Atom the Beginning T12 de Masami Yûki

Cette série autour d’Atom continue et c’est toujours un plaisir que de découvrir un nouveau volume de ce manga que je suis avec un certain plaisir ! 

Son résumé :

Après la guerre, le Japon s’est reconstruit grâce aux progrès de la robotique. Les étudiants en robotique Tenma et Ochanomizu travaillent sur l’intelligence artificielle. Ils mettent au point le A106 ou « Six », un prototype de robot doté d’un embryon de conscience individuelle ! « Six » évolue, à leur insu, et il commence même à ressentir des émotions ! Mais il ne semble pas être le seul. Un étrange robot surpuissant nommé « Mars » fait son apparition ! Quelles sont ses capacités ? Qui l’a créé et dans quel but ?

Mon avis :

Le dernier tome paru en janvier est des plus alléchants avec la belle robot Mu en couverture, puissante et redoutable elle remporte le tournoi de lutte. Fort de cette victoire son concepteur Haido, vient narguer l’équipe du labo 7, qui s’attèle à la conception du prochain robot surpuissant A108.

Ce douzième opus de Atom the Beginning est un savant mélange de combats, de réflexions sur la raison d’être, et des tranches de vie.

Agréable à lire, même si dans le premier tiers j’ai trouvé que l’histoire était quelque peu décousue avec des scènes flashback qui m’ont perturbée. Heureusement, la suite du tome rend le tout cohérant, et au final cela donne un bon moment de lecture.

Dans l’ensemble, je trouve que chaque volume de cette série arrive à bien équilibrer l’action et la réflexion sur la nature ou l’âme des robots. Et ce dernier tome ne déçoit pas de ce côté la bien au contraire.

Je retrouve l’humour du dessin animé de mon enfance Astro le petit robot d’Osamu Tezuka ainsi que l’intrigue plus sérieuse et complexe comme dans Pluto de Naoki Urasawa.

En bref, un bon compromis qui donne envie de lire la suite. Avec un dessin toujours agréable même si deux ou trois cases m’ont paru moins claires que le reste. C’est fluide, c’est dynamique c’est un bon tome 12 et on attend déjà la suite…

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive, et blogueuse à mes heures perdues.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :