Trust de Kylie Scott

J’ai connu cette autrice à travers ses deux séries new adult : Stage Dive et Dive Bar, deux séries que j’avais particulièrement bien aimées à l’époque où je les avais découvertes. C’est pourquoi j’étais très curieuse et même impatiente de la lire dans un genre moins adulte. Trust a tous les arguments pour me plaire, je ne vous le cache pas.

Son résumé :

Totalement opposés, Edie et John n’auraient jamais dû se rencontrer, mais une tragédie va les rendre inséparables…

Edie a toujours été sage, or la monotonie de sa vie est soudain brisée lorsqu’elle est prise en otage dans un supermarché. John, un garçon de son âge à la réputation sulfureuse, lui sauve la vie.
Dès lors, Edie décide de vivre à cent à l’heure et cède à toutes ses pulsions. Quant à John, il arrête de dealer et se concentre sur le lycée.
Si le drame les a réunis, ils ne vivent pas ses conséquences de la même façon. Leurs destins vont-ils se séparer ou s’entremêler ?

Mon avis :

Deux héros que tout oppose que ce soit leur vie, leurs aspirations ou bien même le fait qu’ils aillent dans des lycées différents. Mais tout va changer après le drame qui va leur arriver à tous les deux. La mort, ils l’ont vue de près et Edie, l’héroïne, suite à ça (et ce qui en a découlé ensuite) a décidé de changer de lycée. Sans le savoir, elle va y retrouver John.

John, il y a encore peu, il était un dealer à la petite sauvette, un garçon infréquentable, mais après ce qu’il s’est passé, le jeune homme a décidé de se prendre en main. Ce qui ne plait pas vraiment à ses habitués ni a son frère aîné. Quant à Edie, elle qui restait toujours en retrait et qui avait peur de blesser ou créer des conflits, se lâche et n’hésite plus à se mettre en danger. La jeune fille a besoin d’adrénaline pour se sentir vivante.

J’ai vraiment apprécié la manière dont ils vont peu à peu s’apprivoiser pour devenir avant tout amis. John est un chouette personnage qui m’a beaucoup plu. Tout comme Edie, qui représente mademoiselle tout le monde si je puis dire. Rondelette, voire grosse, Edie est une bonne vivante qui s’assume. J’ai aimé le fait que pour une fois l’héroïne ne soit pas juste mince ou canon. Elle est loin des stéréotypes et je pense qu’il est également important en littérature d’avoir un panel de personnages qui reflètent ce que nous sommes dans toutes nos différences.

Bref, je n’ai pas trop envie de m’étaler sur un sujet que je ne maitrise pas, j’ai aimé Edie et son caractère bien trempé. J’ai aimé même quand elle m’agaçait, car Edie est une gamine qui se découvre et qui après ce qu’elle a vécu a besoin de se prouver qu’elle existe toujours. Parfois, voire souvent en n’en faisant qu’à sa tête. J’aurais voulu que sa relation avec sa mère soit plus mise en avant, mais clairement ici, c’est surtout ce qu’elle tisse avec John qui est au centre de la trame.

Dans l’ensemble, j’ai passé un excellent moment. C’est bien écrit, peut-être un peu simpliste, mais on ressent bien les questionnements et les peurs des protagonistes suite à ce qu’ils ont traversé. On parle également des problèmes du port des armes aux États-Unis, de la violence urbaine devenue presque banale et de la violence des diktats de la mode en société quand une personne ne correspond pas aux standards préconisés. Et puis bien sûr, il y a le relationnel familial.

Si les thématiques sont bien posées, Kylie Scott n’en fait pas non plus trois tartines, mais elles ont le mérite d’être là.

Trust est un bon roman que je peux vous recommander si vous cherchez une bonne lecture avec deux ados qui vont survivre au pire et traverser de grosses épreuves tout en s’apprivoisant mutuellement.

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive, et blogueuse à mes heures perdues.

5 Commentaires

  1. C’est drôle car il y a quelques temps j’aurais sauté sur ce roman mais je n’en ressens pas le besoin actuellement. Comme quoi les goûts et les attentes évoluent au fil du temps. Cela dit, je ne cracherais pas dessus si une occasion se présente à moi 😉

  2. Je cherchais justement des reco de ce genre pour la fille d’une amie et trop souvent, pour moi et à mon souvenir, on avait des relations soient trop fleur bleue soient trop toxiques, dans ce pan éditorial. Mais là ça semble vraiment bien écrit, bien dosé et avec des thématiques intéressantes. Merci pour la découverte !
    Si t’en as d’autres dans le genre pour une ado de 14-15 ans, je suis preneuse 😄

    1. Non, là c’est assez bien amené. Et tu vois aussi les défauts des héros. Les préjugés, notre tendance à ne voir que le visible sans porter attention au reste… Dans l’ensemble il est vraiment pas mal.

      Si jamais j’ai d’autres titres, je reviens vers toi sans faute !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :