Les Promeneuses de l’apocalypse T01 de Sakae Saito

 

Le monde est anéanti… Partons le visiter à moto ! Yôko et Airi visitent les endroits les plus célèbres du Japon avec leur moto tout terrain. Admirer le mont Fuji depuis Hakone, pêcher sur le pont de la baie de Yokohama, sans oublier d’aller au Tokyo Big Sight. Voilà le voyage qui attend nos deux jeunes filles à moto. Hélas, le monde s’est effondré…

Mon avis :

Des dessins que je trouve mignons avec une histoire, pour le moment, assez tranquille et qui a de faux airs de A Journey beyond heaven, mais la ressemblance s’arrête simplement à l’apocalypse qui a frappé le Japon.

L’histoire se focalise, pour l’essentiel, sur la découverte d’un Japon totalement dévasté où il ne reste plus une seule âme humaine qui vive hormis nos héroïnes. Nous faisons donc la connaissance de Yôko, une jeune adolescente super enthousiaste à l’idée de parcourir tous les endroits que sa grande sœur a visités avant elle. Pour cela, elle est accompagnée de Airi au bras des plus impressionnants (mais je n’en dis pas plus). Sur leur chemin, les deux amies vont rencontrer un « robot » dans un piteux état et là nous allons avoir droit à quelques vagues idées de ce qui a pu arriver au monde dans lequel le récit se déroule.

Je ne sais pas pourquoi, mais ce titre m’a fait penser un peu au magicien d’Oz alors que ça n’a rien à voir… enfin bon.

Pour l’instant, l’intrigue se base sur les aventures de ces deux adolescentes qui parcourent un Japon en ruine, dans lequel il ne reste pas un seul être humain à la ronde ou presque. On ne sait pas vraiment ce qu’il s’est passé ni pourquoi Yôko était enfermée bien avant que cette tragédie n’arrive ni comment elle a rencontré Airi.

C’est bien simple, ce premier tome nous interpelle, nous interroge, et c’est à la limite de la frustration. Pour ce qui est des dessins, j’aime beaucoup le style, avec des visages arrondis plutôt mignons qui contrastent avec la situation dans laquelle les deux filles se trouvent. Pourtant, elles semblent bien heureuses, enfin surtout Yôko.

Dans l’ensemble, j’ai passé un très bon moment de lecture même si j’en suis ressortie frustrée avec une multitude de questions dans la tête. J’espère que la suite saura nous apporter des éléments de réponses.

Voilà un manga qui pour le moment est plutôt sympa à découvrir !

Dessins et Mise en pages
L'histoire
Les personnages
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...)
L'intérêt des lecteurs

Un premier tome mignon, mais très intrigant ! 

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

🦋 Julie / Artemissia 🦋 Lectrice compulsive et blogueuse à mes heures perdues. Depuis peu, j'écris des romans publiés aux éditions Elixyria sous le nom de plume de Julianna Hartcourt.

2 Commentaires

  1. Oui une histoire tranquille qui en rappelle d’autres et pourtant je l’ai trouvé singulière dans cette façon de faire un roadtrip en mode souvenir sur les traces d’une sœur perdue. Ça m’a beaucoup plu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :