Flow T01 de Yuki Urushibara

Une couverture douce dans les tons pastel, un dessin sympathique mettant en scènes les deux protagonistes dans une séquence de l’histoire… un peu comme s’ils étaient pris sur le fait. J’ai lu le résumé et une chose est sûre, c’est que ça m’a donné envie de découvrir le manga.

Son résumé :

Hirota, secondé par son chat Sachô, est un spécialiste des flows, ces phénomènes bizarres qui déforment l’environnement. Hirota traque leur source pour essayer de les faire stopper au plus vite. Chima se présente à son bureau pour devenir son assistante et elle se retrouve directement embarquée sur sa première scène de flow. Dans ce boulot pour le moins étrange, il faut s’attendre à tout !

Mon avis :

Ce premier tome, s’il n’explique pas dans le détail le pourquoi du comment sont arrivés les « flows», nous présente tout de même ces protagonistes, Hirota, le spécialiste et sa nouvelle assistante aux allures d’enfant sans oublier Sachô le chat.

Si je n’ai pas tout bien saisi au début, je me suis vite laissé emporter dans le manga, car les premières missions de Hirota sont entrainantes et le dessin est vraiment superbe. Chaque petite histoire nous fait comprendre ce que font ces flows qui se manifestent un peu n’importe quand et n’importe où. Ils seraient liés aux émotions humaines.

Pour l’instant, il n’y a pas de trame principale et le fil conducteur reste ces fameuses manifestations étranges, les flows. J’espère que ça évoluera, car sur le long terme, j’ai peur de m’ennuyer.

Le duo que forment Hirota et sa nouvelle petite assistante est assez classique. Il est blasé, voire un peu laxiste alors qu’elle est une maniaque du rangement et des choses bien carrées. Hirota ne voit pas au-delà de son travail et ne prend pas le temps de regarder sa nouvelle collègue, ce qui prêtera une situation assez amusante.

Dans l’ensemble, j’ai bien aimé ce premier tome même si j’y ai trouvé quelques longueurs qui auraient pu me faire décrocher. Surtout vers la fin avec le prêtre. Flow est un bon manga qui a su me plaire malgré quelques bémols pour moi. A mes yeux les premiers chapitres sont les plus passionnants.

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive, et blogueuse à mes heures perdues.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :