La reine des Ombres de Tricia Levenseller

J’adore la romantasy, ce genre qui combine romance et fantasy et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir une nouvelle collection chez Hugo Roman, Stardust qui justement mettra ce genre à l’honneur. Pour démarrer, l’éditeur à décidé de miser sur La reine des Ombres de Tricia Levenseller et dès que j’ai lu la quatrième de couverture, je me suis dit que ce roman avait toutes ses chances de me plaire.

D’abord, courtiser le Roi des Ombres. Puis l’épouser.
Enfin, le tuer et récupérer son royaume…
Personne ne connait l’étendue des pouvoirs du Roi des Ombres, fraîchement couronné. Certains disent qu’il peut contrôler les ombres qui errent autour de lui et les manipuler à sa guise. D’autres que les ténèbres lui murmurent les secrets de ses ennemis.
Peu importe, Alessandra sait ce qu’elle veut, et rien ne pourra l’empêcher de mener son plan à la réussite.
Mais la jeune fille n’est pas la seule personne qui cherche à conquérir le trône. Et alors que les attaques envers le Roi se multiplient, elle se retrouve à devoir mettre toute son énergie à le défendre, le temps qu’il puisse faire d’elle sa reine. Car après tout, quoi de mieux pour un roi des ombres qu’une reine perfide et rusée ?

Mon avis :

Dans l’ensemble ce fut une lecture bien sympathique, mais loin d’être inoubliable. Si j’ai aimé l’ambiance et le personnage principal, j’ai tout de même déploré certaines lacunes à mes yeux.

Tout d’abord, il s’agit du langage employé qui ne sied pas, à mon goût en tout cas, à ce genre de récit. C’est bien simple, les personnages s’expriment comme vous et moi, personnes modernes du 21e siècle. Pour un roman se plaçant dans un monde imaginaire « d’époque », ça ne collait pas des masses. Après, je sais que des copines qui l’ont lu, cela ne les a pas dérangées du tout.

Ensuite, l’univers est très superficiel, à peine ébauché, on en sait peu sur ce monde, car tout tourne autour de la vie d’Alessandra à la cour du roi Kallias.

Par contre, j’ai beaucoup aimé leurs interactions à tous les deux et la manière dont la romance s’installe progressivement. J’ai également apprécié les échanges et complots politiques et sociaux avec les autres personnages. C’était très sympa.

Concernant les personnages, Alessandra se démarque au départ par un tempérament sombre et hargneux. Pour se venger, elle n’hésite pas à tuer, et sans remords. Cependant, j’ai trouvé qu’elle rentrait assez vite dans les rangs après son entrée à la cour du roi Kallias, je m’étais attendue à plus de perfidie de sa part. L’autrice n’ose pas aller trop, loin, ce que je peux comprendre, mais c’est quand même dommage. Par contre, j’ai trouvé Kallias insipide. Si au départ, son côté froid et distant le rend mystérieux, à force on se rend compte qu’il reste assez fade. Alessandra est bien plus colorée que lui ! Ou même son entourage !

En bref. Si je m’attendais à bien plus et mieux, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé cette lecture ! L’ambiance était là et même si l’univers est peu développé, ce qu’on en voit est intéressant.

A lire, si vous voulez vous faire une idée de ce qu’est une petite romance-fantasy sans prétention et simple à lire. J’ai bien aimé malgré le fait que j’en attendais plus.

La plume de l'auteur/l'autrice
L'histoire
Les personnages
Le genre de l'histoire (Romance, Suspense, Aventure, Thriller, Fantasy...)
L'intérêt des lecteurs

Une lecture sympa, mais sans plus 🙄

User Rating: Be the first one !

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive, et blogueuse à mes heures perdues.

3 Commentaires

  1. Ton avis rejoint totalement le mien. Je suis ressorti plus que déçu et mitigé de cette lecture bien trop superficielle dont le résumé promettait de grandes choses.

  2. J’ai vu tellement de coups de cœur passer le concernant que cela m’a presque fait peur. Je pense le lire dans les semaines à venir, en gardant en têtes vos avis nuancés histoire de ne pas en attendre trop.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :