Bakemonogatari T13 de NisiOisiN & Oh! Great

À chaque fois que je lis un nouveau tome de Bakemonogatari, j’ai une pensée émue pour mon fils qui adorait les romans et la série animée. À l’époque, je ne connaissais pas et avais du mal à comprendre l’animé qui est très… particulier dans son animation.

Et dire qu’aujourd’hui j’en suis aussi fan que lui ! Bon, lui aime clairement moins les mangas (il préfère les romans) alors que moi je les adore.

son résumé :

Après avoir battu les trois chasseurs de vampire qui traquaient Kiss-Shot, récupéré son cœur arraché par Oshino et rendu ses pleins pouvoirs à la reine des chimères, Koyomi s’attend à présent à ce que celle-ci lui rende son humanité, comme convenu. Mais il va vite déchanter en prenant conscience de ce que sa transformation implique, et du dilemme auquel celle-ci va le confronter…

Mon avis :

Si vous n’avez pas lu les tomes précédents, n’allez surtout pas plus loin sinon vous allez me haïr…

⚠️ALERT SPOILERS ‼️

C’est dit.

Ça y est ! Kiss-Shot a retrouvé tous ses membres et notre cher Araragi, Koyomi de son prénom peut enfin lui demander de redevenir humain… Mais voilà avant cela, Kiss-Shot a envie de lui parler de son premier familier, le guerrier samouraï, Seishirô.

À force d’atermoyer, je crains fort qu’Araragi ne redevienne jamais humain et peut-être n’est-ce pas les desseins de Kiss-Shot qui lui cache ses véritables motivations. Quoiqu’il en soit si Araragi pensait éprouver de la sympathie pour la vampiresse il va vite changer d’avis suite à un incident qu’il n’avait pas vu venir et sans doute aurait-il dû.

Ah ! J’ai adoré cette suite et j’ai bien souvent pouffé devant les réactions de notre héros-pervers ! Il a un souci avec les nichons et les culottes et il en joue beaucoup. Bon, sang, le dernier chapitre était une vaste blague (drôle)… mais quand même ! Ce garçon a le don de détruire des moments d’intensité dramatique et de les réduire à la bagatelle et… aux nénés des femmes qui l’entoure, notamment Kiss-Shot et sa chère et adorée Hanekawa.

J’ai beaucoup ri, c’est vrai, et je me suis une nouvelle fois régalée avec l’histoire qui prend une nouvelle dimension avec Kiss-Shot qui est redevenue elle-même. Et puis, je me demande toujours si Araragi n’aurait pas un lien, quel qu’il soit, avec ce premier familier, Seishirô.

Bref, je suis toujours ce manga avec beaucoup de plaisir et on en parle des dessins à tomber par terre de Oh! Great ? Je ne sais pas vous, mais moi je les adore ! Ils sont trop beaux !

 

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive, et blogueuse à mes heures perdues.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :