Amande de Won-Pyung Sohn

Yunjae, 15 ans, n’arrive pas à ressentir les émotions. Son amygdale cérébrale, son « amande », ne fonctionne pas bien. Alors, pour se fondre dans la masse, il doit retenir les codes de la société comme les tables de multiplication : imiter les autres quand ils rient, dire bonjour, s’il te plaît, merci quand il faut… Paraître « normal », en somme. Quand une tragédie bouleverse sa vie, il se retrouve seul face à l’adversité. Contre toute attente, Gon, un garçon de son âge rebelle, colérique et violent, s’intéresse à lui. Entre eux naîtra une amitié improbable qui permettra à Yunjae d’expérimenter ses premières émotions. Mais devenir plus humain et s’ouvrir aux autres a un prix…

Mon avis :

Je ne vais pas vous le cacher, mais ce roman m’a retourné la tête et le cœur ! Parce que j’ai ressenti une empathie sans commune mesure pour Yunjae, le héros. Il a beau ne rien éprouver, son manque d’empathie évidente est très bien retranscrit, enfin je trouve. Dans mon cas, j’ai eu bien souvent la boule au ventre en le lisant une partie de sa vie.

Je ne vais pas faire une chronique hyper longue, parce que je ne veux pas vous gâcher l’histoire, mais, j’ai pleuré à la fin. Parce que c’est beau, triste et touchant à la fois.

Yunjae sait ce qu’il est et ce qu’il lui manque et… étrangement, j’ai eu le sentiment qu’au fond, il en souffrait. Pas seulement à travers sa mère ou sa grand-mère, mais il vit mal le fait de ne rien ressentir et en cela on peut se demander s’il est bien ce qu’il pense être.

On le suit de sa jeune enfance à son adolescence. Aux épreuves qu’il va traverser, et croyez-moi, elles sont nombreuses. La vie de Yunjae est loin d’être simple et pourtant, malgré ce qu’il est il essaie de comprendre ceux qui l’entoure et parfois bien mieux que ces enfants qui sont semble-t-il, eux, normaux.

Notre héros va se lier avec le voyou de sa classe, un fauteur de trouble qui n’a pas eu une vie facile et qui souffre d’un manque affectif évident. Leur étrange amitié est un véritable paradoxe ! Si leur relation est tendue, sans doute toxique, Yunjae va montrer qu’il peut savoir faire preuve d’abnégation et contre toute attente, d’empathie. Sans doute plus que son ami, enfin c’est ce qui m’est apparu.

Le sacrifice fait par notre héros a été ce qui m’a fait le plus pleurer (je ne vous dis pas quoi, il faut lire le roman). J’ai trouvé ça beau et affreux à la fois. Parce que justement, moi je suis super empathique. Et j’ai eu peur. Peur pour lui et puis j’étais entrainée dans son histoire.

Bref. Ce titre peu ou peu ne pas plaire. Dans mon cas, ça a carrément bien fonctionné même si j’ai terminé avec la boite de Kleenex entre les mains. C’est très bien écrit, bien traduit (en tout cas, ça ne m’a pas laissé de marbre).

J’avais très envie de lire ce roman et même si ça m’a bouleversé émotionnellement, je ne le regrette absolument pas.

La plume de l'auteur/l'autrice
L'histoire
Les personnages
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...)
L'intérêt des lecteurs

ce roman m’a retourné la tête et le cœur !❤️

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

🦋 Julie / Artemissia 🦋 Lectrice compulsive et blogueuse à mes heures perdues. Depuis peu, j'écris des romans publiés aux éditions Elixyria sous le nom de plume de Julianna Hartcourt.

4 Commentaires

Répondre à Julie F. / Artemissia Gold Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :