Toilet-bound Hanako-kun T06 de Aida Iro

Est-ce que j’attendais un nouveau tome de ce manga avec impatience ? Il se pourrait bien. Déjà, parce que je suis totalement fan du style graphique ! C’est simple, je l’adore. Ensuite, parce que nous avions laissé nos héros en pleine mission pas commode avec Mirai, la petite gardienne de l’horloge qui gère le futur !

J’étais très curieuse de savoir si Nene, Kô, Akane et Hanako allaient pouvoir s’en sortir.

Son résumé :

La petite gardienne de l’horloge n’en fait qu’à sa tête et transforme les élèves en vieilles personnes toutes ridées !  Mais avant que l’école entière ne devienne une maison de retraite, Hanako décide de former une alliance temporaire avec Akane, le gardien du présent. L’heure est venue d’user de toutes les ruses, quitte à risquer de dévoiler le plus terrible des secrets… À peine remis de leurs émotions, voilà que des apparitions inquiétantes surgissent sur les photos du club de jardinage, mais le trio pense régler l’affaire en un tour de main !

Mon avis :

J’ai ultra kiffé ce nouveau volume de Hanako ! Les chapitres concernant la capture de Mirai pour éviter que toute l’école ne devienne un club du troisième âge sont trépidants. Nos amis, en compagnie de l’intrépide Nene, vont tout mettre en œuvre pour l’arrêter. Ceci étant, Hanako met en garde Kô et l’exhorte de protéger Nene sans lui dire pourquoi.

Plus on avance dans l’histoire et plus le mystère autour de « Hanako » s’épaissit. S’il semble être gentil et proche de nos amis, il remet vite une certaine distance et change de comportement. À force on ne sait plus s’il est sincère ou si tout est un jeu pour lui. Mais comme le rappelle l’un des mystères de l’école, Hanako n’est qu’un fantôme.

Dans cette suite, il y a une révélation totalement inattendue qui m’a laissée aussi ébahie que ce pauvre Kô. Et si Nene est amoureuse de son frère aîné, moi je ne l’aime pas des masses le Teru (car lui savait le secret que gardait Hanako et ça ne l’émeut pas plus que ça).

Concernant l’adolescente, cette chère Nene Yashiro, elle est toujours fidèle à elle-même. Son but étant de s’amuser avec ces amies même si les situations sont parfois périlleuses. La fin du tome 6 nous laisse d’ailleurs sur un joli cliffhanger qui n’appelle qu’à avoir la suite entre les mains.

Voilà un tome avec moult révélations et rebondissements auxquels je ne m’attendais pas et qui m’ont accrochée du début à la fin. Cela donne envie d’avoir la suite pour comprendre le comment du pourquoi. Entre humour, action, mystère et émotions fortes, je me suis régalée.

Toilet-bound Hanako-Kun est un excellent manga de divertissement qui saura, si ce n’est déjà fait, trouver son public.

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive, et blogueuse à mes heures perdues.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :