The Witch and the Beast T05 de Kousuke Satake

Ce seinen manga ne cesse de me surprendre. Plus on avance dans les tomes et plus les personnages et l’histoire se révèlent à nous. C’est pourquoi j’étais très enthousiaste quand j’ai eu le tome 5 entre les mains. J’étais certaine qu’il ne me décevrait pas.

Son résumé :

La créature qui apparaît devant les yeux de Guido n’est autre qu’Angela, la sorcière qui lui est liée par le destin ! Déjà surpris par la tournure des événements, sa colère monte en flèche quand celle qui lui a jeté la malédiction vient ajouter son grain de sel ! Guido sombre alors dans une colère bestiale poussant Ashaf, acculé, à se remémorer leur toute première rencontre…

Mon avis :

Non, vous ne rêvez pas ! Nous avons droit, dans ce cinquième volume, à la rencontre de Guido et Ashaf. Rien que pour ce chapitre, ce tome est à mon sens l’un des meilleurs de la série pour l’instant. Déjà parce qu’il nous permet, dans un premier temps, de vérifier si nos suppositions, sur nos deux compères et leurs intérêts, étaient les bonnes, ensuite de mieux comprendre le but de toutes ces missions. Enfin, l’un des buts.

Et donc, on sait enfin ce que cache la malédiction qui frappe Guido et ce que cela implique. Ceci dit, j’ai senti une certaine réserve la part d’Ashaf qui reste le personnage le plus mystérieux à mes yeux.

The Witch and the Beast continue de me divertir et j’aime décidément beaucoup la trame de l’histoire avec ces impératifs qui n’ont qu’un but : retrouver la sorcière qui a lancé sa malédiction sur Guido et tenter de la vaincre. Mais comme on le voit ici, c’est mal parti.

Les dessins sont toujours aussi bien faits et collent carrément avec le genre oscillant entre fantastique et gothique. Ce cinquième tome m’a beaucoup plus, déjà à cause de ce chapitre retraçant la rencontre entre nos héros, mais également ce que cela implique. Toutefois, j’ai quand même regretté qu’Ashaf ne se dévoile pas plus. Il reste assez frustrant ce jeune homme ! Il attend quelque chose de Guido et je ne suis pas certaine que ce dernier en est vraiment conscience, obnubilé qu’il est par celle qui la maudit.

Un excellent tome qui m’a passionné du début à la fin.

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive, et blogueuse à mes heures perdues.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :