Inheritance Games de Jennifer Lynn Barnes

Le titre, le résumé et la couverture, tout m’a donné envie de lire ce roman de Jennifer Lynn Barnes. J’avais vraiment hâte de le recevoir et j’admets ne pas avoir attendu pour me plonger dedans et une chose est certaine, c’est que je ne le regrette absolument pas.

Son résumé : 

Que feriez-vous si vous receviez l’héritage d’un inconnu milliardaire convoité par ses sulfureux neuveux ?

Avery Grambs, lycéenne sans histoire et sans le sou, rêve d’une bourse d’études pour entrer à l’université. Son destin bascule soudain quand Tobias Hawthorne, un célèbre milliardaire, lui lègue sa fortune. Cet argent tombe à pic, mais il y a un problème : Avery n’a jamais entendu parler de cet homme !
Pour toucher sa part d’héritage, elle doit néanmoins emménager dans la mystérieuse demeure des Hawthorne. Elle y côtoie les quatre petits-fils du défunt, tous aussi insondables que séduisants… et surtout bien décidés à l’empêcher de subtiliser leur dû !
Happée par un tourbillon de manigances, d’énigmes et de trahisons, Avery va devoir se prêter à un inquiétant jeu de dupes qui pourrait bouleverser sa vie à jamais…

Mon avis :

Imaginez que votre vie est à la limite du supportable, que vous êtes sans le sou, que vous n’avez même pas de toit au-dessus de votre tête et qu’un jour, on vous convoquer dans le bureau du proviseur et qu’un beau gosse vous annonce que vous avez gagné à la loterie ?

Bon, ce n’est pas exactement ce qui va arriver à Avery, mais presque ! Du jour au lendemain, la jeune fille désargentée, à l’avenir précaire, va se retrouver propulsée milliardaire. Enfin, pour cela, elle doit tenir un an dans le domaine de l’ancien propriétaire et devoir supporter également toute la famille de ce dernier, ultra énervée d’avoir été flouée et que tout revienne à une gamine inconnue même pas de leur sang.

Le pire étant que quelqu’un en veut dorénavant à la vie d’Avery et que les médias sont bien décidés à en savoir plus sur elle et son passé.

Je me suis régalée avec Inheritance Games. Le récit est construit comme une chasse au trésor oscillant avec un Cluedo géant (oui, il y a aussi une histoire de meurtre). Un peu comme dans un roman d’Agatha Christie, toute la famille flouée a des raisons d’en vouloir à Avery et semble avoir de sacrées zones d’ombres. Quant à la jeune fille, elle pourrait refuser l’héritage, mais espère aussi trouver des réponses à l’intérêt subit de ce Tobias Hawthorne qui lui a tout légué.

Si j’ai pu regretter le côté cliché de certains personnages ou l’intérêt (facile) qui s’installe entre Grayson et Avery, une sorte d’ennemy to lover, sans oublier de rajouter un troisième larron pour le bon vieux triangle amoureux.

Le récit est à la première personne du point de vue d’Avery. On est tout de suite immergé dans ce qui lui arrive et avec elle, on commence à vouloir comprendre et à entrer dans le jeu de la famille Hawthorne.

Notre héroïne est forte et intrépide, j’ai bien aimé son caractère. Mon seul regret est son entourage, car en dehors des quatre petits fils Hawthorne, je trouve qu’ils manquent à mon goût d’une certaine profondeur. Il y a des facilités autant scénaristiques que dans le travail des protagonistes.

Cela dit, je ne peux pas nier avoir passé un bon moment et être déjà impatiente de connaitre la suite. C’est quand même super addictif et bien amené. La fin nous laisse sur notre faim avec un sacré cliffhanger (même si j’ai été à moitié surprise en fait). Mais quand même, ça donne envie de savoir la suite.

Dans l’ensemble, ce fut une très bonne lecture avec des personnages qu’on suit avec intérêt et plaisir. Les mystères sont bien amenés, on est happé avec Avery à la recherche des indices pour connaitre le dénouement et peut-être savoir le but caché du défunt Tobias Hawthorne.

Un roman détente et plaisir que je suis contente d’avoir lu.

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive, et blogueuse à mes heures perdues.

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :