toutefois le lien entre Alicia et le démon. Si cette dernière reste assujettie à Clev, de par le sang qu’il lui a donné pour la ramener à la vie, ils forment un binôme que j’ai pris plaisir à suivre.

L’intrigue quant à elle commence doucement avec ce voyage à travers un monde dévasté et régi par les hommes et les monstres. D’ailleurs, pour l’instant, les hommes ne sont pas les plus sympathiques, en tout cas, bien moins que notre démon.

Pour ce qui est des dessins, j’ai toujours aimé le style de Yuji Iwahara et sa manière de créer des univers dangereux et tortueux. Si je déplore un peu le manque de décors, je n’ai pas boudé mon plaisir à regarder les cases de ce manga.

Voilà un premier tome que j’ai pris plaisir à découvrir. Je suis très curieuse de voir jusqu’où vont nous mener Clev et Alicia. Tout comme je me demande si nous verrons le bébé grandir.

Le premier tome se termine sur un cliffhanger sanglant ! Du coup, j’avais hâte d’enchainer avec le second.


Exterminer l’humanité… ou pas ? Pour le roi des démons, la décision repose sur l’avenir d’un enfant !

Clevatess et Alicia ont été capturés puis séparés par des bandits. Alors que ses ravisseurs la conduisent sur un pont suspendu, l’héroïne joue le tout pour le tout et se jette dans le vide afin de leur échapper… L’expérience est douloureuse, mais le sang de son maître la ramène à la vie prête à en découdre !

De son côté, le roi-démon a décidé d’engager une nourrice et n’apprécie pas de la voir engloutie par un troll sur les ordres du chef de la bande. Pourquoi cette puissante créature obéit-elle à un humain ? Voilà une énigme que le seigneur des bêtes démoniaques a bien l’intention de résoudre…

Mon avis :

Dans cette suite, nous retrouvons Clev et le bébé. Celui-ci est arrivé un peu tardivement pour venir en aide à la nourrice. Toutefois, Clev est loin de laisser passer cela, mais c’était sans connaitre le petit secret du chef de leurs ravisseurs. Un débout d’élément d’intrigue assez plaisant si vous voulez mon avis.

Pendant que Clev décide de punir l’insolent chef, Alicia est en très mauvaise posture face au reste des bandits qu’elle doit battre pour ne pas se faire tuer.

Des scènes de combats bien amenées et haletantes. Alicia est carrément malmenée et je me suis souvent demandé si elle saurait s’en sortir. Mais c’est une héroïne.

Avec ce second volume, l’intrigue s’épaissit et prend une tournure intéressante avec des rencontres que j’ai pris plaisir à suivre. Je me suis demandé si les nouveaux personnages que nous voyons arriver sont vraiment des ennemis ou autres choses. C’est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur Alicia avec quelques flashbacks de son passé.

Dans l’ensemble, je reconnais que ce tome deux est plus intéressant que le premier qui était une mise en bouche, histoire de planter le décor comme il se doit. Les intérêts autant des démons que celui des humains commence à prendre forme et si pour l’instant, il n’y a rien de neuf niveau intrigue et que ça reste assez conventionnel, je suis curieuse de voir où tout ça va nous mener.

Et comme pour le tome un, ça se termine sur un petit cliffhanger des plus intrigants. Pour le moment, je trouve que les démons ont plus de carrure et sont plus attachants que les humains. Bien qu’Alicia soit une guerrière forte et altruiste, j’ai du mal à vraiment m’attacher à elle. Je préfère de loin Clev ou bien même Nellie.

En bref. J’ai beaucoup aimé cette suite qui tient la route et qui nous promet une histoire de dark fantasy bien passionnante à lire.

Dessins et Mise en pages
L'histoire
Les personnages
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...)
Ce que j'en ai pensé dans son ensemble

Un très bon début qui donne envie de poursuivre cette histoire 🥰

User Rating: Be the first one !


WordPress:

J’aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :