Nouvelle collection Diadème chez Harlequin

En ce beau mois d’août 2022 les éditions Harlequin se parent d’une toute nouvelle collection : Diadème.

Prestige, Fantasme, évasion, en sont ses trois mots clefs.

Celle-ci est à réserver aux amateurices de belles histoires d’amour royales à souhait ! Ainsi donc j’ai pu tester leurs trois premiers ouvrages. Chaque livre comporte deux romances pour vous sortir de votre train-train quotidien et vous faire rêver !

Alors, qu’en ai-je pensé ? Voici mes avis en quelques lignes.

 

Amant Royal de Riley Pine

Sa mission : marier un homme… dont elle est tombée amoureuse. Kate est aux anges : c’est à elle que les souverains d’Evendale ont fait appel pour trouver une épouse à leur fils, le prince Nikolaï. Lorsqu’elle aura rempli sa mission, les clients se bousculeront pour recourir à ses services ! Mais c’est compter sans la réticence de Nikolaï, dont la réputation de play-boy n’a d’égale que sa beauté…

Mon avis :

Comme je l’ai compris, pour la majorité de ces titres, ils sont déjà sortis quelques années plus tôt, mais dans différentes collections.

Cette histoire est un peu tirée par les cheveux, mais elle se lit toute seule pour peu que vous souhaitiez vous évader dans une histoire simple, avec une trame plutôt téléphonée. Si le dénouement et l’intrigue se voient venir à des kilomètres à la ronde, on est quand même happé jusqu’au bout. On se trouve dans un récit mené autant par les héros, Kate que Nicholaï, donc nous sommes immergés dans leur tête ce qui donne un ton plus intimiste à l’histoire.

 J’ai bien aimé l’héroïne, un peu moins le prince, mais leur histoire se lit plutôt bien malgré tout.


Sous le charme du souverain de Trish Money

Incapable de résister au désir qui la submerge, Sienna passe une nuit passionnée avec Rafe Lombardi. Une nuit qui lui fait un moment espérer qu’un lien profond pourrait se nouer entre eux. Mais cet espoir se brise lorsqu’elle se rend compte, au matin, que son amant est le futur roi de Montvelatte, et qu’elle attend un enfant de lui…

Mon avis :

Ce roman est sorti une première fois en 2017 dans la collection Azur. J’aime bien ces romans très courts qui n’ont qu’un but : vous faire oublier le quotidien l’espace de quelques heures. Le seul problème c’est que si vous cherchez un récit détaillé et bien travaillé, il est clair qu’il vaut mieux que vous passiez votre chemin.

Dans cette courte romance contemporaine, nous faisons la connaissance de Sienna, une jeune pilote qui va avoir une liaison éphémère avec un homme qui s’avère être le nouveau roi d’un tout petit royaume. Quand ce dernier la revoit, il a bien envie de reprendre leur histoire pour se changer les idées, mais voilà, elle est enceinte et c’est lui le père.

En toute franchise, ça se lit très vite, c’est très rapide, on passe parfois du coq à l’âne et le dénouement arrive comme un cheveu sur la soupe. Les personnages ne sont pas hyper travaillés et assez clichés, mais le but est d’offrir aux lectrices une histoire de conte de fées avec un prince ou un roi intouchable qui va finir par tomber amoureux de la jolie Cendrillon. Si vous n’êtes pas trop regardantes sur le sexisme et ce qui s’y rattache, ça devrait vous plaire. La fin arrive bien trop vite et brutalement à mon goût.

 


L’enfant du roi de Annie West

Quand elle voit arriver un inconnu au campement, Annalisa ressent d’abord de l’appréhension. Mais, l’homme est blessé, et amnésique… Peu à peu, alors qu’elle le soigne dans ce désert hostile, Annalisa sent un irrésistible désir monter en elle. Un désir tel qu’elle y cède… Jusqu’au moment où son bel inconnu recouvre la mémoire, et lui révèle qu’il est le futur souverain de Qusay ! Et quelque temps plus tard, elle apprend qu’elle est enceinte…

Mon avis :

Je vais être honnête, j’ai apprécié très modérément ce premier roman, qui a déjà été publié une première fois dans la collection Azur. Là encore, on se retrouve avec une histoire tirée par les cheveux entre une jeune roturière et le nouveau roi d’un pays imaginaire. Enceinte, elle n’a d’autre choix que de l’épouser et… le héros mettra tout en œuvre pour parvenir à ses fins.

Là encore, c’est super rapide, ça peut également heurter les principes des lectrices un brin féministes, mais cette histoire est faite pour faire rêver les amoureuses de romance entre une jeune femme lambda et un beau prince sombre et mystérieux. On va dire que le pari est réussi, mais pas avec moi, ça n’a pas trop matché avec des héros superficiels et très caricaturaux.


 

Un bébé au château de Raye Morgan

Si Katianna a décidé de se rendre au château du prince de Nabotavia, c’est parce qu’elle est résolue à rompre leurs fiançailles, conclues des années auparavant par leurs parents respectifs. Mais, dès son arrivée, elle fait une étrange découverte : un bébé abandonné, dans un panier, au milieu du parc ! Serait-ce l’enfant du prince ? Pour le découvrir, Katianna décide de changer ses plans et de se faire passer pour une simple employée du château…

Mon avis :

Voilà une romance courte qui fait son office, si ce n’est pas transcendant, ça se laisse lire finalement. Cette fois, l’héroïne n’est pas une simple roturière qui va se retrouver propulser dans un univers fait de richesse et de paillettes en or ! Enfin, elle va se faire passer pour une servante dans le château de son fiancé, qui n’est autre qu’un prince, pour savoir qui est le bébé qu’elle découvre abandonné dans le parc de la résidence.

Comme pour les autres titres que j’ai déjà lus, tout va très vite, la conclusion étant d’avoir une fin heureuse et rose bonbon. Le pari est réussi. Dans l’ensemble, je n’ai pas détesté, bien au contraire.

 

Le secret d’une attirance de Maisey Yates

Il y a longtemps, Charlotte est tombée follement amoureuse de Rafe Costa. Mais, craignant que son père ne le découvre, ils se sont cachés pour vivre leur passion. D’un baiser innocent à une caresse brûlante, ils se sont rapprochés. Puis Rafe a disparu, Charlotte a fui sa famille… Cinq ans plus tard, leurs retrouvailles sèment le trouble dans leurs existences. Si Rafe a perdu la vue, il est plus séduisant que jamais. Et Charlotte ne rêve que de conclure avec lui leur histoire inachevée…

Mon avis :

Voilà une romance très alambiquée avec un héros très remonté (et tourmenté) contre l’héroïne qu’il a aimée plus jeune et qui croit avoir été trahie par elle. Pareil de son côté pour l’héroïne, toutefois, elle l’aime toujours et ai décidé à le revoir une dernière fois après avoir appris qu’il était devenu aveugle suite à un accident.

Leurs retrouvailles sont très chaudes et pimentées ! Cependant Rafe, le héros devenu milliardaire est bien décidé à ne plus la revoir une fois qu’il aura eu d’elle ce qu’il voulait. Je vous le donne en mille, tout va se compliquer quand elle tombera enceinte.

Bon, entre nous, je n’ai pas aimé lé héros, trop macho, trop désagréable et prenant la femme pour une chose à utiliser quand bon lui semble. Je pensais qu’une fois qu’il aurait compris que Charlotte n’y était pour rien, il changerait un peu, mais, même pas.

Si la fin respecte les codes de ce genre de récit et si j’ai aimé ce titre, on va dire qu’il ne m’a pas fait beaucoup rêver, mais sans doute parce que je me sens trop « féministe » et que j’avais du mal à me détacher de certaines de mes valeurs. Rafe n’est pas du tout ma tasse de café !


 

Dans le lit d’un prince de Susan Stephens

Autrefois surnommé « le voyou de Rome », Luca est devenu le prince respecté du Fabrizio. Un titre qui fait sa fierté, tout en lui conférant de lourdes responsabilités. Parmi ses devoirs, le voilà contraint de prendre femme. Si cette perspective ne l’enchante guère, Luca sait que s’y soustraire conduirait son pays à la ruine. Résigné, Luca s’offre une dernière escapade dans les bras de Callie, une Anglaise qui ignore son identité. Une seule nuit, mais qui bientôt bouleverse sa vie…

Mon avis :

Voilà une histoire qui fera fantasmer les lectrices qui aiment les histoires d’amour entre un beau prince et une jeune femme roturière indépendante. Leur rencontre est peut-être banale et déjà vu, alors oui, elle aussi va tomber enceinte, mais on moins ce prince-là voudra de Callie (le nom de l’héroïne) pas seulement à cause de ça. Au contraire, il est même assez attentionné avec elle je trouve et ça change !

Dans l’ensemble, c’est une jolie histoire toute douce, sans trop de surprise, mais qui fait passer un bon moment pour qui aime fantasmer sur les beaux princes charmants.


Bien voilà, j’ai lu et testé la nouvelle collection Diadème des éditions Harlequin. Je trouve qu’elle respecte très bien les thématiques de la collection, à savoir : prestige, fantasme et évasion.

Le but est de faire rêver les lectrices amatrices d’histoire d’amour avec de beaux et mystérieux princes. On va dire que c’est assez réussi dans l’ensemble même s’il y aura des choses à redire sur le caractère et comportement très machiste des héros. Dans mon cas, ça a du mal à passer.

Après, les lire avoir lu à la suite, j’ai eu l’impression de découvrir à chaque fois la même chose donc forcément ça peut devenir redondant à force et vite amener à l’indigestion de paillettes. Mon gros bémol toutefois est qu’il s’agit pour l’instant de rééditions. Alors oui, si vous n’aviez jamais lu la collection Azur ou Magnétique, ou d’autres, ce sera forcément une découverte.

Je terminerais en vous disant que cette collection est vraiment à réserver pour des lectures détentes (genre à la plage, ça passe très bien) pour des moments sans prise de tête et passer le temps.

L'ouvrage complet
Dans l'ensemble

Une collection Diadème qui ravira les amateurices de romance royales et brèves 👑

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

🦋 Julie / Artemissia 🦋 Lectrice compulsive et blogueuse à mes heures perdues. Depuis peu, j'écris des romans publiés aux éditions Elixyria sous le nom de plume de Julianna Hartcourt.

2 Commentaires

  1. J’aime bien les romances royales donc a priori l’idée de la collection aussi, mais… ENCORE des rééditions? Du coup quand tu as déjà tendance à acheter ce type d’histoire tu as en un bon paquet dans ta biblio…
    Bref, c’est sympa pour attirer un nouveau lectorat mais à force de rééditer à tout de bras (gentlemen, Highlanders, Intrigues, les favoris…), mais quand tu vois qu’à côté de ça, on a des collections/sorties VO dont on ne voit toujours pas la couleur (les romances histo western? Les Love Inspired Suspense avec plein d’histoires originales?)…

    1. Heum, hélas oui, il s’agit pour l’instant de rééditions. J’espère vraiment que par la suite nous aurons droit à des inédits ! Comme tu dis il y a matière !
      Alors, j’avoue, je ne dirais pas non à une collection sur les histo western ! Qu’est-ce que ça me manque !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :