Mashle T08 de Hajime Komoto

Innocent Zero en personne a débarqué à Easton avec la ferme intention d’emmener Mash ! Alors que les camarades de ce dernier s’efforcent d’éliminer les créatures invoquées par l’ennemi, Dot et Lance sont frappés par un sortilège et les voilà redevenus des nourrissons ! De son côté, le directeur, qui s’était interposé, est contraint d’affronter une incarnation de son ancien maître, Adam Jobs… L’élève affronte le maître pour défendre l’avenir de Mash qui, malgré son incapacité à pratiquer la magie, va devoir protéger l’académie d’un monstre à la taille vertigineuse !

Mon avis :

Eh bien, j’attendais ce tome avec impatience pour comprendre enfin certaines choses concernant Mash et parce que la fin du 7e tome nous laissait sur un sacré cliffhanger !

Nous retrouvons donc Mash et ses amis en bien mauvaises postures contre Innocent Zero et toute sa clique. Ce dernier est le gros boss à éliminer, mais qui est très très fort (brrrrrr ! Tremblez lecteur.ice. s). Comme pour les précédents volumes, Mash va leur prouver que même sans magie on peut faire des miracles. Entre combat, flashback du passé commun concernant Innocent Zero et le directeur de l’école, impossible de ne pas penser à Harry Potter. Mais c’est logique !

Entre moments dramatiques et autres plus burlesques, on ne s’ennuie pas avec ce manga, croyez-moi ! Les personnages aux noms tous plus farfelus les uns que les autres, et notre héros toujours aussi impassible malgré les grands dangers qu’il encoure. J’ai beaucoup aimé.

Malgré tout, je trouve un peu dommage de rester toujours sur la ligne de la dérision même dans les instants censés être plus sérieux. Et puis même si on apprend comment Mash est né, enfin en quelque sorte, je reste un peu frustrée pour ma part.

Dans l’ensemble, ce huitième tome continue de me plaire avec ses scènes d’actions à foison et cet humour si particulier qui n’appartient qu’à l’univers de Mash, un mélange d’hommages et de parodie à un certain sorcier à cicatrices dont on ne dira pas le nom. Si je déplore parfois le côté trop burlesque et le manque de profondeur, il faut quand même admettre qu’on ne s’ennuie pas avec Mashle ! Dans la lignée des tomes précédents que je vous recommande chaudement si vous aimez ce genre !

Dessins et Mise en pages
L'histoire
Les personnages
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...)
L'intérêt des lecteurs

Toujours aussi burlesque et trépidant 💪

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive, et blogueuse à mes heures perdues.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :