Entre les lignes T03 de Tomoko Yamashita

Si de prime abord, ce manga avait l’air sympa, sans plus, il faut que vous sachiez que ce n’est pas le cas ! C’est un titre qui mérite toute notre attention et qui traite merveilleusement bien des liens familiaux et sociaux à travers l’expérience difficile du deuil.

Plus j’avance dans ce titre et plus il me plait et plus je me sens attachée à chaque personnage qui font vivre cette histoire.

Son résumé :

L’heure de la rentrée au lycée a sonné pour Asa. Makio est absente lors de la cérémonie d’entrée de sa nièce. Makio ne sera pas une seconde maman pour Asa même si elle l’accompagne dans la vie. Et Asa ne peut s’empêcher de se sentir différent de ses nouveaux camarades accompagnés par leurs parents. Le journal que sa tante lui a conseillé de tenir l’attend, mais elle ne sait pas toujours quoi écrire dans ce tourbillon de sentiments et d’émotions contradictoires qui l’assaillent…

Mon avis :

Dans cette suite, Asa fait sa rentrée au lycée. Une nouvelle vie avec des camarades qui ne savent pas forcément ce qu’elle traverse. J’ai trouvé la manière dont est traité cette envie qu’à la jeune fille de se faire entendre très réussie. Asa, ne veut pas être laissée de côté, elle a besoin d’être entourée et… oui d’être un peu spéciale pour les autres. Et c’est normal puisque ce qu’elle vit est tellement énorme qu’elle a besoin d’être rassurée par une certaine normalité.

Mais voilà, cela ne se passe pas comme elle l’aurait voulu et elle se retrouve à se demander si elle a bien fait de révéler le deuil qu’elle endure. C’est un point de ce troisième tome que je voulais partager dans cet avis, car il m’a parlé.

Comme sa relation avec Makio qui évolue. Sans le vouloir, Asa a tendance à superposer les réactions de sa défunte mère sur sa tante. Et j’ai apprécié que les morts descendent de leur piédestal pour redevenir ce qu’ils étaient : des humains avec des failles et leur caractère pas forcément toujours bienveillants. Certains traits du caractère de la mère d’Asa nous font comprendre mieux les réactions de Makio.

Ah ! Makio, je me retrouve beaucoup en cette femme maladroite à l’apparence froide et austère qui ne sait pas comment exprimer ses émotions et qui aime sa solitude. Du jour au lendemain elle se retrouve à gérer une adolescente et tout ce qui va avec.

C’est un personnage que j’adore parce qu’elle se connait, elle ronchonne beaucoup, mais ne souhaite que le bien de sa nièce. J’aime aussi le l’ex-copain de Makio, il est tellement gentil et disponible pour les deux femmes.

Il y a eu de belles réflexions, profondes et tellement justes dans ce tome et puis j’aime la manière dont leur relation évolue.

Décidément, Entre les lignes est un magnifique manga traitant avec profondeur et justesse du deuil, et des relations sociales et familiales. Nos héroïnes apprennent à se connaitre, à s’apprivoiser et parfois il y a des erreurs de commises, des bêtises à cause de certaines incompréhensions.

Enfin bref, j’adore ce manga que je trouve doux et bien amené et en plus le graphisme est super plaisant. C’est que du bonheur dans mon cas.

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive, et blogueuse à mes heures perdues.

3 Commentaires

  1. Je suis aussi totalement sous le charme du titre, c’est mon préféré avec Chacun ses goûts et And chez l’éditeur en ce moment. Tout comme toi, j’adore la tante. Je m’identifie beaucoup à elle et je trouve ça très subtile la façon dont l’autrice écrit sa relation avec sa nièce et sa soeur disparue.

    1. « Subtile », je cherchais le mot, merci ! Oui, c’est tout à fait ça.

      C’est très profond et je trouve que ça fait du bien d’avoir un manga avec un scénario bien construit, adulte dans les réflexions.

      J’ai beaucoup de points communs avec Makio, et je me reconnais vraiment en elle du coup, je suis hyper empathique la concernant.

      1. On se comprend tout à fait et je regrette vraiment que le public manga français ne laisse pas sa chance au titre, qui apparemment serait celui qui se vend le moins de toute la collection Life V.V

Répondre à tampopo24 Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :