Le visiteur du soir de Madeline Hunter

Série : L’héritage du duc T01

J’aime bien la plume de Madeline Hunter en romance historique et j’étais curieuse de découvrir sa nouvelle série, L’héritage du duc dont le premier tome est sorti en janvier dernier dans la collection Aventures et Passions de chez J’ai Lu Pour Elle.

Son résumé :

Le duc de Hollinburgh a trouvé la mort en chutant du toit de son manoir. L’aurait-on poussé ? Son neveu Chase est dubitatif, d’autant que le duc a légué une fortune à une illustre inconnue. Cette Minerva Hepplewhite est décidément louche. Elle utilise un nom d’emprunt et se fait passer pour célibataire alors qu’elle est veuve. En prime, elle est soupçonnée d’avoir assassiné son défunt mari ! Aurait-elle récidivé avec Hollinburgh ? Bien décidé à la démasquer, Chase va vite découvrir que le principal obstacle à son enquête est la passion dévorante que la belle intrigante lui inspire…

Mon avis :

Dans l’ensemble, je ressors de cette lecture plutôt convaincue. Sans être extraordinaire, c’est un bon roman. J’y ai retrouvé les ingrédients qui me plaisent dans ce genre de récit. À savoir, une relation qui commence de manière tendue avec des héros qui se tournent autour, mais qui se méfient aussi avec un peu d’humour et une intrigue simple, mais qui tient la route.

Chase Radnor, un ancien soldat, est devenu détective privé et enquête sur certains héritiers de son oncle décédé. Un duc richissime qui a légué une grosse somme d’argent à trois femmes inconnues (ça me rappelle vaguement un autre roman, ça) et qui a lésé quelques membres de sa famille à dessein.

Chase va enquêter sur Minerva Hepplewhite, la seule qu’il a pu retrouver et on peut dire que leur première rencontre sera… non pas explosive, mais nous n’en sommes pas loin. Si Chase va avoir rapidement des soupçons, c’est que Minerva cache une partie de son passé. Une bonne raison à cela que Chase veut comprendre.

Parce que bien sûr, il commence à s’intéresser à elle et la réciproque est vraie aussi. J’ai apprécié leurs interactions ainsi qu’une certaine forme d’humour omniprésent. Je me suis vite prise dans leur histoire et si je regrette que certains éléments n’aient pas été plus développés (je pense aux horreurs vécues par Minerva et la manière dont elle s’en est sortie, entre autres), j’ai quand même aimé l’histoire. Sans être charismatique, Chase est un héros attachant et Minerva une héroïne qui est prête à tout pour vivre par et pour elle-même avec ambitions bien loin du modèle féminin de l’époque.

La plume de Madeline Hunter est fluide, simple et elle a ce petit quelque chose qui m’attire et me plaît. Même si je reconnais que le scénario était on ne peut plus classique et rabâché. Enfin bref, j’ai lu Le visiteur du soir en deux jours.

C’est une bonne romance historique, sans trop de surprise, mais agréable à lire.

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive, et blogueuse à mes heures perdues.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :