Mon avis sur les mangas Mashle T6 & Yakuza Reincarnation T2

Aujourd’hui, je reviens sur deux lectures que j’ai bien aimées et qui concerne des titres de chez Kazé manga. Des suites de séries que je suis avec plaisir.

Je débute par Mashle T6 de Hajime Komoto

Son résumé :

Mash, accompagné de sa joyeuse bande d’amis, profite des vacances pour se rendre chez son père. Au même moment, un assassin est envoyé à ses trousses pour l’empêcher de participer aux épreuves de sélection. Mais il tombe sur un obstacle de taille Rayne, l’Elu divin, qui déchaîne ses pouvoirs insondables au cours de l’affrontement ! Bien que la compétition n’ait même pas commencé, l’atmosphère est déjà extrêmement tendue Mash réussira-t-il à renverser les idées reçues et à se distinguer au cours des épreuves ?

Mon avis :

Lorsqu’une série commence à prendre quelques volumes, j’ai toujours peur de m’ennuyer après un moment parce que soit ça tourne en rond soit je suis moins sensible à l’histoire. Et je ne vous cache pas que j’avais peur de me lasser de Mashle qui joue beaucoup sur l’humour.

Dans cette suite, Mash et ses amis continuent de se battre pour leur maison et emporter le plus de pièces possible. Ce n’est pas gagné pour eux, car leurs adversaires sont de plus en plus forts. Mash va une nouvelle fois devoir prouver que sa force vaut bien toute la magie du monde et je dois admettre que ça m’a tenue en haleine. Parce que même si on se doute de la finalité de chaque combat, il y a toujours un certain suspens assez bien mené malgré tout.

Pour tout dire, si ce n’est pas le manga du siècle, je continue de le lire avec beaucoup de plaisir. L’humour est moins lourdingue que dans les tout premiers tomes et je me suis surprise à sourire de temps en temps. On s’attache également aux personnages. J’attends donc le septième tome avec impatience.

Mashle est une bonne comédie un shônen déluré qui fait la part belle à la magie et à la baston. J’aime vraiment bien ce manga malgré un dessin qui reste simpliste.

Toujours chez Kazé manga, j’ai entamé une nouvelle série et je vais vous parler de son second tome :

Yakuza Réincarnation de Hiroki Miyashita et Takeshi Natsuhara

Son résumé :

Une fois l’ordre rétabli à Tashtria, la « princesse Ryû » confifie de nouveau la ville à Jig Blues. Mais le répit est de courte durée, car un archidémon déchaîné par la destruction du mystérieux auriculaire ne tarde pas à débarquer ! Pour protéger les innocents, Ryû se lance dans la mêlée… et est interrompu par les flics… l’ordre des chevaliers qui arrive en ville, accusant le yakuza… la princesse d’être une usurpatrice !

Mon avis :

Il s’agit d’un manga isekai un peu particulier puisque le héros, un yakuza entre deux âges suite à sa mort, va se réincarner dans un autre monde sous les traits d’une jeune princesse. Le premier tome avait été une jolie découverte alors je voulais voir si la suite allait continuer à me plaire.

Eh bien, c’est le cas ! Notre héros, enfin notre héroïne au franc parlé et à l’allure de gros dur, va devoir asseoir son autorité face à des récalcitrants, se frotter à des elfes peu commodes et enfin faire une découverte qui risque de bouleverser ses plans pour ce monde.

Le rythme est bon, les dessins excellents et dynamiques m’ont beaucoup plu et je me suis étonnée à tourner les pages pour connaître la suite. On ne s’ennui pas une seconde tant il se passe de choses.

Dans l’ensemble ce second tome me confirme dans l’idée de poursuivre la série avec intérêt. Pour le moment, l’histoire, les personnages me plaisent alors je continuerai avec plaisir.

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive, et blogueuse à mes heures perdues.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :